Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Archive pour la catégorie Droit.

Publication

Travaux

Interview

Appli iOS / Android


Newsletter

Entrez votre adresse email :

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous

Archive pour la catégorie ‘Droit’

Sécurité informatique : êtes-vous prêt ?

Posté par Arnaud Pelletier le 2 décembre 2016

captureEn 2016, la sécurité informatique est devenu un sujet de préoccupation pour tous :

Particulier, entreprises, organisations, gouvernements… En effet, tandis que les pirates se sont peu à peu professionnalisés, et tirent désormais des revenus de leurs exactions, le nombre d’attaques informatiques ne cessent de croître (+51% en France selon l’étude PwC « Global State of Information Security », octobre 2015). Parce que sur le web, tout est affaire d’inter-dépendance, tout le monde est concerné, du blog perso à la multinationale, ou du simple particulier qui possède chez lui une webcam ou un appareil photo connecté à Internet, car sites webs et objets connectés de toutes tailles et de toutes provenances peuvent servir à la réalisation d’une attaque informatique de grande ampleur.

  • Protection personnelle ​ : sur la plan individuel, pour se protéger, il est possible desouscrire à une cyber-assurance. Selon une étude Pwc – Ifop, moins de 6% desparticuliers seraient assurés contre le risque de cyber-criminalité. L’objectif de cetype d’assurance est de protéger l’accès à son compte bancaire et à ses moyens depaiement, se protéger contre le risque d’usurpation d’identité ou encore, protéger les données personnelles des enfants ou des membres de la famille.
  • Protection des entreprises ​ : Pour les entreprises, l’heure n’est plus à la passivité,l’heure est à l’action ! Chaque entreprise doit prévoir en son sein des mesuresspécifiques pour réduire le risque de cyber-ciminalité et préserver son capital Identifier les points d’entrées des menaces (phishing, emailfrauduleux, absence de mises à jour logiciels…) et établir des actions enconséquence (sensibilisation du personnel, centralisation ou délégation des mises àjour, antivirus, gestion des accès, gestion des appareils connectés au réseau del’entreprise etc.)

Quelques chiffres :

  • Plus de la moitié des entreprises françaises n’ont pas encore de plan d’action 100%opérationnel pour répondre à une cyberattaque, selon Jean-Louis Di Giovanni,associé PwC du département Litiges et Investigations.
  • La France fait partie des dix pays où la cybercriminalité est la plus active, après laChine, les États-Unis et l’Inde, selon le 21e rapport de Symantec sur les
  • En 2015, le vol de données a fait 2 millions de victimes en France, selon un rapportde Phishing Initiative.
  • 85% des entreprises refusent de dévoiler la quantité de données perdues.Dans le cadre d’une démarche globale de sensibilisation à la sécurité informatique.

Ivision, prestataire informatique spécialisé en infogérance et en hébergement professionnel, lance une étude baptisée “Sécurité informatique, et vous, où en êtes-vous ? ” Quelques minutes suffisent pour répondre au questionnaire et tenter de remporter l’un des lots high-tech mis en jeu. De plus, tous les participants recevront les résultats de l’étude dans leur boite mail sous la forme d’un dossier spécial, pour mieux appréhender le niveau de sécurité de leur organisation.

Pour participer, rendez-vous à l’adresse : ​http://www.ivision.fr/inbound/be4lo3n8i

Par la rédaction de ivision.fr

Source : http://www.ivision.fr/enquete-securite-informatique/

Enregistrer

Votre employeur a-t-il le droit de surveiller votre navigation Internet ?

Posté par Arnaud Pelletier le 1 décembre 2016

internetUn employeur a-t-il le droit de surveiller les communications internet de ses salariés pendant leur temps de travail ? C’est la question sur laquelle doit se pencher la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) ce mercredi matin – la décision sera mise en délibéré -, alors qu’un ingénieur roumain conteste son licenciement pour avoir “chatté” au travail.

[…]

La CEDH avait débouté le jeune homme de sa demande en janvier dernier, mais ce dernier a fait appel de la décision et réclamé le renvoi de l’affaire devant la Grande chambre. A l’époque, les juges de Strasbourg avaient estimé qu’il n’était “pas abusif qu’un employeur souhaite vérifier que ses employés accomplissent leurs tâches professionnelles pendant les heures de travail”. D’ailleurs, “l’employeur a accédé au compte (du requérant) en pensant qu’il contenait des communications de celui-ci avec ses clients”, avaient-ils observé.

[…]

Par Youen Tanguy pour lci.fr

En savoir plus :

Source http://www.lci.fr/societe/vie-privee-au-travail-votre-employeur-a-t-il-le-droit-de-surveiller-ce-que-vous-faites-sur-internet-2015021.html

Crédit Photo : Shutterstock

Dix conseils pour se protéger efficacement contre les cybercriminels …

Posté par Arnaud Pelletier le 29 novembre 2016

espionnageL’internet est aujourd’hui l’une des choses les plus accessibles au monde. Malheureusement, les menaces en ligne se multiplient et avec le nombre croissant d’amateurs connectés, les mesures de sécurité de base sont négligées. La cybercriminalité devient une activité rentable et attire donc de plus en plus de pirates. En tant que particuliers, comment s’en protéger efficacement ? En allant des mesures les plus basiques — qui reposent sur la stratégie de mot de passe et l’utilisation d’antivirus — aux mesures les plus complexes comme sécuriser sa connexion Wi-Fi ou chiffrer ses données, on peut citer de manière non exhaustive les mesures de protection suivantes :

1. Créer un mot de passe fort et unique pour chaque compte.

2. Changer fréquemment de mots de passe.

3. Utiliser un gestionnaire de mots de passe.

4. Chiffrer ses fichiers et partitions.

5. Éviter les Wi-Fi publics.

6. Installer une clé WPA 2 sur son réseau Wi-Fi.

7. Bien choisir son pare-feu et son antivirus.

8. Mettre régulièrement ses appareils et antivirus à jour.

9. Fermer sa webcam avec du ruban adhésif.

10. Faire preuve de bon sens. 

[…]

Par Michael Guilloux pour developpez.com

En savoir plus :

Source http://www.developpez.com/actu/106995/Comment-se-proteger-efficacement-contre-les-cybercriminels-Dix-conseils-pour-les-particuliers/

Crédit Photo : Shutterstock

captureLe port franc de Genève est le “coffre-fort le plus secret du monde”. C’est là que le marchand d’art David Nahmad avait discrètement stocké un Modigliani suspecté d’avoir été spolié à des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Une longue traque qui a rebondi avec le scandale des “Panama Papers”, en 2015. Cet extrait de “Pièces à conviction” apporte des éléments nouveaux.

[…]

C’est un détective privé canadien, James Palmer, spécialisé dans la recherche d’œuvres d’art volées aux Juifs par les nazis, qui a finalement retrouvé la trace de l’Homme assis (appuyé sur une canne). Il a été acquis par une société écran basée au Panama, International Art Center, à l’ayant-droit inconnu…

L’affaire rebondit en 2015, avec le scandale des “Panama Papers”. Un document révèle que derrière International Art Center se cache David Nahmad, “l’homme aux 300 Picasso”, patriarche d’une des familles les plus puissantes du monde de l’art. Reste à localiser le tableau.

[…]

Par la rédaction de francetvinfo.fr

En savoir plus :

Source http://www.francetvinfo.fr/economie/fraude/panama-papers/video-quand-un-modigliani-spolie-refait-surface-dans-les-panama-papers_1936705.html

PhotosLa Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents a soumis une proposition de loi au Conseil fédéral dans le but de renouer avec ses contrôles effectués par des détectives. La Cour européenne des droits de l’homme avait établi, le 18 octobre dernier, que la Suisse ne dispose pas de base légale suffisante à cette pratique.

[…]

Suite à cet arrêt de la Cour européenne, la Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents (Suva) a cessé tout contrôle effectué par des détectives privés.

[…]

L’assureur public de droit privé entend participer au processus politique visant à donner aux assurances le cadre légal nécessaire pour effectuer leurs vérifications à travers l’engagement de détectives. Il a proposé un article de loi à l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) en ce sens.

[…]

Par la rédaction de tdg.ch

En savoir plus :

Source : http://www.tdg.ch/suisse/suva-veut-pouvoir-utiliser-detectives/story/21070180

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

Cybercriminalité en France : toujours pas les bons réflexes …

Posté par Arnaud Pelletier le 17 novembre 2016

cyber attaque1,8 milliard d’euros. C’est le coût global représenté par les cyberattaques qui ont touché 13,7 millions de Français en 2016. Le rapport annuel* sur la cybercriminalité publié ce mercredi par Symantec, société de logiciels informatiques, souligne un paradoxe.

Les Français sont conscients des risques… mais n’ont pas encore pris les bons réflexes. Or, les pirates de la Toile sont aussi inventifs que réactifs alors comment se protéger contre les nouveaux types d’attaques ?

[…]

Par Oihana Gabriel pour 20minutes.fr

En savoir plus :

Source http://www.20minutes.fr/high-tech/1961835-20161116-cybercriminalite-france-137-millions-victimes-an-toujours-bons-reflexes

Crédit Photo : Shutterstock

Le renseignement humain nous fait défaut … (Radio)

Posté par Arnaud Pelletier le 16 novembre 2016

1Un an après les attentats du 13 novembre, six juges d’instruction et des centaines d’enquêteurs cherchent toujours à identifier avec certitude le ou les commanditaires de cet attaque.

Les enquêteurs mettent peu à peu à jour une nébuleuse tentaculaire, qui va bien au-delà de ces deux vagues d’attentats. De Mohamed Merah aux frères El Bakraoui, en passant par Abdelhamid Abaaoud, les frères Kouachi, Amédy Coulibaly ou encore l’artificier des attentats de 1995 : tous appartiennent au même réseau ! De lien en lien, on peut même remonter jusqu’aux meurtriers du commandant Massoud, en Afghanistan, en 2001.

“Peu à peu, un travail formidable est fait actuellement, et permet de mieux en mieux comprendre ce qui s’est passé. Mais pour l’assassinat du commandant Massoud, il faut savoir qu’il a été perpétré par deux personnes qui venaient de Molenbeek. Il y avait donc le signal que cette zone était un foyer jihadiste dangereux” précise Alain Juillet, président de l’Académie de l’intelligence économique et ancien directeur du renseignement à la DGSE.

[…]

Par François Ballarin sur rcf.fr

En savoir plus :

Source https://rcf.fr/actualite/pour-alain-juillet-face-au-terrorisme-le-renseignement-humain-nous-fait-defaut

Mon métier est insolite : Détective privé … (Radio)

Posté par Arnaud Pelletier le 14 novembre 2016

logoOn se dit tout – Mon métier est insolite : Détective Privé

Du vendredi 11 novembre 2016 sur France Bleu, par Vanessa Lambert.

Il existe une multitude de métiers et certains sont plus intrigants que les autres. Est-ce que le vôtre en fait partie? Ce n’est pas toujours facile de dire que l’on est détective privé, mais c’est quand même passionnant voire excitant de ne pas faire le métier de Monsieur ou Madame tout le monde! C’est ce qu’on va voir.

  • Écouter l’émission ici :

Par Vanessa Lambert pour francebleu.fr

En savoir plus :

Source : https://www.francebleu.fr/emissions/se-dit-tout/se-dit-tout-du-vendredi-11-novembre-2016

Enregistrer

Surveillance du web, un autre internet est-il possible ? (Radio)

Posté par Arnaud Pelletier le 10 novembre 2016

watching youLa surveillance de masse est-elle une fatalité? Pas pour l’association Framasoft. Depuis plusieurs années elle propose des outils et services respecteux des utilisateurs. C’est à dire qui n’exploitent pas leur données personnelles. Le mois dernier, Framasoft a lancé six nouveaux services; comme Framagenda, pour se passer d’un agenda Google, Framatalk, plutôt que Skype. Ils s’ajoutent à Framacarte (équivalent de Google Maps) ou encore Framadrive, outil d’hébergement de fichier alternatif à Dropbox. 30 services ont ainsi été développés dans le cadre d’un d’un programme baptisé “dégooglisons Internet”. L’idée, c’est de montrer que des solutions libres et éthiques peuvent réellement se substituer à celles de ce qu’on appelle les GAFAM ( Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), Eux ont un modèle simple, ils ne font pas payer directement les usagers mais gagnent de l’argent en collectant le maximum de données sur eux.

[…]

[…]

Par Catherine Petillon pour franceculture.fr

En savoir plus :

Source https://www.franceculture.fr/emissions/le-numerique-et-nous/surveillance-sur-le-web-comment-retrouver-le-pouvoir-dagir

Crédit Photo : Shutterstock

La collecte de données issues des réseaux sociaux …

Posté par Arnaud Pelletier le 9 novembre 2016

1La collecte massive de données issues des réseaux sociaux n’est pas légale en l’absence d’information des personnes concernées

Le caractère « public » des données disponibles sur les réseaux sociaux ne leur fait pas perdre le statut de données personnelles : si leur simple consultation est toujours possible, le traitement de ces données (extraction, enregistrement, utilisation, enrichissement, etc.) est soumis à l’ensemble des conditions prévues par la loi « Informatique et Libertés ».

Ainsi, comme cela a été rappelé par la Cour de cassation et le Conseil d’Etat, la collecte des données présentes sur internet ou les réseaux sociaux doit être loyale et licite.

Quel que soit le mode de collecte (direct ou indirect) des données, cela suppose l’information des personnes concernées ainsi que la possibilité de s’opposer à la collecte des informations.

[…]

Par la rédaction de la cnil.fr

En savoir plus :

Source https://www.cnil.fr/fr/communication-politique-quelles-sont-les-regles-pour-lutilisation-des-donnees-issues-des-reseaux

Enregistrer