Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Articles taggués ‘cybercriminalité’

Les nouvelles cibles des pirates informatiques …

Posté par Arnaud Pelletier le 3 octobre 2017

Tous les secteurs d’activité peuvent être visés par une attaque informatique. Autrefois à l’abri, désormais les réseaux énergétiques et les appareils médicaux suscitent la convoitise. La ville de demain et ses réseaux informatiques indispensables représentent également une cible de choix, tout comme l’Usine du futur, hyper connectée, qui doit être capable d’améliorer l’efficacité et la flexibilité de ses chaînes de production grâce à des échanges de données en temps réel. Ces multiples flux sont autant de portes d’entrée pour les pirates…

En savoir plus :

Par Techniques de l’Ingénieur sur techniques-ingenieur.fr

Source https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/livre-blanc/cybercriminalite-nouvelles-cibles-pirates-informatiques-47771/

Crédit Photo : Shutterstock

Relations internationales et cybercriminalité … (radio et vidéos)

Posté par Arnaud Pelletier le 30 juin 2017

Les cyberactivités sont récentes, mais elles sont devenues globales, complexes et fort évolutives, tant les capacités des moyens techniques sont exponentielles. La perspective des dossiers clés est sans cesse changeante. En plus, le droit manque de repères et invente souvent sa propre grammaire.

[…]

Quels sont les moyens des pouvoirs publics (notamment, en démocratie), des organisations internationales (à vocation universelle ou à vocation régionale), de l’Union européenne, des individus ? La prévention est-elle réellement efficace ? Et comment sanctionner utilement, alors que les criminels sont souvent anonymes et fuyants ? (Th. G.)

  • Et aussi :

Deux documents diffusés par la chaîne publique France 2 :

Document diffusé par la chaîne publique Arte :

Document diffusé par la chaîne privée Canal+ :

Deux documents diffusés par la société de protection Norton, dans le cadre de leur série “la ville la plus dangereuse de l’internet” :

Réalisation web : Claude-Armand Decastiaux

Par Thierry Garcin pour franceculture.fr

En savoir plus :

Source : https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/relations-internationales-la-cybercriminalite-les-moyens-de

Crédit Photo : Shutterstock

Cybercrime : les spécialistes sonnent l’alarme (Radio) …

Posté par Arnaud Pelletier le 7 juin 2017

espionnagePour les spécialistes, nous ne sommes pas à l’abri d’un véritable « Pearl Harbour » numérique, une attaque surprise qui pourrait mettre à mal de très nombreux pays, incapable de se défendre contre ces ennemis invisibles qui profitent des failles de nos systèmes informatiques.

Qui sont les coupables de ces cybercrimes ? Dans quel but agissent-ils ?

Avec mes invités, nous dressons un état des lieux, après le cyberdésastre de WannaCry, le logiciel maléfique qui a bloqué des centaines de milliers d’ordinateurs, il y a 15 jours, dans plus d’une centaine de pays, et en France, entre autres, la société Renault.

[…]

[…]

Par Jacques Pradel et Charles Deluermoz pour rtl.fr

En savoir plus :

Source http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-cybercrime-7788810962

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

1Au regard de l’augmentation du nombre d’attaques informatiques notamment de types rançongiciel et hameçonnage, la prévention et l’assistance technique de proximité portées aux victimes d’actes de cybermalveillance – particuliers, entreprises (TPE/PME) et collectivités territoriales jusqu’alors non accompagnés – constitue un objectif prioritaire.

Le 18 juin 2015, au cours de la présentation de la stratégie numérique du gouvernement, le Premier ministre Manuel Valls annonçait la mise en place d’un dispositif national d’assistance aux victimes d’actes de cybermalveillance. Objectif confirmé le 16 octobre de la même année lors de son intervention relative à la Stratégie nationale pour la sécurité du numérique.

cybermalveillancegouvfr_banniere

Le dispositif, incubé par l’ANSSI et copiloté avec le ministère de l’Intérieur, qui s’adresse gratuitement aux particuliers, aux entreprises et collectivités territoriales (hors OIV), a pour objectifs :

  • la mise en relation des victimes via une plate-forme numérique avec des prestataires de proximité susceptibles de restaurer leurs systèmes ;
  • la mise en place de campagnes de prévention et de sensibilisation à la sécurité du numérique ;
  • la création d’un observatoire du risque numérique permettant de l’anticiper.

Ce dispositif s’appuie d’une part sur les prestataires techniques de proximité et d’autre part sur les réseaux existants au niveau territorial, qu’il s’agisse des administrations de I‘État (Gendarmerie, Police, représentants locaux de I’ANSSI) ou des collectivités et acteurs locaux (chambres consulaires, fédérations professionnelles, réseaux « transition numérique », etc.).

  • La plate-forme www.cybermalveillance.gouv.fr est disponible dès le 30 mai 2017 avec une phase expérimentale en Hauts-de-France, région représentative du territoire national par la diversité du taux d’urbanisation de ses départements et par l’implication des acteurs locaux dans la sécurité du numérique.

[…]

Par I’ANSSI sur ssi.gouv.fr

En savoir plus :

Source https://www.ssi.gouv.fr/actualite/lancement-du-dispositif-national-dassistance-aux-victimes-dactes-de-cybermalveillance-experimentation-en-region-hauts-de-france-de-juin-a-octobre-2017/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Et https://www.cybermalveillance.gouv.fr/

Cybercriminalité en France : toujours pas les bons réflexes …

Posté par Arnaud Pelletier le 17 novembre 2016

cyber attaque1,8 milliard d’euros. C’est le coût global représenté par les cyberattaques qui ont touché 13,7 millions de Français en 2016. Le rapport annuel* sur la cybercriminalité publié ce mercredi par Symantec, société de logiciels informatiques, souligne un paradoxe.

Les Français sont conscients des risques… mais n’ont pas encore pris les bons réflexes. Or, les pirates de la Toile sont aussi inventifs que réactifs alors comment se protéger contre les nouveaux types d’attaques ?

[…]

Par Oihana Gabriel pour 20minutes.fr

En savoir plus :

Source http://www.20minutes.fr/high-tech/1961835-20161116-cybercriminalite-france-137-millions-victimes-an-toujours-bons-reflexes

Crédit Photo : Shutterstock

Cyber criminalité biométrique …

Posté par Arnaud Pelletier le 5 octobre 2016

serious gameOn connaissait les virus, les vers informatiques, le phishing (hameçonnage), les keyloggeurs (détecteurs de frappe), les ransomwares (rançongiciel), les bots, les PC zombie… Et bien voici que se profile le piratage biométrique. Et c’est pour tout de suite.

C’est Kaspersky Lab, l’un des nombreux éditeurs de logiciels antivirus qui nous “promet” cette menace pour les prochains mois. L’éditeur de solution de sécurité assure avoir identifié des cybercriminels prêts à exploiter les nouvelles technologies d’authentification des distributeurs automatiques de billets.

[…]

Les organismes bancaires s’orientent donc vers un système d’authentification apparemment imparable: l’identification biométrique, cette capacité de reconnaître une personne à ses caractéristique physiques: l’empreinte digitale, l’iris, la voix, la forme du visage ou de la main.

[…]

Par Jean-Claude Verset pour rtbf.be

En savoir plus :

Source : http://www.rtbf.be/info/medias/detail_cyber-criminalite-les-pirates-passent-deja-au-biometrique?id=9420348

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

Les cyber risques, fiches conseils du gouvernement …

Posté par Arnaud Pelletier le 27 septembre 2016

espionnageUne cyber-attaque est une atteinte à des systèmes informatiques réalisée dans un but malveillant. Elle cible différents dispositifs informatiques : des ordinateurs ou des serveurs, isolés ou en réseaux, reliés ou non à Internet, des équipements périphériques tels que les imprimantes, ou encore des appareils communicants comme les téléphones mobiles, les smartphones ou les tablettes. Il existe 4 types de risques cyber aux conséquences diverses, affectant directement ou indirectement les particuliers, les administrations et les entreprises : la cybercriminialité, l’atteinte à l’image, l’espionnage, le sabotage.

Par la rédaction de gouvernement.fr

En savoir plus :

Source http://www.gouvernement.fr/risques/risques-cyber

Crédit Photo : Shutterstock

La rançon numérique fait de gros dégâts en France (vidéo) …

Posté par Arnaud Pelletier le 19 septembre 2016

Logiciel espionC’est ce que l’on appelle, dans le jargon des cybercriminels, des “rançongiciels” Il y a 5 mois, l’entreprise de transports Guyamier a frôlé le dépôt de bilan. La raison ? Un virus qui a bloqué tous les ordinateurs de cette PME. Le chef d’entreprise, lui, affirme : “En redémarrant les postes, nous avons reçu une ‘rançonware”, qui est une demande de rançon effectuée par les pirates”. Le message est on ne peut plus clair : si vous ne payez pas 3.000 euros, toutes vos données seront détruites.

[…]

Par la rédaction de lci.fr

En savoir plus :

Source http://www.lci.fr/high-tech/cybercriminalite-la-demande-de-rancon-numerique-fait-des-degats-2003384.html

Crédit Photo : Shutterstock

Le facteur humain en cybersécurité …

Posté par Arnaud Pelletier le 15 février 2016

salariésEn matière de sécurité numérique, le facteur humain constitue souvent le maillon faible de l’infrastructure de défense. Tour d’horizon des débuts du problème à aujourd’hui.

En matière de sécurité numérique, le facteur humain constitue souvent le maillon faible de l’infrastructure de défense. Cette fragilité humaine face aux systèmes est apparue à la naissance du premier virus informatique au début des années 80. Le concept de virus a été utilisé la première fois en 1981 par Leonard Adleman dans ses échanges avec Fred Cohen puis formalisé dans une définition mathématique par Fred Cohen en 1983. Dès 1982, l’ Apple II est touché par des virus circulant sur disquettes dont l’exécution bloque le système d’exploitation et dès cette époque, le facteur humain vient jouer le rôle principal dans la diffusion du virus.

[…]

La sensibilisation des utilisateurs pourrait évoluer vers une mise en situation d’activation des biais cognitifs provoquant le comportement à risque puis une analyse rétrospective de l’enchaînement des évènements. L’idée est de mobiliser les sciences cognitives pour maîtriser le facteur humain…

[…]

Par Thierry Berthier pour contrepoints.org

En savoir plus :

Source https://www.contrepoints.org/2015/05/09/207247-cybersecurite-attention-au-facteur-humain

Crédit Photo : Shutterstock

 

Smartphones, la porte d’entrée des délinquants numériques …

Posté par Arnaud Pelletier le 5 février 2016

facebookNous sommes accrochés à nos smartphones, en réseau permanent, bientôt dépendants d’une foule d’objets connectés… Des gens mal intentionnés s’y intéressent. Apprenons à être un peu moins naïfs dans ce monde parallèle qui n’a rien de virtuel.

[…]

Curieusement, l’explosion numérique ne s’accompagne pas d’une vraie prise de conscience des dangers connectés. Une application, un SMS, une photo peuvent être des points d’entrée pour un délinquant. « Nous avons encore affaire à beaucoup de naïveté et d’angélisme », constate Guillaume Poupard, directeur général de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) qui s’attache d’abord à mettre en mode alerte les opérateurs d’importance vitale.

[…]

Par OLIVIER BERGER pour lavoixdunord.fr

En savoir plus :

Source http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/cybercriminalite-les-smartphones-porte-d-entree-des-ia0b0n3313145

Crédit Photo : Shutterstock

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous