Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Les veilleurs sont-ils de vulgaires espions?

Posté par Arnaud Pelletier le 13 janvier 2009

Les veilleurs sont-ils de vulgaires espions?

«Quelle est la frontière entre veille et surveillance, analyse de l’opinion et flicage, Facebook et Edvige? La société numérique provoque des peurs, parfois irraisonnés. L’analyse de Christophe Asselin, blogueur concerné. “Ce type sait qu’il fait un travail de salaud mais il a fabriqué un discours qui le protège d’avoir à se l’avouer”. Ce commentaire, on peut le trouver sur le blog du Contre Journal, en réaction à l’interview d’un professionnel de la veille et de la communication sur Internet.
Le métier de veilleur, vous connaissez? Pas veilleur de nuit, insomniaque ou maitre chien. Les veilleurs scrutent les tendances, les opinions, des individus comme des entreprises, les analysent et les synthétisent.
Opinions et informations se numérisent et circulent sur la Toile. La veille Internet prend de l’importance, utilise des outils sans cesse plus puissants et sophistiqués. Ce métier est au mieux inconnu, au pire assimilé à de l’espionnage ou à du fichage.
On parle même de cyber-espions ou de cyber-surveillants. Poser la question “les veilleurs sont-ils des espions” tend “à faire passer le blogueur pour un paranoiaque adepte de la théorie du complot” me fait gentiment remarquer André Gunthert, enseignant-chercheur et auteur du blog Actualités de la Recherche en histoire visuelle.»
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-veilleurs-sont-ils-de-vulgaires-espions_730585.html?p=1



Répondez

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous