Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Entrepreneurs, les ennemis sont partout, pensez à vous protéger …

Posté par Arnaud Pelletier le 30 mai 2012
  • Comment protéger et exploiter au mieux ses données “sensibles” pour rester performant et influent ? Démonstration par l’exemple des enjeux de “l’intelligence économique” chez McCormick France

Ce n’est pas de l’espionnage industriel mais ça peut y ressembler : l’intelligence économique – traduction maladroite de l’expression anglaise Business Intelligence – regroupe tout ce qui va permettre aux dirigeants d’une société de collecter, consolider et restituer leurs données, matérielles ou immatérielles sans se les faire piquer dans un monde où le net a facilité la tache des voleurs de secrets.

A lires sur laprovence.com :

Le but de l’intelligence économique (dites “IE”) c’est d’offrir à ces mêmes responsables toute une panoplie de parades pour que leur savoir-faire, leur stratégie ne passent dans le camp de l’ennemi, entendez la concurrence. L’intelligence économique, thème de la dernière réunion des membres du Club de l’économie de La Provence qui s’est tenue jeudi, est donc au cœur du développement des entreprises qui doivent à la fois protéger leurs propres données tout en allant à la recherche d’informations propres à faciliter leur développement.

[…]

  • Clause de confidentialité, règles d’éthique

Depuis quelques mois, consciente des risques qui peuvent être liés à l’échange d’informations, la direction a aussi mis en place un logiciel de gestion qui va permettre de mieux contrôler et gérer les données sensibles à l’intérieur de l’entreprise. “Avec ce logiciel, chaque utilisateur peut classer, archiver et contrôler les accès des données qu’il crée ou qu’il envoie en leur attribuant plusieurs niveaux de sécurité“. Niveaux de sécurité qui n’existaient pas jusqu’à présent et qui sont devenus indispensables face à l’explosion d’envois de mails et autres documents parfois confidentiels. Ce qui explique qu’en plus de la clause de confidentialité et des règles d’éthique que chaque salarié accepte à son arrivée, la direction ait mis en place, récemment, un règlement sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication qui précise les bonnes règles d’utilisation du matériel informatique de la société : “Par exemple, il faut faire attention où vous rangez votre PC, à l’intérieur et à l’extérieur des bureaux. On vous dit aussi de ne pas connecter un autre appareil sur le réseau de l’entreprise…“.

[…]

  • Le spécialiste Éric Delbecquede l’Institut National des Hautes Études de la Sécurité et de la Justice

Éric Delbecque dirige le département sécurité économique à l’INHESJ, qui est un établissement public placé sous la tutelle du Premier ministre. Auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, il intervient régulièrement auprès des entreprises pour parler d’intelligence économique (IE). “L’IE, dit-il, ce n’est pas de la barbouzerie. Mais le moyen d’assurer la pérennité et le développement de son entreprise. Car durer et développer, c’est protéger l’emploi. Dans un monde complexe, beaucoup plus concurrentiel, l’entreprise a besoin de l’IE pour développer des activités de veille, de protection et d’influence.

[…]

Par J.C. pour laprovence.com

En savoir plus :

source : http://www.laprovence.com/article/club-de-leco/entrepreneurs-les-ennemis-sont-partout-pensez-a-vous-proteger



Répondez

Publication

Travaux

Interview

Appli iOS / Android


Newsletter

Entrez votre adresse email :

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous