Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous

Profil du fraudeur en entreprise selon KPMG …

Posté par Arnaud Pelletier le 12 juillet 2016

salariésLa 3e édition de l’étude « Profil d’un fraudeur » s’appuie sur l’analyse du profil de 750 fraudeurs répartis dans 81 pays. Les caractéristiques du profil type du fraudeur se fondent sur des cas réels qui ont fait l’objet d’investigations de fraudes par les équipes spécialisées de KPMG à travers le monde (Forensic).

[…]

– Age
. Près de 70 % des fraudeurs ont entre 36 et 55 ans
. 14 % ont entre 26 et 35 ans

– Genre
. Près de 80 % des fraudeurs sont des hommes
. Le nombre de femmes fraudeurs est en augmentation
13 % en 2010
17 % en 2015

– Typologie
. 65 % des fraudeurs sont des collaborateurs de l’entreprise victime et 21 % sont des anciens collaborateurs
. 62 % des fraudes sont réalisées en groupe

– Statut
. 34 % des fraudeurs sont des dirigeants
. 32 % sont des managers
. 20 % sont des employés

– Attributs personnels
. 38 % des fraudeurs étaient respectés et inspiraient confiance.

[…]

Par Laurent Leloup pour finyear.com

En savoir plus :

Source http://www.finyear.com/Portrait-robot-du-fraudeur-en-entreprise_a36670.html

Crédit Photo : Shutterstock

Compétition mondiale et entreprises françaises (vidéo) …

Posté par Arnaud Pelletier le 11 juillet 2016

humainLes entreprises françaises sont en péril. Déstabilisées, espionnées, victimes de faux procès, elles sont devenues des cibles prioritaires de leurs concurrents étrangers. C’est du moins la thèse développée par Olivier Hassid dans un ouvrage coécrit avec Lucien Lagarde, “Menaces mortelles sur l’entreprise française” (éd. Nouveau monde)
Olivier Hassid, expert en intelligence économique, était notre invité.

Par Ali LAIDI pour france24.com

En savoir plus :

Source https://www.youtube.com/watch?v=_kuqLGHYchs

http://www.france24.com/fr/20160706-entretien-intelligence-economique-espionnage-securite-menaces-mortelles-entreprise-francais

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La fraude au Président, ça n’arrive pas qu’aux autres …

Posté par Arnaud Pelletier le 8 juillet 2016

espionnageDes millions d’euros envolés dans une escroquerie aux faux virements bancaires. Une entreprise Dunkerquoise découvre qu’elle vient de perdre plus de neuf millions d’euros dans la manipulation de ses informations bancaires.

Qu’ils sont fatigants ces gens qui savent toujours tout. Il y a quelques semaines, lors d’une conférence que m’avait demandé une collectivité locale, un responsable d’un bailleur social m’expliquait qu’il ne fallait pas trop exagérer sur les risques de piratage informatique, de fuites de données …

[…]

Alors, cela n’arrive qu’aux autres ? L’entreprise Dunkerquoise n’est pas une structure à la Nestlé, Michelin, Total, Le Printemps. 140 employés, 6.000 locataires et un quelques 40 millions d’euros de chiffre d’affaires. Bref, une petite entreprise comme il en existe des dizaines de milliers en France.

[…]

Par Damien Bancal pour zataz.com

En savoir plus :

Source http://www.zataz.com/cela-narrive-pas-quaux-autres/#axzz4DkOoiD00

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

L’église aime la cryptographie (vidéo) …

Posté par Arnaud Pelletier le 4 juillet 2016

vie priveeLa Quadrature du Net a participé à la conférence « Chiffrement et Droits de l’Homme » organisée à l’Organisation des Nations Unies par le comité Justice et Paix de l’Ordre des Dominicains. Cette conférence s’est concentrée sur le droit au chiffrement ainsi qu’à la vie privée à un moment où, en Europe, ces droits sont régulièrement mis en danger.

  • “La cryptographie est le moyen de préserver la vie privée et la dignité de l’être humain”

Par matthius pour agoravox.tv

En savoir plus :

Source http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/la-cryptographie-est-le-moyen-de-53484

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

Démocratisation du Cybercrime : location de malwares …

Posté par Arnaud Pelletier le 30 juin 2016

Logiciel espionSi vous cherchez à vous introduire dans le système d’une entreprise, à connaître la nouvelle stratégie d’un concurrent ou à assister à un webinaire confidentiel – tout cela sans avoir à acquérir de compétences techniques – il vous faut le dernier malware Adwind. Choisissez simplement l’une des offres d’abonnement très abordable et leur équipe technique vous aidera à faire le reste.

Recherché, commercialisé et vendu comme n’importe quel autre service en ligne, Adwind représente le futur des cyber-attaques. Ce « malware en tant que service » bon marché permet à n’importe quel aspirant cybercriminel aux compétences techniques limitées et disposant d’une connexion internet de mettre un pied dans le monde du cyber-espionnage.

  • La démocratisation des malwares

Nous avons déjà vu ce produit prêt à l’emploi être utilisé à la fois pour des campagnes générales de spam ou pour des attaques hautement ciblées, comme très récemment avec la Singapore bank via un e-mail de spear phishing adressé à un employé.

[…]

Par Tanguy de Coatpont pour programmez.com

En savoir plus :

Source http://www.programmez.com/avis-experts/evolution-du-cybercrime-les-malwares-sont-desormais-disponibles-la-location-24333

Crédit Photo : Shutterstock

La Blockchain, technologie du futur (radio) …

Posté par Arnaud Pelletier le 29 juin 2016

vie privéeSon nom est plutôt barbare, mais cette nouvelle technologie créée à l’origine pour gérer le Bitcoin, la monnaie virtuelle, pourrait demain révolutionner nos achats. Son fonctionnement est assez complexe à comprendre, pourtant la Blockchain est présentée comme la nouvelle grande révolution technologique.

Ce système pourrait demain nous permettre de nous passer d’intermédiaire comme les banques, les notaires et même de plates formes comme Uber ou Airbnb.

[…]

Par Hélène Chevallier sur franceinter.fr

En savoir plus :

Source https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-27-juin-2016

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

Profession détective privé, explication …

Posté par Arnaud Pelletier le 23 juin 2016

PhotosEn France, le détective privé est très présent dans l’imaginaire collectif du fait d’une littérature et d’une cinématographie foisonnante à son sujet. Cependant, le côté héroïque qui ressort de ces histoires ne correspond pas toujours à la réalité professionnelle de ce travailleur de l’ombre.

[…]

Détective Privé est une profession libérale régie par la. Loi N° 83-629 du 12 juillet 1983 modifiée par la Loi N° 2003 – 239 du 18 Mars 2003 et janvier 2006, consolidée par la loi du 7 mars 2007 – relative aux professions de sécurité, codifiée dans son intégralité au livre VI de la sécurité intérieure, en date du 30 mars 2012.

Depuis 2012, l’activité est contrôlée par le Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS). C’est un un établissement public administratif placé sous tutelle du ministère de l’Intérieur. Il est chargé de l’agrément, du contrôle et du conseil des professions de sécurité privées.

[…]

Jean-Emmanuel Derny, Président du SNARP : Notre spécialité est d’avantage orientée sur le droit civil, donc celui des particuliers et des entreprises. Le rôle du détective est d’apporter des éléments de preuves pour une négociation ou une procédure judiciaire.
A ce titre, le rapport réalisé par le détective doit être précis, concis, et sans parti pris. Un rapport non réglementaire ne sera en aucun cas utile à l’avocat et les juges ne le recevront pas. L’enquête doit être légitime, légale et menée avec des moyens non disproportionnés.
Comme notre monde se judiciarise de plus en plus, notre métier est devenu de plus en plus professionnel. Le métier a donc un certain avenir, mais à la condition sine qua non, d’être mené par de réels professionnels.
Le “trio” gagnant et certainement l’avocat, qui sera le maître d’œuvre, le détective qui apporte les éléments de preuve et les renseignements utiles, et parfois l’huissier pour la force probante, voire encore la police.

[…]

Par Marie pour la rédaction de village-justice.com

Vers une privatisation de la sécurité ?

Posté par Arnaud Pelletier le 21 juin 2016

securiteDepuis les attentats de Paris, le besoin de sécurité, réel ou ressenti, n’a jamais été si élevé. Sans sombrer dans la paranoïa sécuritaire, de plus en plus d’endroits nécessitent une protection.

[…]

Même si le gouvernement a consenti d’importants moyens supplémentaires, les effectifs des forces de l’ordre ont baissé depuis dix ans et comptent environ 245.000 personnes. Comment augmenter le niveau global de sûreté sans en faire porter le poids à l’Etat ? Au pays du « tout régalien » est-il possible de privatiser certaines fonctions de sécurité ?

[…]

Sur le terrain, nécessité fait loi. En dépit d’une image peu flatteuse, la sécurité privée emploie 160.000 personnes en France et affiche un chiffre d’affaires de 5,7 milliards d’euros. De nombreux secteurs font appel à ses services.

[…]

Posez-vous la question de la robustesse de vos mots de passe …

Posté par Arnaud Pelletier le 16 juin 2016

vie priveeLes experts en cybersécurité ont tendance à être quelque peu cyniques envers les utilisateurs « lambda », particulièrement lorsqu’il s’agit du choix des mots de passe. Cependant, selon certains experts en sécurité informatique au sein du CyLab, l’Institut Security & Privacy de l’Université de Carnegie Mellon, les utilisateurs ordinaires ne semblent pas être aussi stupides qu’il n’y paraît. En effet les erreurs commises peuvent être classées en 4 catégories spécifiques. Le travail de sensibilisation nécessaire ne devrait pas être une tâche insurmontable.

[…]

Les personnes sondées par CyLab savaient que des mots de passe sont robustes lorsque :

  • Les majuscules sont utilisées au milieu du mot, plutôt qu’au début.
  • Des chiffres et des symboles sont situés au milieu du mot plutôt qu’à la fin.
  • Des séquences de chiffres aléatoires sont insérées à la place d’autres plus évidentes, telles que l’année en cours par exemple.
  • Des noms sont ajoutés, différents des traditionnels prénoms et noms.
  • Des noms faisant parties de la vie privée ne sont pas utilisés, tels que les prénoms de vos enfants.
  • Des mots faisant référence de manière évidente au site ou au compte que vous êtes en train de protéger ne sont pas utilisés.

[…]

Par la rédaction de sophosfranceblog.fr

En savoir plus :

Source http://www.sophosfranceblog.fr/robustesse-des-mots-de-passe-bonne-methode/

Crédit Photo : Shutterstock

Alain Juillet : « La guerre est aujourd’hui numérique » …

Posté par Arnaud Pelletier le 13 juin 2016

1Ancien directeur du renseignement à la DGSE et président de l’académie de l’intelligence économique, Alain Juillet a partagé avec RT France son expérience pour décrypter l’évolution des conflits contemporains, et notamment leur dimension économique.

  • Interview en vidéo :

Par la rédaction de les-crises.fr

En savoir plus :

Source http://www.les-crises.fr/alain-juillet-la-guerre-aujourdhui-cest-devant-un-ordinateur/

Publication

Travaux

Interview

Appli iOS / Android


Newsletter

Entrez votre adresse email :