Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Articles taggués ‘technologie’

Vie privée sur le net, un VPN : c’est quoi ?

Posté par Arnaud Pelletier le 16 janvier 2017

vie privéeQue ce soit pour accéder à l’intranet de son entreprise ou avoir accès à certains contenus ou services spécifiques, un réseau virtuel privé (VPN) peut s’avérer indispensable. Rend-il la navigation plus sécurisée pour autant ? Existe-t-il des risques à son utilisation ? TechCrunch fait le point.

Un tunnel qui permet de relier plusieurs chemins en une seule route : c’est en ces termes que TechCrunch définit un réseau virtuel privé ou VPN. Dit autrement, un VPN permet de relier ensemble, notamment à distance, plusieurs appareils, d’où la notion de réseau virtuel privé.

Le lien direct entre les devices permis par le VPN s’effectue par ailleurs par le même « chemin ». Si vous êtes connectés au réseau de votre travail depuis chez vous via un VPN et utilisez Internet, tout le trafic s’effectuera par le VPN, et non votre connexion personnelle.

Un VPN, à quoi ça sert ? Pour TechCrunch, l’intérêt d’un VPN est double :

  • permettre à des employés de se connecter au réseau de leur entreprise, par exemple lorsqu’ils sont en situation de télétravail ;
  • avoir accès à des sites ou contenus qui nécessitent une localisation géographique spécifique – par exemple pour accéder à un service interdit en Chine depuis… la Chine.

[…]

Par la rédaction de techcrunch.com

En savoir plus :

Source https://rslnmag.fr/cite/vpn-reseau-virtuel-prive-a-quoi-ca-sert/

Et aussi : https://techcrunch.com/2017/01/01/wtf-is-a-vpn/

Et encore : https://www.vpnmag.fr/vie-privee-en-ligne-guide/

Pour aller plus loin : https://fr.vpnmentor.com/blog/protegez-votre-vie-privee-en-ligne-tout-ce-que-vous-devez-savoir/

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

privéeCe n’est pas nouveau, grâce aux nouvelles technologies, il est possible de suivre une personne à la trace, que ce soit avec son téléphone portable ou sa carte de crédit. Mais si logiquement nos appareils nous trahissent sur l’endroit où nous nous situons, ou les objets que nous achetons, ils doivent préserver une certaine partie de notre vie privée. Malheureusement, c’est sans compter sur les logiciels et applications d’espionnage. En effet, de nombreux logiciels permettent de surveiller l’activité d’un ordinateur ou d’un smartphone, et ce, à l’insu même de son propriétaire. Comment ? Pourquoi ? C’est ce que nous allons vous expliquer dans cet article.

[…]

Par Justine Catherine pour logitheque.com

En savoir plus :

Source http://www.logitheque.com/articles/vie_privee_en_danger_des_logiciels_vous_espionnent_peut_etre_1216.htm

Crédit Photo : Shutterstock

 

Disparaître et changer d’identité, c’est possible ?

Posté par Arnaud Pelletier le 21 avril 2016

PAULJulien, notre journaliste, nous raconte comment il a fait pour disparaître et changer d’identité pendant 6 jours.

« Je reviens, je vais faire une course. » Je dis ça d’un ton neutre au milieu de l’open space de ma rédaction. « N’oublie pas la réunion “brèves” de 14h30. » « Oui. A tout à l’heure. » En réalité, je sais que je n’y assisterai pas. Aujourd’hui, j’ai décidé de disparaître. Pour vivre ce fantasme qui nous a tous traversé l’esprit, un jour ou l’autre : tout plaquer et s’échapper. Loin des autres. Loin de soi.

13 heures 29, je quitte le bureau, tire quelques centaines d’euros en liquide et rejoins ma voiture. 13 h 45, j’éteins mon téléphone et quitte Paris. Avant de partir, j’ai contacté le détective privé Arnaud Pelletier pour lui demander des techniques : « Je ne vous donnerai aucun conseil précis. Tout ce que je peux vous suggérer, c’est du bon sens pratique : plus de technologie. » Pas de téléphone, pas de Carte bleue. Je fonce hors de Paris, avec une incroyable sensation de liberté.

[…]

Le meilleur moyen de disparaître, c’est de devenir quelqu’un d’autre. Quelques jours avant de m’évaporer, je me suis offert une virée sur le dark web, l’internet underground, accessible uniquement via des logiciels spécifiques. Un gigantesque marché noir où l’on trouve de tout, et essentiellement de l’illégal.
Je déniche en quelques clics des offres pour des fausses cartes d’identité française à 650 euros. Surprise : le site du revendeur est aussi parfaitement accessible sur l’internet classique ! Je dois payer en avance et exclusivement en bitcoins, la monnaie numérique.

[…]

Par pour neonmag.fr

En savoir plus :

Source http://www.neonmag.fr/jai-decide-de-disparaitre-et-pour-ca-jai-change-didentite-471817.html

securiteLe criminologue Alain Bauer était l’invité de Roland Sicard sur le plateau des 4 Vérités de France 2 mardi 17 novembre.

[…]

Les services de renseignement français sont “très bons pour la collecte, très bons pour la réaction après les attentats. Et 90 % des attentats n’ont pas lieu, ils sont donc très efficaces, juge Alain Bauer. Le problème, c’est de passer de 90 à 99 %. La défaillance que nous avons, c’est qu’on a toujours créé des policiers ou des espions qui faisaient dans l’antiterrorisme. Et dans l’antiterrorisme, le temps est votre ennemi au contraire de la lutte contre le crime organisé et il faut partager tout avec tout le monde à l’inverse du contre-espionnage“.

[…]

Par la rédaction de francetvinfo.fr

En savoir plus :

Source http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/les-4-verites-pour-dejouer-des-attentats-il-n-y-a-que-le-renseignement-humain-estime-alain-bauer_1179827.html

Crédit Photo : Shutterstock

Espionnage vs protection de la vie privée …

Posté par Arnaud Pelletier le 17 décembre 2013

1« Quand on sait qu’on peut être surveillé, écouté et jugé et noté – offensif, inoffensif, etc – on finit par ne plus s’exprimer de la même manière. Et la défaite de la liberté devient interne. Je crois que ça, à long terme, c’est une grande menace… » (Ce soir ou jamais, 13/12/2013, Léonie Simaga reprenant les propos de Jérémie Zimmermann (*) )

En savoir plus :

Par Nina K pour agoravox.tv

Source : http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/espionnage-vs-protection-de-la-vie-42286

Et aussi : http://www.youtube.com/watch?v=27rce9E0Sg0

Et encore : http://www.france2.fr/emissions/ce-soir-ou-jamais

Des lentilles capables de prendre des photos …

Posté par Arnaud Pelletier le 3 juin 2013

1Pas encore commercialisées, les Google Glass sont-elles déjà dépassées ? Des chercheurs sud-coréens ont, en effet, développé des lentilles de contact capables de prendre des photos et de stocker des données.

Des scientifiques sud-coréens de l’Ulsan National Institute of Science & Technology ont mis au point des lentilles de contact souples qui, équipées de diodes électroluminescentes (LED) transparentes fines et étirables, pourraient prendre des photos ou stocker des données, rapporte le Daily Mail.

[…]

En savoir plus :

Par la rédaction de directmatin.fr

Source http://www.directmatin.fr/technologie/2013-06-03/des-chercheurs-creent-des-lentilles-capables-de-prendre-des-photos-479283

Surveillés en permanence, les enfants ne font plus confiance à leurs parents, adoptent un comportement subversif ou au contraire finissent par penser que le fait d’être épié est normal. Finiront-ils par penser que la vie privée n’a pas de sens ?

1Une étude qui nous vient du Canada, plus précisément du Commissariat à la protection de la vie privée (OPC), se penche sur les effets d’une surveillance high-tech un peu trop envahissante sur les enfants. Le rapport détaille les raisons et les effets de la surveillance sur nos chers bambins. A long terme, les technologies de surveillance (la vidéosurveillance notamment) pourraient bien avoir des effets nocifs sur leur développement social, notamment en ce qui concerne leur “attitude à l’égard de la notion de vie privée”.

[…]

  • Une surveillance omniprésente

Mais quid des enfants ? “Personne n’est surveillé plus étroitement dans notre société que les enfants et les jeunes”, constate l’organisme canadien. En effet, depuis leur “tout jeune âge”, les enfants vivent “sous le regard des caméras – dispositif de vidéosurveillance dans leur berceau, caméra pour surveiller la gardienne et vidéosurveillance en garderie par Internet”. A mesure qu’ils grandissent, la surveillance continue, via des logiciels permettant aux parents de surveiller leurs enfants, sur Internet ou sur leur téléphone portable. Des outils GPS comme “Amber Alert GPS” permettent aux parents de géolocaliser leurs enfants.

[…]

  • Confiance et cachotteries

Alors, quels effets a cette “surveillance numérique de tous les instants”, de la part de leurs parents, des institutions, de l’école, des publicitaires, des entreprises, sur les enfants ? Selon l’étude, c’est d’abord une question de “confiance et de cachotteries”. Fondamentale pour “promouvoir la maîtrise de soi” et le “développement sain” des enfants, la confiance est “sapée par cette surveillance intrusive”, constate l’OPC.

[…]

  • Vie privée

[…]

En résumé, en voulant protéger leurs enfants, la société rogne peu à peu la notion de vie privée – en normalisant la surveillance. Ce qui n’est pas non plus sans risque (si la vie privée ne signifie plus grand chose pour eux, leurs pratiques en ligne seront toujours plus risquées). “Quels seront les effets de cette façon de penser lorsque les enfants d’aujourd’hui deviendront les concepteurs du Web et les artisans de la politique de demain ?”, se demande l’Edge Lab. Alors, moralité : laissez vos enfants respirer !

Par Fabien Soyez pour cnetfrance.fr

En savoir plus :

source http://www.cnetfrance.fr/news/la-surveillance-ce-n-est-pas-bon-pour-les-enfants-39788719.htm

Ce s sez de penser que les États vous surveillent ! En fait, les gouvernements s’intéressent moins à ce que vous faites que vos proches. Et c’est ce qui est le plus inquiétant. Dans un sondage réalisé en ligne par Yahoo! auprès de plus d’un millier de personnes de 15 ans et plus, plus d’une personne sur cinq reconnaît avoir fouillée dans le smartphone, l’ordinateur ou la tablette d’un de ses proches pour lire en cachette des informations personnelles en s’introduisant sans complexe dans la vie privée de l’autre.

A lire sur 01net.com :
  • Une fracture dans les générations

Selon Yahoo!, ce sont les femmes qui seraient particulièrement touchées par « l’espionnite ». En effet, une sur quatre admet avoir été lire les e-mails, les SMS ou s’être connectée clandestinement sur le compte Facebook de leur compagnon. Chez les hommes, seulement 16 % reconnaissent ces écarts.
[…]
  • Ce que dit la loi ?

     

Ce qui est considéré comme intolérable, voire inavouable chez les adultes, semble bien assumé chez les 15-25 ans. Sans complexe, ils sont 49 % à fouiller la vie privée de leur petit(e) ami(e).
[…]
« Est puni d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende le fait, au moyen d’un procédé quelconque, de porter volontairement atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui : en captant, enregistrant, sans le consentement de leur auteur, des paroles prononcées à titre privé ou confidentiel ».

 

 

En savoir plus :

 

 

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous