Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Articles taggués ‘pme’

Devenir Détective Privé en France …

Posté par Arnaud Pelletier le 13 octobre 2017

Le détective privé ou la détective privée mène des enquêtes, conseille, informe et assiste ses clients (entreprise ou particulier). Il recueille des preuves (écrits, enregistrements, photographies etc) utilisables devant les tribunaux pour la défense de ses clients. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir détective privé.

[…]

De nombreuses personnes font appels aux détectives privés pour leur objectivité et leur indépendance vis-à- vis des institutions judiciaires. Ils interviennent dans le cadre de la prévention ou de la réparation de préjudices subis par leurs clients.

Toutes les journées de l’enquêteur sont tournées vers la révélation de la vérité. Pour cela, il peut se déplacer partout en France et aussi à l’étranger.

Les missions d’enquête commencent par un rendez-vous avec le client. Le détective privé prend en compte sa requête et lui demande un maximum d’informations. Par exemple, un individu peut faire appel à lui pour prouver que son conjoint a une aventure extra-conjugale. Dans ce cas, avant de s’engager dans l’affaire, l’enquêteur prend le temps de comprendre ce qui a mis son client sur cette piste. Il prend soin d’éloigner son client de l’enquête (ne pas lire les messages personnels, etc.) afin d’éviter d’être repéré. Pour que ses missions soient valides, le détective doit prendre le conjoint infidèle en flagrant délit. Il ne faut donc pas que celui-ci se doute qu’il est surveillé.

[…]

  • Globalement, pour le compte des particuliers, les principales missions du détective sont :
    . la recherche de personnes disparues (ami d’enfance, membre de famille qui ne donne plus de nouvelles depuis des années, ayants droits à un héritage)
    . les affaires familiales (cas de divorce, maltraitance, violences conjugales)
    . les enquêtes prénuptiales (vérifier avant le mariage si le futur mari / épouse ne joue pas un rôle, n’a pas de passé ou une double vie cachée)
    . captation d’héritage et les cas d’abus de faiblesse (dérives sectaires, etc.)
    . les adultères, infidélités
    . la recherche de débiteurs suite à des impayés (locataire, pension alimentaire, etc.)

 

  • Pour le compte des professionnels et des entreprises, le rôle de l’enquêteur privé est différent, il collecte des informations et des preuves pour des affaires industrielles & commerciales, concernant :
    .
    la protection des brevets
    . la lutte contre la contrefaçon et la surveillance de sites
    . la concurrence déloyale
    . les cas de harcèlements (sexuel ou moral), de vols, le travail dissimulé
    . les escroqueries (à l’assurance, etc.)
    . renseignement sur un futur employé avant de l’embaucher
    . vérification d’emploi du temps quand les absences d’un salarié se multiplient
    . solvabilité si un client n’honore pas ses factures
    . détournement de marchandises ou de personnel
    . contre-espionnage industriel

[…]

Par la rédaction de police-nationale.net

En savoir plus :

Source http://www.police-nationale.net/detective-prive/

Crédit Photo : Shutterstock

Conseils pour ne pas subir une cyberattaque …

Posté par Arnaud Pelletier le 12 octobre 2017

Pendant trois jours, la cybercriminalité est au coeur des réflexions. Le cadre des débats a été posé d’emblée par Guillaume Poupard directeur général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), lors de l’inauguration du salon: “Chacun de nous est une cible potentielle.”

Fort heureusement, des moyens, simples et efficaces, existent pour éviter de se faire cyberattaquer. En consultant des spécialistes, nous en avons relevés quatre principaux :

  • TOUJOURS ÊTRE À JOUR DE SES LOGICIELS
  • UN MOT DE PASSE DIFFICILE À DEVINER
  • ON NE CONNECTE JAMAIS RIEN EN USB SI ON NE CONNAÎT PAS L’ORDINATEUR
  • AVOIR DEUX CARTES BANCAIRES

[…]

Par L.M. et C.C. pour nicematin.com

En savoir plus :

Source http://www.nicematin.com/faits-de-societe/quatre-conseils-pour-ne-pas-subir-une-cyberattaque-174410

Crédit Photo : Shutterstock

Piratage informatique et PME (vidéo) …

Posté par Arnaud Pelletier le 9 octobre 2017

80% des PME françaises ont déjà été la cible, à différents degrés, de piratages informatiques. Des attaques pour leur soutirer de l’argent qui peuvent menacer l’existence des sociétés et leurs emplois.

La PME Clermont pièces, spécialisée dans les pièces d’électroménager et basée à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), va bientôt mettre la clef sous la porte. Elle vient d’être victime d’un piratage informatique. Des fichiers clients illisibles, le logiciel métier verrouillé. Les pirates informatiques ont totalement paralysé l’activité de l’entreprise et de ses huit salariés. Plus d’outils de travail, plus de commandes, plus de revenus, André Thomas a décidé de fermer sa société et de porter plainte.

[…]

[…]

Par la rédaction de francetvinfo.fr

En savoir plus :

Source http://www.francetvinfo.fr/internet/securite-sur-internet/cyberattaques/piratage-informatique-un-fleau-qui-frappe-les-pme_2393296.html

Crédit Photo : Shutterstock

Sécurité informatique : priorité au facteur humain …

Posté par Arnaud Pelletier le 27 juin 2017

humainUne nouvelle étude souligne le recours croissant des cyber-délinquants au hameçonnage pour piéger les internautes et utilisateurs en entreprise. Et cela de manière toujours plus ciblée.

Selon Proofpoint, au cours du second semestre 2016, « le passage aux exploits centrés sur l’humain a été bien établi. Un total de 99 % des attaques de fraude financière par e-mail nécessitait des clics humains plutôt que de s’appuyer sur des exploits automatisés pour installer des logiciels malveillants ». Et la tendance vaut aussi pour le hameçonnage, via des courriels menant vers des pages Web frauduleuses : « en moyenne, 90 % des messages malicieux contenant des URL menaient vers des pages de vol d’identifiant », plutôt que vers des contenus provoquant le téléchargement de code malicieux.

[…]

Par Valéry Marchive pour lemagit.fr

En savoir plus :

Source http://www.lemagit.fr/actualites/450421337/Securite-le-facteur-humain-encore-et-toujours

Crédit Photo : Shutterstock

1Ce guide à destination des petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises de taille intermédiaire (ETI) accompagne l’élaboration d’une charte d’utilisation des moyens informatiques et des outils numériques. 8 points clés pour saisir l’opportunité d’accompagner efficacement la transition numérique des entreprises face à l’augmentation croissante de la menace.

[…]

[…]

Par l’ANSSI sur ssi.gouv.fr

En savoir plus :

Source https://www.ssi.gouv.fr/guide/guide-delaboration-dune-charte-dutilisation-des-moyens-informatiques-et-des-outils-numeriques/

Pourquoi les PME sont-elles la cible de cyberattaques ?

Posté par Arnaud Pelletier le 16 juin 2017

2

Nous avons tous entendu parler des grandes cyberattaques, ayant des répercussions au niveau mondial sur de très grands groupes. Cependant, les PME sont la cible de 77% de ces cyberattaques selon le Syntec (syndicat professionnel des entreprises de services du numérique).

[…]

Face à cette menace, le gouvernement prend des mesures, notamment avec la mise en place d’une plateforme d’assistance des PME. Cette plateforme, cybermalveillance.gouv, met en relation les victimes avec des prestataires spécialisés. Cette solution sera pour le moment mise en place dans la région Hauts-de-France, mais devrait concerner l’ensemble du territoire en automne prochain.

[…]

Le type d’attaques les plus subies par les entreprise reste la demande de rançon (par ransomware), à 80%. Se place ensuite les attaques par déni de service (40%), les attaques virales généralisées (36%), et la fraude externe à 29%.

[…]

Infographie ici :

[…]

Par Ael Bernard pour market-inspector.fr

En savoir plus :

Source http://www.market-inspector.fr/blog/2017/06/cybersecurite-et-pme

Faux ordres de virement et fraude : comment s’en prémunir ?

Posté par Arnaud Pelletier le 14 juin 2017

escroquerieL’escroquerie au président touche pêle-mêle entreprises, petites et grandes, collectivités locales, hôpitaux et autres établissements publics. Les sommes soutirées atterrissent sur des comptes à l’étranger.

Depuis 2010, l’escroquerie aux faux ordres de virement bancaire, appelée également « escroquerie au président », a fait de nombreuses victimes. Les entreprises sont les premières touchées par cette arnaque pouvant causer de lourds préjudices. Désormais, les collectivités locales, les établissements publics et les services de l’Etat sont également visés.

[…]

Par Sarah Corbeel pour dossierfamilial.com

En savoir plus :

Source : http://www.dossierfamilial.com/sante-social/police-et-justice/faux-ordres-de-virement-bancaire-comment-s-en-premunir-85099

Crédit Photo : Shutterstock

sécurité informatiqueInstaller un logiciel espion dans son propre système informatique constitue un délit dès lors que ce logiciel est utilisé à des fins étrangères au contrôle du bon fonctionnement de l’entreprise. C’est ce que vient de juger la Cour de cassation le 10 mai 2017.

Dans le cadre d’un divorce, un mari avait à l’insu de son épouse installé dans l’ordinateur de celle-ci un logiciel espion qui enregistrait toute l’activité des claviers des ordinateurs de l’entreprise gérée avec son épouse.

[…]

Mais la justice lui a donné tort. Si sa position de dirigeant et ses fonctions spécifiques d’administrateur réseau lui donnaient qualité pour installer ce logiciel, l’exploitation par ses soins de cet outil dans un but étranger au contrôle du bon fonctionnement de l’entreprise à l’insu de son épouse constitue le délit de maintien frauduleux dans un système de traitement automatisé de données.

Par la Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre) sur service-public.fr

En savoir plus :

Source https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A11729

Crédit Photo : Shutterstock

Cybercrime : les spécialistes sonnent l’alarme (Radio) …

Posté par Arnaud Pelletier le 7 juin 2017

espionnagePour les spécialistes, nous ne sommes pas à l’abri d’un véritable « Pearl Harbour » numérique, une attaque surprise qui pourrait mettre à mal de très nombreux pays, incapable de se défendre contre ces ennemis invisibles qui profitent des failles de nos systèmes informatiques.

Qui sont les coupables de ces cybercrimes ? Dans quel but agissent-ils ?

Avec mes invités, nous dressons un état des lieux, après le cyberdésastre de WannaCry, le logiciel maléfique qui a bloqué des centaines de milliers d’ordinateurs, il y a 15 jours, dans plus d’une centaine de pays, et en France, entre autres, la société Renault.

[…]

[…]

Par Jacques Pradel et Charles Deluermoz pour rtl.fr

En savoir plus :

Source http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-cybercrime-7788810962

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

vie priveeLa récente cyber-attaque “Wanna Cry” et ses conséquences ont sensibilisé les directeurs de PME sur les risques liés à la cyber-sécurité, selon Allianz Suisse.

La récente cyber-attaque “Wanna Cry” et ses conséquences ont sensibilisé les directeurs de petites et moyennes entreprises (PME) sur les risques liés à la cyber-sécurité. Beaucoup ont manifesté leur intérêt pour l’assurance “Cyberrisque” lancée par Allianz Suisse en avril dernier, a indiqué vendredi à AWP son directeur général (CEO), Severin Moser, en marge du Swiss Economic Forum (SEF). “En l’espace de quelques semaines, nous avons déjà émis une centaine d’offres et conclu les premières polices”.

[…]

Par AWP pour bilan.ch

En savoir plus :

Source : http://www.bilan.ch/argent-finances/pme-ont-pris-conscience-risques-lies-a-cyber-securite

Crédit Photo : Shutterstock

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous