Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Publication

Travaux

Interview

Appli iOS / Android


Translator

Newsletter

Entrez votre adresse email :

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …



Arnaud Pelletier


Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous

Articles taggués ‘entreprise’

La France est une cible pour cybercriminels …

Posté par Arnaud Pelletier le 13 avril 2015

Logiciel espionLa France est devenue l’année dernière une cible de choix pour les cybercriminels. C’est l’une des conclusions du rapport annuel M’Trends 2015, publié par la société Mandiant.

En 2014, la France a eu le triste privilège d’entrer dans le club des cinq pays les plus touchés par la cybercriminalité, aux côtés de la Chine, des Etats-Unis, de la Russie et de la Corée du Sud. Cette délinquance, qui concerne aussi bien l’espionnage que le détournement d’argent, prospère dans les pays où l’appareil militaire est développé. La Corée du Sud, l’un des pays les plus informatisés au monde, pâtit quant à elle de sa longueur d’avance en matière d’équipement numérique.

[…]

Par Dominique Baillard pour rfi.fr

en savoir plus :

Source : http://www.rfi.fr/emission/20150410-france-une-cible-choix-cybercriminels/

Crédit Photo : Shutterstock

Un serious game sur l’intelligence économique …

Posté par Arnaud Pelletier le 10 avril 2015

serious gamePour sensibiliser les dirigeants et collaborateurs d’entreprises à la thématique de l’intelligence économique, la CCI Normandie a créé un jeu vidéo interactif et pédagogique sur le concept de « serious game ». L’aspect ludique sous forme de jeu permet de vulgariser des messages sur la sécurisation des données de l’entreprise, la veille ou la stratégie d’influence.

A travers 8 scénarios courts, dans lesquels l’internaute est mis en situation, il aborde des sujets qui peuvent concerner directement son entreprise tels que : la copie, le vol d’information, le piratage du site web, le vol de prototype, la concurrence déloyale, l’escroquerie, la rançon ou la stratégie offensive…

[…]

Les bonnes pratiques suivantes sont présentées :

  • Les clauses de confidentialité
  • Les outils de propriété intellectuelle
  • La sauvegarde des données informatiques
  • Les appareils mobiles en déplacement
  • La sécurité des systèmes d’information
  • La gestion/communication de crise
  • La sécurité des locaux
  • Les clauses de non concurrence
  • Les FOVI (Faux Ordres de virement internationaux)
  • La communication d’influence
  • Les réseaux sociaux

[…]

[…]

Par la CCI Normandie sur normandie.cci.fr

En savoir plus :

Source : http://normandinamik.cci.fr/205923-la-cci-normandie-lance-son-serious-game-sur-lintelligence-economique

http://www.normandie.cci.fr/la-cci-normandie-lance-son-serious-game-sur-l%E2%80%99intelligence-%C3%A9conomique-0

Crédit Photo : Shutterstock

terminaux mobilesPlus qu’une tendance, les smartphones, tablettes, et autres services de “cloud” sont aujourd’hui incontournables dans le monde professionnel. Encore faut-il tenir compte de la sécurité.

Consulter ses courriels et son agenda professionnels sur son smartphone ou sa tablette, stocker ses fichiers, les partager avec ses collègues à distance… L’avènement des terminaux mobiles a profondément chamboulé notre façon de travailler. Mais l’hyperconnexion pose des questions sur la protection des données de l’entreprise. Cette problématique concerne toutes les structures, des plus petites entreprises jusqu’aux grands groupes. A ce titre, elle se doit d’être intégrée, pour en minimiser les effets.

[…]

Par  la rédaction de lexpress.fr

En savoir plus :

Source http://www.lexpress.fr/high-tech/la-mobilite-met-elle-en-peril-la-securite-des-entreprises_1659691.html#P4eHArPiQYOPKUvG.99

Crédit Photo : Shutterstock

Dans les yeux d’un détective privé (Vidéo) …

Posté par Arnaud Pelletier le 17 mars 2015

PhotosC’est un métier intriguant, passionnant, excitant aussi. Les détectives privés sont de plus en plus sollicités. Que ce soit pour des enquêtes commandées par des entreprises mais également par des particuliers qui redoutent l’adultère de leur conjoint.

[…]

1

Par la rédaction de 7 à la Une pour rtbf.be

En savoir plus :

Source http://www.rtbf.be/info/article/detail_dans-les-yeux-d-un-detective-prive-7-a-la-une?id=8931241

Crédit Photo : Shutterstock

 

Le monde économique face à la cybercriminalité (Radio) …

Posté par Arnaud Pelletier le 16 mars 2015

espionnageIl y a eu le cas de Sony Pictures en décembre dernier : tous les ordinateurs du célèbre groupe américain ont été bloqués et des données confidentielles volées. Il y a eu aussi le cas de l’opérateur de téléphonie français Orange, piraté à plusieurs reprises. En juillet dernier, un cybercriminel a réussi à voler les coordonnées bancaires de plusieurs de ses clients. Les exemples ne manquent pas.

[…]

[…]

Par Guilhem Delteil pour rfi.fr

En savoir plus :

Source http://www.rfi.fr/emission/20150217-le-monde-economique-face-cybercriminalite/

Crédit Photo : Shutterstock

Un salarié peut être surveillé sans en avoir été informé …

Posté par Arnaud Pelletier le 9 mars 2015

securiteLes conseils de Delphine Robinet, avocat spécialisé en droit du travail, cabinet Fromont Briens.

En janvier 2010, une société de transport public licencie pour faute grave l’un de ses contrôleurs de bus. Motif ? Non-respect des horaires de travail, mais aussi abandon de poste en cours de service. L’agent proteste alors devant les tribunaux en rappelant que les faits ont été révélés par une surveillance menée à son insu. Un procédé estimé illicite. Pourtant, après la cour d’appel de Versailles, la Cour de cassation vient récemment de lui donner tort (Cass. soc, 5 novembre 2014, n° 13-18.427).

  • La réponse de l’avocat

Voilà un arrêt qui pourrait étonner un lecteur non versé dans les subtilités juridiques. Reprenons-le en détail pour bien comprendre : au cours d’une enquête discrètement menée par son service d’audit interne, une entreprise découvre qu’un de ses employés prend de sérieuses libertés avec ses obligations contractuelles. Pour la direction, la faute grave est prouvée. Selon l’intéressé, à l’inverse, la démonstration est nulle. Organiser une filature pour contrôler l’activité d’un salarié constitue une atteinte à sa vie privée, contradictoire notamment avec l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme et l’article 9 du Code civil. Quand bien même les faits reprochés seraient avérés, ils ne peuvent pas être utilisés comme motif de licenciement, car les moyens utilisés pour les révéler sont interdits (sauf en cas de constat d’huissier de justice ou d’agent de recherche privé agréé).

Tout ceci est exact, et pourtant notre plaignant a perdu. Pourquoi ?

[…]

Par Delphine Robinet pour capital.fr

En savoir plus :

Source http://www.capital.fr/carriere-management/conseils-juridiques/un-salarie-peut-il-etre-surveille-sans-en-avoir-ete-prealablement-informe-1017581

Crédit Photo : Shutterstock

Les consommateurs européens inquiets pour leurs données …

Posté par Arnaud Pelletier le 5 mars 2015

vie privéeSelon l’étude « State of Privacy » de Symantec, les consommateurs n’accordent que peu de confiance aux entreprises et administrations pour gérer leurs données personnelles. Au point de mentir.

88% des consommateurs font de la sécurité des données personnelles un élément clé de l’acte d’achat, devant la qualité des produits ou le service client. Ce résultat frappant est issu d’une étude réalisée par Symantec auprès de 7000 consommateurs européens. S’il est évident que la sécurité d’un numéro de carte bancaire est un élément clé de l’achat sur un site e-commerce, la défiance des consommateurs va bien au delà. Ainsi, seulement 19% des Européens font confiance au secteur de la distribution pour la protection des données personnelles.

[…]

Par Franck Salien pour lemondeinformatique.fr

En savoir plus :

source http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-56-des-consommateurs-inquiets-pour-leurs-donnees-en-europe-60424.html

Crédit Photo : Shutterstock

 

Quand les détectives de la finance arrivent dans les entreprises …

Posté par Arnaud Pelletier le 19 février 2015

cybercriminalitéFace à des fraudes qui coûtent très chères, les entreprises cherchent à recruter des experts capables de les élucider, voire de les éviter ! Une niche se développe ainsi pour les responsables de lutte contre la fraude, ouvrant également des perspectives en interne pour les collaborateurs financiers.

Ils sont les Sherlock Holmes ou les Hercule Poirot de la finance. Observation, déduction et enquêtes constituent leurs méthodes de travail. Ces professionnels peuvent avoir des titres qui diffèrent sur leurs cartes de visite : fraud officer, responsable de lutte contre la fraude, directeur de la sûreté… Mais ils ont pour point commun de lutter contre les actes malveillants qui peuvent coûter très cher aux sociétés qui les emploient. La fraude, sous toutes ses formes (détournement d’actif, fraude au président ou encore fraude comptable), représente en effet entre 5 % et 7 % du chiffre d’affaires des entreprises mondiales selon les études de l’AFCE (Association of Certified Fraud Examiners).

[…]

Par Morgane Remy pour optionfinance.fr

En savoir plus :

Source : http://www.optionfinance.fr/communautes/carrieres/les-detectives-de-la-finance-debarquent-dans-les-entreprises.html

Crédit Photo : Shutterstock

 

Big Boss is watching you …

Posté par Arnaud Pelletier le 18 février 2015

watching youVotre patron va adorer les objets connectés.

Cela commence par des programmes vous incitant à davantage marcher que votre patron ou vos collègues de travail. Pour votre santé. Puis, certains passent aux capteurs qui mesurent avec qui vous parlez. En France, la Cnil s’inquiète du risque d’émergence de nouvelles formes de discrimination.

[…]

  • La vie privée, comme au bureau: surveillée

La «soft surveillance» pose surtout des problèmes de vie privée. Illustration: en mars 2014, une employée de la firme pharmaceutique CVS a déposé plainte contre son employeur après que celui-ci avait exigé sous peine d’amende, dans le cadre de son programme de bien-être, qu’elle communique son poids et son niveau d’activité sexuelle.

La géolocalisation concentre particulièrement les critiques. La mise sous surveillance des véhicules d’entreprise ne réjouit pas nécessairement des employés qui bénéficiaient jusqu’alors d’une certaine marge d’autonomie avec leur outil de travail et qui s’inquiètent de savoir que leur patron peut en apprendre tant sur eux.

[…]

Par Philippe Vion-Dury pour slate.fr

En savoir plus :

Source : http://www.slate.fr/story/94731/objets-connectes-surveillance-travail

Crédit Photo : Shutterstock

 

Les PME sont peu protégées contre la cybercriminalité …

Posté par Arnaud Pelletier le 11 février 2015

espionnageSi les grandes entreprises ont entrepris de se protéger, les PME sont loin, très loin de ces problématiques. Comment les convaincre du risque, et quelles solutions leur apporter?

Sans trop nous avancer, il est facile de démontrer que derrière chaque mobile, se profilent des cibles particulières. Néanmoins, les victimes les plus flagrantes et immédiates sont déterminées beaucoup plus par le fait qu’elles ne sont pas protégées que par un tout autre motif, comme le veut la théorie du maillon faible. Parmi elles, se trouvent des petites et moyennes entreprises.

Un constat prouvé par les chiffres ? Plutôt par l’absence de chiffres. Au-delà des statistiques connues en matière de cybercriminalité et de son impact sur le tissu économique mondial, c’est plutôt l’absence de données concernant la protection particulière des PME face au risque cyber qui intrigue.

[…]

Par Diane Rambaldini pour latribune.fr

En savoir plus :

Source http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20150210trib785a6b1de/les-pme-ne-sont-pas-protegees-contre-la-cybercriminalite-et-apres.html

Crédit Photo : Shutterstock