Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Articles taggués ‘social’

La reconnaissance est le moteur des jeunes pirates informatiques …

Posté par Arnaud Pelletier le 24 avril 2017

espionnageL’agence britannique de lutte contre le crime organisé (National Crime Agency) a publié vendredi 21 avril un rapport sur le profil et les motivations des jeunes pirates informatiques britanniques. Basée sur 8 entretiens poussés avec des personnes condamnées pour cybercriminalité, ainsi que 80 autres échanges avec des pirates n’ayant pas été condamnés, cette étude ne se prétend pas représentative de la population entière des pirates, mais offre un aperçu intéressant.

[…]

Concernant leurs motivations, l’agence précise que « le gain financier n’est pas nécessairement une priorité » pour eux. Les principales motivations relèvent davantage de la fierté à relever un défi, et de la reconnaissance de leurs pairs, afin « d’améliorer sa réputation en ligne ». L’étude affirme que le piratage n’a rien d’une pratique solitaire et antisociale et que les relations, même en ligne, sont un facteur-clé.

[…]

Par la rédaction de lemonde.fr

En savoir plus :

Source http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/04/21/la-reconnaissance-moteur-des-jeunes-pirates-informatiques-britanniques_5115232_4408996.html

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

Digital : protégez vos informations sensibles !

Posté par Arnaud Pelletier le 24 janvier 2014

1On peut apprendre beaucoup de choses sur vous et votre entreprise en surfant sur les réseaux sociaux. Antoine Violet-Surcouf nous donne quelques précautions élémentaires à prendre.

 

Selon des journalistes suisses, Johnny Halliday ne serait plus un « évadé fiscal », mais un « exilé fiscal » ! Ils ont mené l’enquête sur… les réseaux sociaux, en étudiant les comptes du chanteur, et sont parvenus à la conclusion qu’il n’était pas suffisamment présent en Suisse pour bénéficier des avantages fiscaux. Cette polémique « people » devrait susciter des prises de conscience de la part de ceux qui sont présents et actifs sur les réseaux sociaux.

  • Omniprésence sociale, mais réelle conscience ?

[…]

Par Antoine Violet-Surcouf pour cadre-dirigeant-magazine.com

En savoir plus :

Source : http://www.cadre-dirigeant-magazine.com/reussir-en-entreprise/vie-quotidien-cadre/digital-protegez-vos-informations-sensibles/

AUSTRALIE :

En Australie le gouvernement de l’État du Victoria a décidé de lutter contre la fraude sociale qui se répercute sur l’ensemble des contribuables appelés à combler les prestations indues par des cotisations ou des diminutions de prestations pour ceux qui en auraient besoin.

La Suisse n’est donc pas le seul pays à faire appel aux détectives privés pour lutter contre ce fléau qui se retourne directement contre les assurés sociaux et le Gouvernement australien à ordonné à CENTRELINK d’intensifier, par le biais d’une externalisation des contrôles, la surveillance discrète des personnes suspectées de fraude.

CENTRELINK est l’organisme d’État qui dispense, à Victoria, les prestations sociales, comme l’aide aux personnes handicapées ou en incapacité de travail et la surveillance discrète des fraudeurs présumés a permis, sur 12 mois, de prouver 321 fraudes…

Les paiements frauduleux ont été évalués à la somme astronomique de plus de 21.000.000 de Dollars australien sur l’exercice 2008-2009 soit plus de 14 300 306,4351 Euros !

Devant l’ampleur de ces fraudes, le ministre Victorien aux prestations sociales s’est fâché et a prévenu que toutes les rigueurs de la loi, y compris remboursement des sommes indues, amende et prison, s’abattraient sur les fraudeurs qui volent les contribuables.

L’organisme d’État aux prestations sociales a donc été invité à multiplier les contrôles par le biais de surveillances discrètes, notamment des personnes qui prétendent faussement être en incapacité de travailler.

C’est dans le cadre de cette lutte contre la fraude sociale que 6 agences privées d’investigations se sont vues confiées des surveillances pour un montant d’honoraires de 1,4 dollars australiens sur les trois dernières années.

La recherche des fraudes a permis d’éviter, à l’organisme public, de verser plus de 5,6 millions de prestations indues par année en dollars australien, les constatations étant effectuées par des surveillances discrètes donnant lieu à des enregistrements vidéo et à des prises de photographies.

A Victoria deux grandes agences effectuent les contrôles : “The prob group” et “Maurice J. Kerrigan and Associates“.

Cette dernière entreprise est l’une des plus grandes agences d’enquêtes privées d’Australie, créée en 1980 et titulaire d’une licence de détective privé, avec une centaine d’enquêteurs privés répartis sur tout le territoire.

Les agences d’investigations saisies pour lutter contre la fraude doivent, néanmoins, se conformer à des directives très précises imposées par l’organisme d’État et respecter la vie privée des assurés.

Ce recours aux agences de recherches privées australiennes constitue un ultime recours lorsque la fraude soupçonnée n’a pu être démontrée par des moyens classiques. […]

Par : Centre d’Information et de documentation sur les Détectives

En savoir plus :

http://ufedp.online.fr/detective_infos/2010040601.htm

Google introduit la « recherche sociale » …

Posté par Arnaud Pelletier le 3 novembre 2009

Par ZDNet France.

Technologie – Poser une question dans Google et recevoir des réponses en provenance des contacts de ses réseaux sociaux, c’est ce que propose la nouvelle fonction de recherche sociale inaugurée dans le Google Labs.

L’annonce de “Google Social Search” s’est télescopée la semaine dernière avec celle de l’accord signé entre Google et Twitter. Et pourtant, les deux n’ont pas de rapport direct.

Google Social Search ou “recherche sociale” est un nouveau service de recherche qui fait ses débuts dans la section Labs où sont testés les services avant leur lancement grand public. Concrètement, la recherche sociale fournit des réponses à une requête en allant puiser dans les contenus des réseaux sociaux auxquels l’usager appartient.

Activer un compte Google et renseigner sa fiche d’identité

Le système nécessite d’activer un compte Google et de compléter la section profil où l’on renseigne sa fiche d’identité numérique (adresses de courriel, blogs, réseaux sociaux…). Ainsi par exemple, l’utilisateur pourra préparer un voyage ou demander conseil sur un produit en recueillant les avis, commentaires et contenus émis par les membres de son ou ses réseaux sociaux.

On ne sait pas si la recherche pourra s’étendre au-delà du cercle d’amis si celui-ci est trop restreint ou ne donne pas de réponse. Il faudra aussi juger de la qualité, véracité et pertinence des … (Eureka Presse)

En savoir plus :

http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39710245,00.htm?xtor=RSS-1&tag=txt

Publication

Travaux

Interview

Appli iOS / Android


Newsletter

Entrez votre adresse email :

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous