Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Et si l’espionnage industriel était une source de productivité …

Posté par Arnaud Pelletier le 19 octobre 2017

Voici un facteur de croissance que les économistes ne prennent pas en compte : l’espionnage industriel ! La pratique est ancienne : au VIe siècle avant Jésus Christ, deux moines ont réussi à dissimuler des œufs de vers à soie dans des bambous pour les ramener de Chine à l’Empire Byzantin. Ils ont ainsi permis de casser le monopole chinois de la production de soie et celui des commerçants perses qui en assuraient le commerce.

Plus près de nous, deux économistes allemands ont mis la main sur une base de données extraordinaire : les informations scientifiques volées par la Stasi, les services secrets est-allemands, durant la guerre froide. Ils en reviennent avec une étude originale.

[…]

S’il reste encore aujourd’hui des pays sous gros embargo comme la Corée du Nord, on pourrait se dire que la fin de la guerre froide a limité ce genre de pratiques. En fait, la mondialisation et les nouvelles technologies de communication ont facilité encore plus les pratiques d’espionnage industriel qui restent l’un des risques surveillés de près par les multinationales.

[…]

Par Christian Chavagneux pour alternatives-economiques.fr

En savoir plus :

Source https://www.alternatives-economiques.fr/lespionnage-industriel-une-source-de-productivite/00080316

Crédit Photo : Shutterstock



Répondez

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous