Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Le détective privé est une femme …

Posté par Arnaud Pelletier le 27 février 2013
1Le sourire enjôleur et la démarche assurée, cette jeune femme de 28 ans achève de briser l’image déjà écornée du détective privé, longtemps mythifié par le cinéma. Exit l’homme macho, dénouant une affaire au pifomètre et au culot, après avoir englouti un sandwich huileux derrière un réverbère. Stéphanie Dumas est féminine, moderne et organisée.
[…]

  • 1000 euros pour une enquête

Généralement, 1000 euros, c’est la somme minimale à débourser pour une enquête. Cela peut atteindre 5 000 euros facilement, en fonction de la difficulté de l’affaire… Et plus encore pour une enquête au sein d’une entreprise, où les enjeux économiques valent bien le recours à un détective.

  • Un œil sur les entreprises

[…]

« Pour l’instant, je prends mes marques et noue quelques contacts, raconte-t-elle. Je souhaite notamment orienter mon activité vers les entreprises. La concurrence déloyale, la contrefaçon, les arrêts maladie de complaisance, les vols en entreprise ou l’intelligence économique (ces infos confidentielles dévoilées) sont des domaines sur lesquels j’aimerais intervenir. »

[…]

Par Thomas Villepreux pour sudouest.fr

En savoir plus :

source http://www.sudouest.fr/2013/02/27/mademoiselle-la-detective-978735-4018.php



Répondez

Publication

Travaux

Interview

Appli iOS / Android


Newsletter

Entrez votre adresse email :

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous