Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Articles taggués ‘vie privée’

Protection de la vie privée et cybersécurité …

Posté par Arnaud Pelletier le 9 novembre 2017

Certains discours sont parfois tentés d’opposer la protection de la vie privée à la sécurité, en mettant en avant que pour avoir l’un il faut sacrifier l’autre. Au contraire, l’objectif de ce billet est d’argumenter que la protection de la vie privée n’est pas seulement un droit fondamental de tout individu et un ingrédient nécessaire à toute société démocratique dont les États devront tenir compte, mais aussi un élément essentiel et un prérequis à une bonne cybersécurité, comme cela a été mis de l’avant en décembre dernier dans un communiqué des commissaires à la protection de la vie privée.

[…]

Assurer la confidentialité est une première étape nécessaire à la protection de la vie privée. Il faut cependant se garder de réduire la notion de respect de la vie privée au simple fait d’assurer la confidentialité des communications et des données. Ainsi, un chercheur en protection de la vie privée poursuit la démarche un cran plus loin en considérant que l’adversaire potentiel peut être le fournisseur de service lui-même. En effet, peu importe si le fournisseur de service lui-même peut être considéré comme étant de confiance ou non, dès qu’on commence à centraliser une grande masse de données, cela constitue une cible intéressante pour l’attaquant. À titre d’exemple, les enregistrements vocaux collectés par les jouets connectés CloudPets ont récemment été démontrés comme étant mal sécurisés par le fabricant de ces jouets, qui les avait stockés sur son serveur.

[…]

En savoir plus :

Par Sébastien Gambs pour quebec.huffingtonpost.ca

Source http://quebec.huffingtonpost.ca/un-seul-monde/la-protection-de-la-vie-privee-un-aspect-essentiel-de-la-cybers_a_23024106/

Crédit Photo : Shutterstock

 

La publicité en ligne peut permettre de vous espionner …

Posté par Arnaud Pelletier le 23 octobre 2017

Quelques centaines d’euros, et des connaissances techniques de base : voilà les seuls outils nécessaires pour suivre à la trace les déplacements et les actions d’un particulier, par le biais des publicités ciblées qui s’affichent dans les applications mobiles de nos téléphones. C’est la conclusion d’une très complète étude (PDF) menée par des chercheurs de l’université de Washington, publiée dans le magazine IEEE Security & Privacy.

[…]

Mais ce ciblage très fin peut facilement être utilisé pour traquer un internaute précis. Pour ce faire, il faut dans certains cas obtenir le numéro d’identifiant publicitaire de son téléphone – seule partie de la procédure un peu complexe. Une fois la « cible » identifiée, une vaste gamme de techniques d’espionnage est alors possible. Il est par exemple imaginable de savoir quand une personne se rend dans un lieu précis, de suivre grossièrement ses déplacements au fil de la journée, ou encore de savoir si elle utilise des applications de rencontre ou de prière.

[…]

Par la rédaction de lemonde.fr

En savoir plus :

Source http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/10/19/comment-la-publicite-ciblee-peut-etre-utilisee-pour-espionner-des-particuliers_5203415_4408996.html

Crédit Photo : Shutterstock

Logiciels espions : sommes-nous tous surveillés sans le savoir ?

Posté par Arnaud Pelletier le 17 octobre 2017

Les fabricants promettent aux acheteurs qu’ils pourront surveiller leur conjoint, leur enfant ou leur salarié, mais flirtent dangereusement avec la légalité. La France serait leur plus gros marché en Europe.

[…]

Les logiciels espions surveillent nos faits et gestes sur nos appareils informatiques. Ils essaient d’accumuler nos contenus privés comme les photos ou encore nos coordonnées bancaires. Alors comment leur échapper ?

Interviewer pour la Quotidienne de France 5, Arnaud PELLETIER, directeur de l’Agence Leprivé, nous livre son expertise avec d’autres intervenants, avocat, journaliste, et expert en sécurité numérique.

Rappelons ici que l’utilisation de ce type de logiciel, en France est illégale dans 95 % des cas.

Le code pénal prévoit, d’une part, un an de prison et 45 000 euros d’amende pour avoir intercepté les communications privées d’autrui ou installé un logiciel permettant de le faire. D’autre part, les textes interdisant le piratage peuvent aussi s’appliquer. Là aussi, la sanction est claire : deux ans de prison et 60 000 euros d’amende.

[…]

Par la rédaction de france.tv

En savoir plus :

Source : https://www.france.tv/france-5/la-quotidienne/saison-5/299789-logiciels-espions-etes-vous-surveilles-sans-le-savoir.html

Source : http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/09/09/le-marche-florissant-et-sulfureux-des-logiciels-espions-grand-public_5183172_4408996.html

Crédit Photo : Shutterstock

 

 

Et si votre vie privée allait bientôt disparaître …

Posté par Arnaud Pelletier le 2 octobre 2017

Le dernier iPhone lancé par Apple pour ses dix ans, le fameux iPhone X se déverrouille par reconnaissance faciale et non pas via un code ou nos empreintes digitales. Une technologie qui est appelée à se développer, pour le meilleur et pour le pire.

[…]

Les chercheurs de l’université de Stanford ont démontré, par exemple, qu’un algorithme mis au point par eux, pouvait, sur la base d’une simple photo d’un visage, déterminer si cet homme était homosexuel ou hétérosexuel. Et cela avec une véracité de 81% ! Sachant que dans plusieurs pays, l’homosexualité est un crime, on imagine aisément le danger que pourrait faire porter la reconnaissance faciale aux minorités sexuelles. Et encore bien d’autres dérives sont possibles …

[…]

Par Amid Faljaoui pour levif.be

En savoir plus :

Source http://trends.levif.be/economie/high-tech/souriez-votre-vie-privee-va-bientot-disparaitre/article-opinion-730531.html

Crédit Photo : Shutterstock

Jusqu’où peut aller la surveillance de nos données sur internet ?

Posté par Arnaud Pelletier le 14 septembre 2017

Max Thommes, alias Mister X, est un jeune artiste berlinois sans histoires. Pendant 30 jours, il a accepté qu’on installe un logiciel espion sur son portable. Une expérience dans le cadre d’un documentaire, “Nothing to Hide”, qui explore la surveillance des données son acceptation par la population. Le réalisateur Marc Meillassoux nous en dit plus, alors qu’un cycle de projections commence mercredi à Paris.

[…]

Il n’a “rien à cacher.” Alors il a bien voulu tout montrer. Sans imaginer où cela allait le mener. Max Thommes est un jeune acteur berlinois. Il a accepté, pendant cinq semaines, qu’un logiciel espion soit installé sur son téléphone et sur son ordinateur portable. Inconscient ? Il s’en fiche en fait. Un peu comme beaucoup de citoyens aujourd’hui. Espionnés, et consentants. C’est “la technologie”, “c’est comme ça”, “je ne vois pas ce qui peut intéresser”, “je n’ai rien à cacher”, chacun annonce ses raisons.

[…]

[…]

Par pour lci.fr

En savoir plus :

Source : http://www.lci.fr/societe/nothing-to-hide-film-documentaire-jusqu-ou-peut-aller-la-surveillance-de-nos-donnees-sur-internet-2063512.html

Crédit Photo : Shutterstock

Attention aux logiciels espions grand public …

Posté par Arnaud Pelletier le 11 septembre 2017

Les fabricants promettent aux acheteurs qu’ils pourront surveiller leur conjoint, leur enfant ou leur salarié, mais flirtent dangereusement avec la légalité. La France serait leur plus gros marché en Europe.

[…]

Le marché du logiciel espion est loin d’être anecdotique. mSpy, le géant du marché, revendiquait en 2013 déjà au moins un million d’utilisateurs dans le monde. La société FlexiSPY compterait, elle, 130 000 clients dans le monde, selon des pirates qui s’en sont pris à l’entreprise. La société éditant Hoverwatch prétend que sa solution a été installée sur 12 millions d’ordinateurs. Sur leurs sites, TopEspion et SpyStealth revendiquent respectivement 100 000 et 150 000 clients, sans que ces chiffres puissent être vérifiés.

[…]

  • Une utilisation quasi systématiquement illégale.

Est-il légal d’utiliser ces logiciels ? A lire les sites des fabricants de logiciels espions, il serait possible d’utiliser leurs logiciels en restant dans les limites du droit français lorsqu’il s’agit, par exemple, d’espionner ses employés, ses enfants ou son conjoint.En réalité, surveiller son conjoint sans son consentement est illégal. Le code pénal prévoit, d’une part, un an de prison et 45 000 euros d’amende pour avoir intercepté les communications privées d’autrui ou installé un logiciel permettant de le faire. D’autre part, les textes interdisant le piratage peuvent aussi s’appliquer. Là aussi, la sanction est claire : deux ans de prison et 60 000 euros d’amende. En mai, la Cour de cassation a justement confirmé la condamnation pour ces deux chefs d’accusation d’un avocat qui avait installé un logiciel espion sur l’ordinateur de sa femme.

[…]

Par Martin Untersinger pour lemonde.fr

En savoir plus :

Source http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/09/09/le-marche-florissant-et-sulfureux-des-logiciels-espions-grand-public_5183172_4408996.html

Crédit Photo : Shutterstock

 

Nos données personnelles sont-elles le nouveau pétrole ? (Radio)

Posté par Arnaud Pelletier le 4 juillet 2017

Nos vies privées sont-elles menacées ? Ou au contraire : la collecte des données personnelles permet-elle un service plus ciblé de la part des entreprises ?

Je suis comme tout le monde, je pose tous les jours des questions à mon ami Google. Résultat, il sait beaucoup de choses sur moi. Mais c’est une relation de confiance après tout, j’accepte de lui dévoiler une partie de ma vie privée et je compte sur lui pour me respecter et ne pas la vendre en tranches.

Sauf que non, pas du tout. Je ne suis pas la cliente de Google. Si c’est gratuit, c’est que je suis le produit. Les clients, ce sont les annonceurs.

[…]

[…]

Par Dorothée Barba pour franceinter.fr

En savoir plus :

Source https://www.franceinter.fr/emissions/le-debat-de-midi/le-debat-de-midi-03-juillet-2017

Crédit Photo : Shutterstock

Conseils humoristiques pour protéger sa vie privée en ligne …

Posté par Arnaud Pelletier le 3 juillet 2017

Le YouTubeur de la chaîne «Le Rire Jaune» a utilisé sa notoriété auprès des jeunes pour les sensibiliser à la protection de la vie privée sur internet. À travers 6 thèmes fondamentaux – mots de passe, usurpation d’identité, référencement, diffusion, sphère privée/publique et données de navigation – le YouTubeurs distille, avec humour, ses conseils pour se protéger efficacement. Une initiative qu’on ne peut que soutenir, en partenariat avec deux organisations actives dans le domaine de la protection des données en ligne.

[…]

[…]

Par la rédaction de lavenir.net

En savoir plus :

Source http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170630_01025474/les-conseils-humoristiques-mais-efficaces-pour-proteger-sa-vie-privee

Et aussi : https://www.youtube.com/watch?time_continue=411&v=U7xOBOnQ0G4

Crédit Photo : Shutterstock

 

 

Enregistrer

Web surveillance et marché trouble des logiciels espions …

Posté par Arnaud Pelletier le 2 juin 2017

privéeC’est un marché qui peut se révéler très lucratif, mais qui goûte peu la transparence. Depuis moins d’une dizaine d’années, des chercheurs et des ONG révèlent l’existence de logiciels espions perfectionnés, développés par des entreprises privées et vendus dans le monde entier à des services de renseignement étatiques et à des forces de police. A l’heure où les outils de communication numériques prennent de plus en plus d’importance dans les enquêtes criminelles et antiterroristes, ces sociétés leur fournissent des sésames censés ouvrir les portes de n’importe quel ordinateur ou téléphone.

Un marché qui fait, aussi, des victimes collatérales. Des activistes, des chercheurs et des journalistes sont régulièrement la cible de ces logiciels indiscrets sous certains régimes autoritaires.

Qui sont ces fabricants de « mouchards » ? Qui sont leurs clients ? Que font ces « armes » numériques ? Plongée dans l’univers opaque des logiciels espions.

[…]

Par Florian Reynaud pour lemonde.fr

En savoir plus

Source http://www.lemonde.fr/grands-formats/visuel/2017/05/23/mercenaires-de-la-surveillance-le-marche-trouble-des-logiciels-espions_5132526_4497053.html#HqHoc451tGVus0ev.99

Crédit Photo : Shutterstock

watching youLa Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient d’affirmer une nouvelle fois sa volonté de garantir les droits fondamentaux des personnes dans le monde numérique en complétant l’édifice législatif établi en matière de protection des données (CJUE, 21 décembre 2016, C-203/15 et C-698/15).

Alors qu’elle avait invalidé, en avril 2014, la directive 2006/24 du 15 mars 2006 qui obligeait les opérateurs de télécommunications à conserver les données de leurs utilisateurs (CJUE, 8 avril 2014, C-293/12 et C-594/12, Digital Rights Ireland e.a.), la Cour de justice était saisie, dans son arrêt du 21 décembre 2016, de la conformité aux textes européens de deux législations nationales imposant une obligation similaire.

[…]

Par Anne-Laure Villedieu pour lexplicite.fr

En savoir plus :

Source http://www.lexplicite.fr/donnees-personnelles-defense-droit-vie-privee-surveillance-generalisee/

Crédit Photo : Shutterstock

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous