Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Articles taggués ‘enfant’

vie priveeCarmen Rodriguez, formatrice indépendante sur la thématique de l’information numérique, vient de créer et de mettre en ligne une infographie pédagogique (voir en fin d’article) pour une utilisation responsable et sécurisée de la navigation sur les réseaux : 10 clés pour naviguer sur Internet en toute sécurité.

10 règles pour une utilisation responsable et sécurisée sur Internet :

  • Ne fournis jamais tes coordonnées ni celle de ta famille
  • N’utilise pas une unique adresse e-mail
  • N’ouvre pas les spams ni les fichiers inattendus
  • Ne donne jamais ton adresse e-mail à tout le monde
  • Garde ton mot de passe secret
  • Si on t’embête, demande de l’aide
  • Ne crois pas aux bonnes affaires et aux cadeaux
  • Fais toujours confiance à ton papa et à ta maman
  • Un inconnu n’est pas ton ami(e)
  • Ne prends jamais de rendez-vous avec quelqu’un tout seul la première fois

[…]

Par Jean-Luc Raymond via Carmen Rodriguez sur netpublic.fr

En savoir plus :

Source http://www.netpublic.fr/2016/05/10-cles-pour-naviguer-sur-internet-en-toute-securite/

Crédit Photo : Shutterstock

Attention aux photos d’enfants publiées sur le web …

Posté par Arnaud Pelletier le 7 mars 2016

reseaux socaiuxDe nombreux parents postent, sur leurs comptes Facebook, des photos de leurs enfants mineurs. La gendarmerie nationale met en garde les parents contre cette pratique.

Publier des photos de ses enfants sur Facebook : dangereux ? La gendarmerie nationale a diffusé un appel à la vigilance, à destination des parents, qui aiment poster régulièrement des photos de leurs enfants sur les réseaux sociaux. « Préservez vos enfants ! », c’est le message adressé aux internautes, en réaction au succès grandissant d’une chaîne de publication, le « Motherhood Challenge », dans laquelle les parents sont invités à partager des photos de leurs enfants sur Facebook, avec ce message : « Si tu es fière de tes enfants, poste trois photos et nomine 10 de tes amies pour faire pareil ! ».

[…]

Par Manon Loubet pour normandie-actu.fr

En savoir plus :

Source http://www.normandie-actu.fr/photos-d-enfants-publiees-sur-facebook-la-mise-en-garde-des-gendarmes_187961/

Crédit Photo : Shutterstock

1En partenariat avec les Incollables, la Cnil relance son jeu éducatif en ligne à destination des adolescents.

Paramétrer son compte Facebook, se protéger des contenus “illicites” ou encore se former au recul critique face à certaines informations circulant sur Internet… sont autant de réflexes cruciaux à acquérir le plus tôt possible. La Commission nationale Informatique et Liberté (Cnil) et les Incollables (Play Bac Presse) l’ont bien compris et s’adressent aujourd’hui aux adolescents : ils leurs proposent de tester en ligne leurs connaissances et de “vérifier qu’ils ont compris comment et pourquoi protéger leur vie privée”.

[…]

Par Clémence Jost pour archimag.com

En savoir plus :

Source http://www.archimag.com/vie-numerique/2014/04/24/vie-privee-secret-cnil-incollables-jeu-educatif-internet-adolescents

Un permis Internet pour les enfants (VIDÉOS) …

Posté par Arnaud Pelletier le 13 décembre 2013

111« Comme on ne le voit pas, c’est peut-être un adulte qui nous veut du mal » : du haut de ses dix ans, Juliette assure qu’elle va désormais se méfier des rencontres sur internet.

Comme 25 autres élèves de sa classe CM2 de l’école élémentaire de la Verville à Mennecy, une petite ville résidentielle de l’Essonne au sud de Paris, Juliette vient de recevoir ce mercredi matin son permis internet qui sanctionne une sensibilisation de trois heures aux risques d’internet autour de thèmes comme « Je protège ma vie privée », « Je respecte les autres internautes », « Je ne crois pas n’importe quoi », « Je n’obéis pas au premier venu », etc.

[…]

[…]

Axa Prévention qui finance intégralement l’opération, consacre, selon son président Éric Lemaire, « plusieurs millions » d’euros par an à la prévention des risques routiers, domestiques et numériques. Il n’a pas souhaité précisé le montant de l’opération permis internet mais il se monte, selon une source proche du dossier, à un million d’euros.

[…]

En savoir plus :

Par M.G avec AFP sur lavoixdunord.fr

Source : http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/cybercriminalite-un-permis-internet-pour-les-enfants-de-ia0b0n1771419

Et aussi http://www.tomsguide.fr/actualite/permis-internet-enfants,39701.html

 

Victime de diffamation sur internet, que faire ?

Posté par Arnaud Pelletier le 17 octobre 2013

imageInternet a pris une place importante dans la vie de chacun. Les forums et les blogs et réseaux  sociaux sur internet sont devenus un moyen de partager ses idées et ses opinions.

Alors voici quelque conseil  :

[…]

  • Les parents doivent savoir que leur responsabilité pénale est engagée suite au  contenu de se que publie leur enfant mineur  sur les blogs, forums ou autres.  ( propos diffamatoires ou injurieux, ect … ).
  • Leur responsabilité civile peut également être engagée en cas d’atteinte au droit à l’image ou à la vie privée. Cela signifie qu’un enfant ne peut diffuser librement sur son blog des photos ou vidéos de ses amis.

[…]

Par la rédaction de donneesprivees.com

En savoir plus :

Source http://www.donneesprivees.com/2013/10/17/victime-une-inconnue-ma-vole-mes-photos-et-mon-identitediffamation-dinjures/

Surveillés en permanence, les enfants ne font plus confiance à leurs parents, adoptent un comportement subversif ou au contraire finissent par penser que le fait d’être épié est normal. Finiront-ils par penser que la vie privée n’a pas de sens ?

1Une étude qui nous vient du Canada, plus précisément du Commissariat à la protection de la vie privée (OPC), se penche sur les effets d’une surveillance high-tech un peu trop envahissante sur les enfants. Le rapport détaille les raisons et les effets de la surveillance sur nos chers bambins. A long terme, les technologies de surveillance (la vidéosurveillance notamment) pourraient bien avoir des effets nocifs sur leur développement social, notamment en ce qui concerne leur “attitude à l’égard de la notion de vie privée”.

[…]

  • Une surveillance omniprésente

Mais quid des enfants ? “Personne n’est surveillé plus étroitement dans notre société que les enfants et les jeunes”, constate l’organisme canadien. En effet, depuis leur “tout jeune âge”, les enfants vivent “sous le regard des caméras – dispositif de vidéosurveillance dans leur berceau, caméra pour surveiller la gardienne et vidéosurveillance en garderie par Internet”. A mesure qu’ils grandissent, la surveillance continue, via des logiciels permettant aux parents de surveiller leurs enfants, sur Internet ou sur leur téléphone portable. Des outils GPS comme “Amber Alert GPS” permettent aux parents de géolocaliser leurs enfants.

[…]

  • Confiance et cachotteries

Alors, quels effets a cette “surveillance numérique de tous les instants”, de la part de leurs parents, des institutions, de l’école, des publicitaires, des entreprises, sur les enfants ? Selon l’étude, c’est d’abord une question de “confiance et de cachotteries”. Fondamentale pour “promouvoir la maîtrise de soi” et le “développement sain” des enfants, la confiance est “sapée par cette surveillance intrusive”, constate l’OPC.

[…]

  • Vie privée

[…]

En résumé, en voulant protéger leurs enfants, la société rogne peu à peu la notion de vie privée – en normalisant la surveillance. Ce qui n’est pas non plus sans risque (si la vie privée ne signifie plus grand chose pour eux, leurs pratiques en ligne seront toujours plus risquées). “Quels seront les effets de cette façon de penser lorsque les enfants d’aujourd’hui deviendront les concepteurs du Web et les artisans de la politique de demain ?”, se demande l’Edge Lab. Alors, moralité : laissez vos enfants respirer !

Par Fabien Soyez pour cnetfrance.fr

En savoir plus :

source http://www.cnetfrance.fr/news/la-surveillance-ce-n-est-pas-bon-pour-les-enfants-39788719.htm

Un excellent outil d’espionnage parental : Facebook …

Posté par Arnaud Pelletier le 19 février 2013

Selon une analyse compilant plusieurs études américaines et réalisée par l’Education Database Online, 50% des parents présents sur Facebook avouent qu’ils utilisent principalement le réseau social pour garder un oeil sur leur progéniture.

A lire sur lexpansion.lexpress.fr

Un nombre croissant de parents utilisent chaque jour Facebook, rapporte le blog de l’Education Database Online, une plateforme américaine dédiée aux actuels et futurs étudiants pour les aiguiller dans leur parcours. Mais ce qui est plus marquant, c’est que près de la moitié d’entre eux admet en faire usage pour la simple raison d’y espionner la vie privée de leurs enfants et pour pouvoir garder un oeil sur eux, électroniquement.

[…]

Par Samuel Baudoui pour lexpansion.lexpress.fr

En savoir plus :

source http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/facebook-cet-outil-d-espionnage-parental_373039.html

 

A lire leprogres.fr sur :

Depuis seize mois, les parents d’Adrien Fiorello sont sans nouvelle de leur fils. Un détective privé a pris la relève, la police ayant mis un terme à l’enquête.

« On a un peu de nouveau, mais rien de sûr ». Marie-France et Salvatoré Fiorello sont les parents d’Adrien, qui a disparu le 6 octobre 2010 au matin.

[…]

Impossible d’en rester là pour les époux Fiorello, qui estiment alors que c’est à eux de prendre les choses en main. L’idée de solliciter un enquêteur privé prend forme. Depuis, « les recherches ont avancé ». Adrien aurait été aperçu dans des discothèques ou bars de nuit à Chambéry puis Genève et Lausanne. « Trois personnes l’auraient reconnu ». Mais pas de certitude pour les parents d’Adrien : « Tant que nous n’aurons pas eu notre fils au téléphone ou tant que nous ne l’aurons pas vu, nous n’y croirons pas ». Des désillusions, ils en ont déjà eu. Trop de fois. Tous les deux sont persuadés que leur fils n’est pas parti tout seul, comme ça.

[…]

  • Pour toute information, prendre contact au 04 77 61 67 17
[…]

 

Par Carole Bouard pour leprogres.fr

 

Les enfants, cibles privilégiées des pirates sur Internet …

Posté par Arnaud Pelletier le 20 janvier 2012

A lire sur lemondeinformatique.fr :

Les sites web pour enfants proposants des jeux et des activités ludiques sont devenus les chevaux de Troie des pirates informatiques pour infecter les PC des parents selon une étude de l’éditeur de solutions antivirus Avast Software.

Des sites a priori inoffensifs comme ceux consacrés à des jeux en ligne pour enfants figurent parmi les plus infectés de virus, selon une étude de l’éditeur de solutions antivirus Avast Software.

[…]

  • Les enfants, porte d’entrée des malwares

Ondrej Vlcek, directeur des laboratoires Avast Software explique pourquoi les pirates privilégient ce type de site :“Ces différents jeux entraînent un certain nombre de clics. Les enfants, qui ne savent pas vraiment sur quoi ils appuient, ne sont pas conscients des éventuels risques et des conséquences. Cela rend leur ordinateur, ou celui de leurs parents, très sensible aux logiciels malveillants.”

[…]

Par la rédaction de lemondeinformatique.fr

En savoir plus :

source http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-les-enfants-cibles-privilegiees-des-pirates-sur-internet-47399.html?utm_source=mail

Un logiciel pour “surveiller” sur Facebook …

Posté par Arnaud Pelletier le 1 décembre 2011

Les moyens d’espionnage sur Internet se multiplient et connaissent un succès grandissant depuis plusieurs années.

Cette fois-ci, il ne s’agirait pas d’espionner mais de protéger son enfant, sans violer son intimité. C’est en tout cas comme cela que l’entreprise présente SocialGuard, son logiciel de “surveillance”.

  • Il faut posséder le mot de passe du compte Facebook de son enfant

Le fonctionnement est simple : SocialGuard envoie des avertissements aux parents dans plusieurs situations “sensibles”. Lorsque leur enfant est contacté sur son compte Facebook par une personne plus âgées par exemple, ou encore s’il est victime d’insultes etc.

Avant cela, il suffit d’installer le logiciel sur son PC (pas de version macintosh pour le moment), puis d’entrer le mot de passe du compte Facebook de son enfant, et le tour est joué.

Pas besoin d’avoir soi-même un compte Facebook, pas besoin non plus d’être “ami” avec son ado sur le réseau social.

  • Alors pourquoi payer ?

[…]

  • Comment ça marche ?

Comment SocialGuard fonctionne exactement ? Un test publié sur Le Matin nous en apprend un peu plus.

Un compte factice a d’abord été créé (Sophie, adolescente imaginaire de 14 ans). Et quand Pascal, 43 ans, lui a demandé d’être son ami, SocialGuard a de son côté envoyé un e-mail d’avertissement : “Pascal prétend avoir 43 ans dans son profil. L’âge déclaré de Pascal est au-dessus de l’âge limite [personnalisable : NDLR] que vous avez réglé pour Sophie.”

Un autre test, cette fois avec le compte de Bernard, 16 ans (un pédophile imaginaire qui aurait menti sur son âge) qui envoie un message privé à Sophie. Là aussi, un avertissement : “Sophie et Bernard n’ont aucune connaissance commune sur Facebook”.

  • De la surveillance à l’espionnage

Le Matin explique que le logiciel veille également au contenu des messages et des commentaires postés sur le “mur” des enfants surveillés.

Si une insulte est envoyée : un avertissement est lancé. Le logiciel comprend même une identification des insultes en anglais, puisque les termes “retard” et “tard” sont signalés (qui signifient “crétin”, “débile”).

La liste de mots-clefs est d’ailleurs personnalisable.

Mais le logiciel ne s’arrête pas là. Il repère les liens postés vers des sites au contenu jugé dangereux : pornographie, alcool, drogue etc. Une surveillance tellement poussée qu’on pourrait presque se demander si SocialGuard ne viendrait pas d’inventer l’espionnage moral.

Par la rédaction pour lepost.fr

En savoir plus :

source : http://www.lepost.fr/article/2011/11/21/2642875_le-logiciel-pour-surveiller-son-ado-sur-facebook.html

Et aussi : http://www.lematin.ch/loisirs/multimedia/un-logiciel-permet-de-surveiller-vos-ados-sur-facebook-sans-violer-leur-intimite-

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous