Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Archive pour la catégorie ‘information détective privé’

Jusqu’où peut aller la surveillance de nos données sur internet ?

Posté par Arnaud Pelletier le 14 septembre 2017

Max Thommes, alias Mister X, est un jeune artiste berlinois sans histoires. Pendant 30 jours, il a accepté qu’on installe un logiciel espion sur son portable. Une expérience dans le cadre d’un documentaire, “Nothing to Hide”, qui explore la surveillance des données son acceptation par la population. Le réalisateur Marc Meillassoux nous en dit plus, alors qu’un cycle de projections commence mercredi à Paris.

[…]

Il n’a “rien à cacher.” Alors il a bien voulu tout montrer. Sans imaginer où cela allait le mener. Max Thommes est un jeune acteur berlinois. Il a accepté, pendant cinq semaines, qu’un logiciel espion soit installé sur son téléphone et sur son ordinateur portable. Inconscient ? Il s’en fiche en fait. Un peu comme beaucoup de citoyens aujourd’hui. Espionnés, et consentants. C’est “la technologie”, “c’est comme ça”, “je ne vois pas ce qui peut intéresser”, “je n’ai rien à cacher”, chacun annonce ses raisons.

[…]

[…]

Par pour lci.fr

En savoir plus :

Source : http://www.lci.fr/societe/nothing-to-hide-film-documentaire-jusqu-ou-peut-aller-la-surveillance-de-nos-donnees-sur-internet-2063512.html

Crédit Photo : Shutterstock

Le 20ème siècle a été celui de l’industrie, la France a été pionnière dans bien des domaines mais depuis des décennies on constate que la mondialisation a provoqué la chute de certaines industries en France et notamment celle du textile.

En effet, on a assisté impuissant au déclin de ce secteur au profit d’une main d’œuvre plus avantageuse dans les pays « low cost », l’Asie, l’Europe de l’Est, l’Afrique. Les manufactures dans ce secteur ont ainsi été contraintes de fermer les unes après les autres, le centre de gravité de la production s’est déplacé vers l’Est. Le problème est alors aujourd’hui de trouver comment reprendre le lead sur ce marché ?

[…]

Les accessoires intelligents sont des innovations complexes, aux potentiels démesurés, qui vont bouleverser de nombreux secteurs d’activités et notre quotidien à tous à très court terme. En plus de leurs fonctions premières, ces objets physiques sont désormais connectés, communicants et collaboratifs ; capables de collecter des données pour des services innovants.

Ces « ovnis juridiques » posent de multiples problématiques légales, notamment en termes de répartition de responsabilités en cas de dommages, par rapport à l’application des règles de propriété intellectuelle et, surtout, en raison des risques encourus en cas d’atteinte à la confidentialité et à la sécurité des données collectées.

Le droit positif actuel est-il à même d’appréhender les multiples facettes des objets connectés et d’apporter aux opérateurs concernés et aux consommateurs les moyens de nature à sécuriser les utilisations et les transactions futures ? C’est une question essentielle et une des clés de la réussite économique du web 3.0.

En savoir plus :

Par Nathalie Puigserver est avocat spécialiste des NTIC, Associée du cabinet P3B AVOCATS pour association-aristote.fr

Source : http://www.association-aristote.fr/doku.php/sem_etextile?&#e-textile_et_accessoires_intelligents

Attention aux logiciels espions grand public …

Posté par Arnaud Pelletier le 11 septembre 2017

Les fabricants promettent aux acheteurs qu’ils pourront surveiller leur conjoint, leur enfant ou leur salarié, mais flirtent dangereusement avec la légalité. La France serait leur plus gros marché en Europe.

[…]

Le marché du logiciel espion est loin d’être anecdotique. mSpy, le géant du marché, revendiquait en 2013 déjà au moins un million d’utilisateurs dans le monde. La société FlexiSPY compterait, elle, 130 000 clients dans le monde, selon des pirates qui s’en sont pris à l’entreprise. La société éditant Hoverwatch prétend que sa solution a été installée sur 12 millions d’ordinateurs. Sur leurs sites, TopEspion et SpyStealth revendiquent respectivement 100 000 et 150 000 clients, sans que ces chiffres puissent être vérifiés.

[…]

  • Une utilisation quasi systématiquement illégale.

Est-il légal d’utiliser ces logiciels ? A lire les sites des fabricants de logiciels espions, il serait possible d’utiliser leurs logiciels en restant dans les limites du droit français lorsqu’il s’agit, par exemple, d’espionner ses employés, ses enfants ou son conjoint.En réalité, surveiller son conjoint sans son consentement est illégal. Le code pénal prévoit, d’une part, un an de prison et 45 000 euros d’amende pour avoir intercepté les communications privées d’autrui ou installé un logiciel permettant de le faire. D’autre part, les textes interdisant le piratage peuvent aussi s’appliquer. Là aussi, la sanction est claire : deux ans de prison et 60 000 euros d’amende. En mai, la Cour de cassation a justement confirmé la condamnation pour ces deux chefs d’accusation d’un avocat qui avait installé un logiciel espion sur l’ordinateur de sa femme.

[…]

Par Martin Untersinger pour lemonde.fr

En savoir plus :

Source http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/09/09/le-marche-florissant-et-sulfureux-des-logiciels-espions-grand-public_5183172_4408996.html

Crédit Photo : Shutterstock

 

Dans le cadre de la formation au sein de l’ESARP (l’École Supérieure des Agents de Recherches Privées), les étudiants ont construit un projet de communication en 2017 sur le métier d’Agent de Recherches Privées plus communément appelé “Détective Privé”. Ils ont choisi de présenter le métier en confrontant la vision qu’a le grand public et la réalité du terrain. Ils ont créer des vidéos sur le métier pour faire découvrir sa dimension juridique, sa dimension technique et sa dimension humaine.

Dans le cadre de mes cours d’intelligence économique au sein de l’ESARP, j’ai eu le plaisir d’aider en participant à ce projet de communication, deux vidéos ci-dessous :

  • Regard du grand public sur le métier de détective privé ?

  • L’intelligence économique et la recherche privée ?

D’autres vidéos, sur d’autres thématiques avec d’autres intervenants, seront bientôt disponibles sur le site de l’ESARP.

Par les étudiants de l’ESARP.

Vidéos : Arnaud PELLETIER, directeur de l’Agence Leprivé, chargé de cours en intelligence économique à l’ESARP.

En savoir plus :

https://www.ecole-detective.com/

Nos données personnelles sont-elles le nouveau pétrole ? (Radio)

Posté par Arnaud Pelletier le 4 juillet 2017

Nos vies privées sont-elles menacées ? Ou au contraire : la collecte des données personnelles permet-elle un service plus ciblé de la part des entreprises ?

Je suis comme tout le monde, je pose tous les jours des questions à mon ami Google. Résultat, il sait beaucoup de choses sur moi. Mais c’est une relation de confiance après tout, j’accepte de lui dévoiler une partie de ma vie privée et je compte sur lui pour me respecter et ne pas la vendre en tranches.

Sauf que non, pas du tout. Je ne suis pas la cliente de Google. Si c’est gratuit, c’est que je suis le produit. Les clients, ce sont les annonceurs.

[…]

[…]

Par Dorothée Barba pour franceinter.fr

En savoir plus :

Source https://www.franceinter.fr/emissions/le-debat-de-midi/le-debat-de-midi-03-juillet-2017

Crédit Photo : Shutterstock

Conseils humoristiques pour protéger sa vie privée en ligne …

Posté par Arnaud Pelletier le 3 juillet 2017

Le YouTubeur de la chaîne «Le Rire Jaune» a utilisé sa notoriété auprès des jeunes pour les sensibiliser à la protection de la vie privée sur internet. À travers 6 thèmes fondamentaux – mots de passe, usurpation d’identité, référencement, diffusion, sphère privée/publique et données de navigation – le YouTubeurs distille, avec humour, ses conseils pour se protéger efficacement. Une initiative qu’on ne peut que soutenir, en partenariat avec deux organisations actives dans le domaine de la protection des données en ligne.

[…]

[…]

Par la rédaction de lavenir.net

En savoir plus :

Source http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170630_01025474/les-conseils-humoristiques-mais-efficaces-pour-proteger-sa-vie-privee

Et aussi : https://www.youtube.com/watch?time_continue=411&v=U7xOBOnQ0G4

Crédit Photo : Shutterstock

 

 

Enregistrer

Relations internationales et cybercriminalité … (radio et vidéos)

Posté par Arnaud Pelletier le 30 juin 2017

Les cyberactivités sont récentes, mais elles sont devenues globales, complexes et fort évolutives, tant les capacités des moyens techniques sont exponentielles. La perspective des dossiers clés est sans cesse changeante. En plus, le droit manque de repères et invente souvent sa propre grammaire.

[…]

Quels sont les moyens des pouvoirs publics (notamment, en démocratie), des organisations internationales (à vocation universelle ou à vocation régionale), de l’Union européenne, des individus ? La prévention est-elle réellement efficace ? Et comment sanctionner utilement, alors que les criminels sont souvent anonymes et fuyants ? (Th. G.)

  • Et aussi :

Deux documents diffusés par la chaîne publique France 2 :

Document diffusé par la chaîne publique Arte :

Document diffusé par la chaîne privée Canal+ :

Deux documents diffusés par la société de protection Norton, dans le cadre de leur série “la ville la plus dangereuse de l’internet” :

Réalisation web : Claude-Armand Decastiaux

Par Thierry Garcin pour franceculture.fr

En savoir plus :

Source : https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/relations-internationales-la-cybercriminalite-les-moyens-de

Crédit Photo : Shutterstock

Sécurité informatique : priorité au facteur humain …

Posté par Arnaud Pelletier le 27 juin 2017

humainUne nouvelle étude souligne le recours croissant des cyber-délinquants au hameçonnage pour piéger les internautes et utilisateurs en entreprise. Et cela de manière toujours plus ciblée.

Selon Proofpoint, au cours du second semestre 2016, « le passage aux exploits centrés sur l’humain a été bien établi. Un total de 99 % des attaques de fraude financière par e-mail nécessitait des clics humains plutôt que de s’appuyer sur des exploits automatisés pour installer des logiciels malveillants ». Et la tendance vaut aussi pour le hameçonnage, via des courriels menant vers des pages Web frauduleuses : « en moyenne, 90 % des messages malicieux contenant des URL menaient vers des pages de vol d’identifiant », plutôt que vers des contenus provoquant le téléchargement de code malicieux.

[…]

Par Valéry Marchive pour lemagit.fr

En savoir plus :

Source http://www.lemagit.fr/actualites/450421337/Securite-le-facteur-humain-encore-et-toujours

Crédit Photo : Shutterstock

Guerre Économique : 20 ans de mondialisation …

Posté par Arnaud Pelletier le 23 juin 2017

CaptureL’EGE, l’École de Guerre Économique, fête ses 20 ans. Un bel âge pour une introspection, mais aussi pour une projection dans l’avenir. Ali Laïdi fait le point avec son fondateur? Christian Harbulot.

[…]

[…]

Par Ali LAIDI pour france24.com

En savoir plus :

Source http://www.france24.com/fr/20170620-entretien-intelligence-ecole-guerre-economique-20-ans-mondialisation?ref=tw

1Ce guide à destination des petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises de taille intermédiaire (ETI) accompagne l’élaboration d’une charte d’utilisation des moyens informatiques et des outils numériques. 8 points clés pour saisir l’opportunité d’accompagner efficacement la transition numérique des entreprises face à l’augmentation croissante de la menace.

[…]

[…]

Par l’ANSSI sur ssi.gouv.fr

En savoir plus :

Source https://www.ssi.gouv.fr/guide/guide-delaboration-dune-charte-dutilisation-des-moyens-informatiques-et-des-outils-numeriques/

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous