Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Publication

Travaux

Interview

Appli iOS / Android


Newsletter

Entrez votre adresse email :

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous

Articles taggués ‘cnaps’

snarp

Le Syndicat national des agents de recherches privées réagit à l’actualité via un communiqué de presse :

Dans le cadre de l’affaire de l’enlèvement de madame Jacqueline Veyrac à Nice, le dénommé « Tintin », de son nom Luc Goursolas, n’est pas détective privé.

En effet il n’a fait aucune demande de carte professionnelle ni d’agrément auprès du CNAPS (Conseil national des activités privées de sécurité) unique organisme officiel du ministère de l’Intérieur qui gère et contrôle les détectives privés.

Depuis 2003, la profession de détective privé (dénommée aussi agent de recherches privées) est une profession sérieuse, reconnue et drastiquement encadrée, par son ministère de tutelle : l’Intérieur.

Pour être détective privé, il faut une formation de niveau licence pro en droit, seuls 4 organismes officiels gèrent ces formations, à savoir les facultés de droit Assas, Nîmes, et les organismes IFAR à Montpellier et ESARP à Paris.

[…]

[…]

Par Jean-Emmanuel DERNY, Président du SNARP.

Source : http://www.snarp.org

Profession détective privé, explication …

Posté par Arnaud Pelletier le 23 juin 2016

PhotosEn France, le détective privé est très présent dans l’imaginaire collectif du fait d’une littérature et d’une cinématographie foisonnante à son sujet. Cependant, le côté héroïque qui ressort de ces histoires ne correspond pas toujours à la réalité professionnelle de ce travailleur de l’ombre.

[…]

Détective Privé est une profession libérale régie par la. Loi N° 83-629 du 12 juillet 1983 modifiée par la Loi N° 2003 – 239 du 18 Mars 2003 et janvier 2006, consolidée par la loi du 7 mars 2007 – relative aux professions de sécurité, codifiée dans son intégralité au livre VI de la sécurité intérieure, en date du 30 mars 2012.

Depuis 2012, l’activité est contrôlée par le Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS). C’est un un établissement public administratif placé sous tutelle du ministère de l’Intérieur. Il est chargé de l’agrément, du contrôle et du conseil des professions de sécurité privées.

[…]

Jean-Emmanuel Derny, Président du SNARP : Notre spécialité est d’avantage orientée sur le droit civil, donc celui des particuliers et des entreprises. Le rôle du détective est d’apporter des éléments de preuves pour une négociation ou une procédure judiciaire.
A ce titre, le rapport réalisé par le détective doit être précis, concis, et sans parti pris. Un rapport non réglementaire ne sera en aucun cas utile à l’avocat et les juges ne le recevront pas. L’enquête doit être légitime, légale et menée avec des moyens non disproportionnés.
Comme notre monde se judiciarise de plus en plus, notre métier est devenu de plus en plus professionnel. Le métier a donc un certain avenir, mais à la condition sine qua non, d’être mené par de réels professionnels.
Le “trio” gagnant et certainement l’avocat, qui sera le maître d’œuvre, le détective qui apporte les éléments de preuve et les renseignements utiles, et parfois l’huissier pour la force probante, voire encore la police.

[…]

Par Marie pour la rédaction de village-justice.com

Vers une privatisation de la sécurité ?

Posté par Arnaud Pelletier le 21 juin 2016

securiteDepuis les attentats de Paris, le besoin de sécurité, réel ou ressenti, n’a jamais été si élevé. Sans sombrer dans la paranoïa sécuritaire, de plus en plus d’endroits nécessitent une protection.

[…]

Même si le gouvernement a consenti d’importants moyens supplémentaires, les effectifs des forces de l’ordre ont baissé depuis dix ans et comptent environ 245.000 personnes. Comment augmenter le niveau global de sûreté sans en faire porter le poids à l’Etat ? Au pays du « tout régalien » est-il possible de privatiser certaines fonctions de sécurité ?

[…]

Sur le terrain, nécessité fait loi. En dépit d’une image peu flatteuse, la sécurité privée emploie 160.000 personnes en France et affiche un chiffre d’affaires de 5,7 milliards d’euros. De nombreux secteurs font appel à ses services.

[…]

Le CNAPS entre dans l’ère 2.0 – Nouveaux services en ligne …

Posté par Arnaud Pelletier le 3 décembre 2014

1Le 1er décembre 2014, le CNAPS ouvre une nouvelle plateforme de téléservices qui remplace « Téléc@rtepro » et met à votre disposition davantage de fonctionnalités en ligne.

Que vous soyez agent de sécurité privée, dirigeant d’entreprise de sécurité privée ou donneur d’ordre, cette plateforme des Téléservices du CNAPS vous permet, dans l’esprit CNAPS 2.0, avec simplicité, efficacité et rapidité :

  • de bénéficier de l’information la plus complète et toujours à jour ;
  • de vérifier en un clic la validité de vos autorisations et agréments ;
  • de suivre en ligne le cheminement du traitement de vos demandes de titres.

[…]

Par la rédaction de cnaps-securite.fr

En savoir plus :

Source http://www.cnaps-securite.fr/le-cnaps-entre-dans-lere-2-0/

Expertises : Enquêteur privé, professionnel de la preuve …

Posté par Arnaud Pelletier le 7 avril 2014

1Au sommaire du n°390 d’avril 2014

 

Expertises des systèmes d’information – Le mensuel du droit de l’informatique et du multimédia.

Interview : Enquêteur privé, professionnel de la preuve, par Arnaud Pelletier

Dans des affaires de concurrence déloyale, de fuite de données ou de contrefaçon, les avocats ou les entreprises font de plus en plus appel à des agents d’enquête privée pour confirmer de façon probante un soupçon en vue de lancer une procédure judiciaire ou de négocier une transaction. Le métier consiste en effet à recueillir des informations ou des renseignements destinés à des tiers, en vue de la défense de ses intérêts, même sans faire état de sa qualité ni révéler l’objet de sa mission. La profession d’enquêteur privé a beaucoup évolué depuis la loi de 2003 qui a imposé des principes d’exercice du métier et des conditions de diplôme, ce qui a conduit à en élever le niveau de compétences. On est bien loin de l’image d’Epinal véhiculée par les films et les romans policiers. Le numérique fait de plus en plus partie du travail d’enquêteur, même si la surveillance des personnes demeure.

Magazine
- Noms de domaine : les Etats-Unis privatisent les racines de l’internet, par Sylvie Rozenfeld

Interview
- Arnaud Pelletier, par Sylvie Rozenfeld

Doctrine
- Loi de programmation militaire : contribution de l’assurance des cyber risques, par Jean-Laurent Santoni
- Drones : responsabilité pénale, vie privée et données personnelles, par Blandine Poidevin et Clémence Vancostenoble
- Monnaie virtuelle : enjeux et perspectives, par Myriam Quéméner
- La Neknomination : un nouveau cyberjeu dangereux ?, par Myriam Quéméner
- Base de données : le périmètre de la protection, par Mélaine Lecardonnel
- Nom de domaine : l’argument de la gestion d’affaires réfuté, par Radmila Chapuis

[…]

Par Sylvie Rozenfeld pour expertises.info

En savoir plus :

Source http://www.expertises.info/

Le CNAPS publie sa charte du contrôle …

Posté par Arnaud Pelletier le 30 juillet 2013

1Voulu par l’Etat et la profession, le Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS) compte parmi ses missions le contrôle de la bonne application des lois et règlements régissant les activités privées de sécurité, ainsi que des règles déontologiques qui s’y rattachent.

Ce contrôle est nécessaire. Il contribue à l’image de la profession et à la qualité de ses prestations. Il participe de la lutte contre la fraude et la concurrence déloyale qui fragilisent les entreprises et les salariés de ce secteur d’activité.

Il est donc indispensable qu’il soit bien compris et accepté.

C’est dans cet esprit, que le CNAPS a conçu la « Charte du contrôle », en partenariat étroit avec les organisations professionnelles.

Cette Charte a pour ambition de présenter, dans un langage clair et compréhensible par tous, le cadre dans lequel s’inscrit le contrôle, les objectifs qu’il poursuit, ainsi que ses modalités.

[…]

  • Pour en savoir plus, consultez l’intégralité de la charte du contrôle, cliquez ici

Par la rédaction de cnaps-securite.fr

En savoir plus :

Source http://www.cnaps-securite.fr/le-cnaps-publie-sa-charte-du-controle-4/

L’intelligence économique en quête de reconnaissance …

Posté par Arnaud Pelletier le 29 avril 2013

logo-IEAprès plusieurs scandales retentissants, le gouvernement réglementait il y a un an la profession des détectives prives mais, faute de définition précise, laissait de coté le secteur de l’Intelligence économique (IE), qui peine a dissiper l’image sulfureuse qui lui colle a la peau.

Surveillance illegale des salaries chez Ikea France, fausse affaire d’espionnage chez Renault, flicage d’Olivier Besancenot par Taser… Ces deux dernières années, de nombreux scandales ont écorné le secteur.

Pourtant, s’époumonent les professionnels, ces barbouzeries n’ont rien à voir avec l’IE. Les enquêtes ont effectivement démontré que ces dérapages étaient le fait de directeurs indélicats ou de détectives véreux.

Il y a une confusion préjudiciable entre détectives privés et conseillers en stratégie. On sera sans cesse assimilés aux affaires“, se lamente le président d’honneur du syndicat français de l’Intelligence économique (Synfie), Hervé Seveno, qui souhaite une réglementation, à l’image du Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps), installé en 2012 par Claude Guéant.

Les quelque 800 détectives français, encore appelés agents de recherche privés ou ARP, dépendent du Cnaps, qui leur délivre un agrément et effectue des contrôles aléatoires.

Les ARP voyous sont amenés à disparaître très vite“, se réjouit Jean-Emmanuel Derny, qui préside le Syndicat national des ARP (Snarp).

L’IE va avoir beaucoup de problèmes, comme les ARP en ont eus à un moment”, pronostique-t-il. Elle a “du mépris pour les ARP qu’elle voit comme des gueux“, déplore-t-il, pourtant “certaines boites font de l’IE à la méthode barbouze“. En outre, il est fréquent que les conseils en stratégie collaborent avec des ARP.

[…]

Par l’AFP sur finances.net

En savoir plus :

Source : http://www.finances.net/infos/actions/Nimb%C3%A9e-de-myst%C3%A8re–lintelligence-%C3%A9conomique-en-qu%C3%AAte-de-reconnaissance-392431

1Le service des titres du CNAPS a instruit, 83 408 dossiers d’autorisations, d’agréments et de cartes professionnelles en 2012. Ces dossiers ont ensuite été transmis aux commissions interrégionales d’agrément et de contrôle  territorialement compétentes pour qu’elles statuent sur ces demandes.

La mission du service des titres consiste à s’assurer de la probité et de l’aptitude professionnelle des agents de sécurité privée et des dirigeants d’entreprises. Pour cela, lors de la phase d’instruction, un dossier est constitué par le demandeur dont les pièces sont vérifiées par les agents instructeurs du CNAPS.

Ils vérifient à la fois les qualifications professionnelles des salariés et des dirigeants et la moralité des demandeurs, telles que définies par la loi.

[…]

CONSULTER LE RAPPORT ICI :

 

 

Par la rédaction du CNAPS sur cnaps-securite.fr

En savoir plus :

Source http://www.cnaps-securite.fr/83-408-decisions-rendues-par-les-ciac-en-2012/

En savoir plus sur le CNAPS …

Posté par Arnaud Pelletier le 3 décembre 2012

Il y a près de trente ans, le 12 juillet 1983, était promulguée après de graves évènements, la première loi réglementant les activités privées de sécurité en France. Depuis ce secteur a connu une forte croissance, en France comme dans la plupart des pays développés. Ses effectifs atteignent désormais près de 160 000 personnes dans notre pays, et l’on y dénombre plus de 6000 entreprises. De nouveaux métiers sont apparus qui laissent présager des évolutions majeures.

Le moment était donc venu de franchir une nouvelle étape dans l’organisation des activités privées de sécurité et dans la structuration d’une profession qui souhaite profondément défendre son image, attirer des talents, trouver les moyens d’un modèle économique durable et contribuer ainsi, en plein accord avec les pouvoirs publics et sous leur contrôle, et dans des limites clairement énoncées, à la sécurité quotidienne de nos concitoyens.

Créé par la loi du 14 mars 2011, le Conseil national des activités privées de sécurité est le lieu d’expression de cette volonté commune. Depuis le 1er janvier 2012, ce nouvel établissement public est chargé de la régulation de l’accès à la profession, et de contrôler que celle-ci s’exerce conformément aux lois, aux règlements et au code de déontologie dont elle est désormais dotée.

Le Conseil national des activités privées de sécurité est aussi chargé par le code de la sécurité intérieure d’une mission de conseil et d’assistance à la profession. Ce site internet a l’ambition d’y contribuer en vous apportant une information actualisée utile à la connaissance du secteur des activités privées, et facilitant vos démarches pour accéder à ces professions.

[…]

Dans ce contexte, en application de l’article L632-1 du code de la sécurité intérieure, le Conseil national des activités privées de sécurité est désormais chargé :

  1. d’une mission de police administrative. Il délivre, suspend ou retire les différents agréments, autorisations et cartes professionnelles ;
  2. d’une mission disciplinaire. Il assure la discipline de la profession et prépare un code de déontologie de la profession approuvé par décret en Conseil d’Etat ;
  3. d’une mission de conseil et d’assistance à la profession.

[…]

Par Alain Bauer et Jean-Yves Latournerie, pour cnaps-securite.fr

En savoir plus :

source http://www.cnaps-securite.fr/presentation-cnaps/editorial/

Jeudi 8 novembre, a été délivrée par l’INHESJ (Institut des hautes études de la sécurité et de la justice) la première formation continue des professionnels en exercice des métiers de sécurité privée. Eric Delbecque, chef du département Sécurité économique, a remis les attestations de stage au vingt stagiaires qui ont suivi cette formation, qui s’est déroulée en présence d’un contrôleur du CNAPS.

La formation a été assurée par Claude Mathon, avocat général à la Cour de Cassation et membre de la CNAC, Cédric Paulin, chargé de mission à la DISP, Frédérique Dubost magistrat et chef du département Justice et droit de l’INHESJ, ainsi que Samuel Mathis, président de l’ESARP, et Jean-Emmanuel Derny, président du SNARP (syndicat national des agents de recherches privées).

[…]

Par Philippe Chapleau pour lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr

En savoir plus :

source : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/11/09/la-premiere-formation-continue-pour-les-agents-de-recherches.html