Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Espionnage numérique : des pratiques illicites …

Posté par Arnaud Pelletier le 17 décembre 2018

Dans son cabinet d’Enghien-les-Bains, Arnaud Pelletier voit défiler un nombre croissant d’hommes et de femmes brandissant des preuves d’adultère numériques. « Quand ils viennent me voir, 95 % d’entre eux sont déjà au courant de l’infidélité de leur conjoint, confirme le détective. Les soupçons sont presque toujours justifiés. Mais la plupart de mes clients savent aussi que les méthodes qu’ils ont utilisées ne sont pas légales. A moi de prouver l’adultère en respectant les règles pour qu’ils puissent entamer un divorce. »

Que dit en effet la loi ? L’espionnage est une atteinte à la vie privée et au respect de l’intimité. « Il est interdit d’entrer par fraude dans un ordinateur ou dans un téléphone, confirme Camille Mogan, avocate spécialisée dans le droit des nouvelles technologies. Poser un GPS sur le véhicule de quelqu’un ou le filmer sans son accord est tout aussi répréhensible. Les contrevenants risquent un an de prison et 45 000 euros d’amende selon le Code pénal. En revanche, si vous accédez à une information non protégée, sur une boîte mail commune, par exemple, ou si vous lisez les mails d’un compte resté connecté, il n’y a pas de problème. »

[…]

Par Virginie Skrzyniarz pour lexpress.fr

En savoir plus :

Source https://www.lexpress.fr/actualite/societe/je-t-aime-je-te-surveille_2052179.html

Crédit Photo : Shutterstock



Un commentaire à “Espionnage numérique : des pratiques illicites …”

  1. EK dit :

    Les clients sont, en effet, quasiment toujours au courant de l’infidélité de leur conjoint. Encore faut-il prouver l’adultère légalement 😉

Répondez

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous