Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Articles taggués ‘IDF’

Semaine de l’intelligence économique du 16 au 20 juin 2014 …

Posté par Arnaud Pelletier le 30 mai 2014

2

Lancement de la première semaine francilienne de l’intelligence économique du 16 au 20 juin 2014 :

  • Intelligence économique : entrepreneurs, où en êtes vous ?
  • Pour répondre à cette question, faites le test en ligne d’auto-diagnostic !
  • N’attendez pas d’être menacé : testez votre entreprise !

Par la préfecture de région Ile-de-France, préfecture de Paris sur ile-de-france.gouv.fr

En savoir plus :

Source http://www.ile-de-france.gouv.fr/L-action-de-l-Etat/Economie/L-intelligence-economique-en-Ile-de-France/Actualites2/Semaine-de-l-intelligence-economique-du-16-au-20-juin-2014

L’intelligence économique en fiches pratiques, CCI Paris IDF …

Posté par Arnaud Pelletier le 11 février 2014

1

La mise en œuvre d’une démarche d’intelligence économique se traduit par trois actions complémentaires :

  • l’acquisition de l’information stratégique par la veille
  • la sécurisation de l’information de l’entreprise
  • l’utilisation de l’information à des fins d’influence.

Les fiches pratiques de la CCI Paris IDF :

Comment surveiller son environnement concurrentiel ?

[…]

Comment sécuriser l’information de l’entreprise ?

[…]

Comment mener des actions d’influence ?

[…]

Par La CCI de Paris IDF sur entreprises.cci-paris-idf.fr
En savoir plus :

L’Ile-de-France fait la guerre à l’espionnage industriel (radio) …

Posté par Arnaud Pelletier le 5 février 2014

1La région est particulièrement visée par les tentatives d’ingérence. Pour la DCRI ( ex renseignements généraux), 20% des 8.000 tentatives d’’espionnage recensées l’an dernier étaient en Ile-de-France.

Les petite entreprises sont des cibles mais beaucoup n’ont pas conscience du danger.

  • Ce n’est pas le cas de l’entreprise ADERIS technologies, une TPE du Val-d’Oise qui a des brevets pour des colles originales et qui sait se protéger.

Par Martine Breson pour francebleu.fr

En savoir plus :

Source : http://www.francebleu.fr/infos/espionnage-industriel/l%E2%80%99ile-de-france-fait-la-guerre-l%E2%80%99espionnage-industriel-1243982

Cartographie de l’Intelligence Économique en Île-de-France …

Posté par Arnaud Pelletier le 7 octobre 2013

2Placé au cœur du dispositif d’intelligence économique, le Préfet de Région tient un rôle stratégique, tant dans l’orientation des actions menées que dans la mise en cohérence des partenaires publics et privés disposant d’une offre de services en intelligence économique.

La cartographie figurant ci-dessous permet non seulement d’identifier les acteurs nationaux et régionaux de l’intelligence économique, mais aussi de mieux comprendre comment s’articulent les compétences de chacun pour assurer une bonne coordination des actions menées dans le cadre de la politique publique d’intelligence économique.

[…]

1

  • Glossaire :

CCI : Chambre de commerce et d’industrie

CDC : Caisse des dépôts et des consignations

CGPME : Confédération générale des petites et moyennes entreprises

D2IE : Délégation interministérielle à l’intelligence économique

DATAR : Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale

DCRI : Direction centrale du Renseignement intérieur

DDRI : Direction départementale du renseignement intérieur

DGCIS : Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services

DIRECCTE : Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi

DPSD : Direction de la protection et de la sécurité de la Défense

DRRT : Délégation régionale à la recherche et à la technologie

DRFIP : Direction régionale des finances publiques

EEIE : École européenne d’intelligence économique

EGE : École de guerre économique.

FSI : Fonds stratégique d’investissement

MEDEF : Mouvement des entreprises de France

SCIE : Service de coordination à l’intelligence économique

 

Par le préfet de la région d’Île-de-France,  préfet de paris sur www.ile-de-france.pref.gouv.fr

En savoir plus :

source http://www.ile-de-france.pref.gouv.fr/layout/set/print/L-action-de-l-Etat/Economie/L-intelligence-economique-en-Ile-de-France/Cartographie-de-l-Intelligence-Economique-en-Ile-de-France

Comprendre l’intelligence économique et s’engager dans la démarche …

Posté par Arnaud Pelletier le 13 septembre 2013

1Selon les termes de la circulaire du Premier ministre du 15 septembre 2011, l’intelligence économique consiste « à collecter, analyser, valoriser, diffuser et protéger l’information économique stratégique, afin de renforcer la compétitivité d’un État, d’une entreprise ou d’un établissement de recherche. »

Véritable outil d’aide à la décision et à l’anticipation, l’intelligence économique soutient la compétitivité et la croissance des entreprises.

En effet, elle permet à un établissement de comprendre l’environnement dans lequel il évolue, d’anticiper les événements susceptibles d’impacter son activité, tant en termes de contraintes que d’opportunité, de décrypter les stratégies concurrentes, et d’identifier les bons relais d’influence.

[…]

[…]

Par Le Préfet d’Île-de-France et de Paris sur idf.pref.gouv.fr

En savoir plus :

Source texte et image  http://www.idf.pref.gouv.fr/L-action-de-l-Etat/Economie/L-intelligence-economique-en-Ile-de-France/Comprendre-l-intelligence-economique-et-s-engager-dans-la-demarche

Statistiques 2012 des détectives et enquêteurs privés (ARP) …

Posté par Arnaud Pelletier le 16 mars 2012

A lire sur ufedp.online.fr :

De nouvelles statistiques (source INSEE à partir du code NAF) sont récemment édités, valides en février 2012, et toujours fondées sur le code statistique 8030Z (activités d’enquêtes).

Il y aurait, actuellement, environ 740 (plus ou moins) entreprises recensées sous le code APE 8030Z dont :

  • – 556 entreprises individuelles (professions libérales, auto-entrepreneurs, travailleurs indépendants, collaborateurs indépendants)
  • – 90 sociétés à responsabilité limitée
  • – 30 sociétés unipersonnelles
  • – 15 sociétés par actions simplifiée (SAS)
  • – 2 sociétés en nom collectif

Les départements disposant d’au moins vingt agences sont  par ordre dégressif :

  •   – PARIS (54)
  •   – Alpes maritimes (37 agences)
  •   – Bouches du Rhône (35)
  •   – Rhône (31)
  •   – Gard (25)
  •   – Bas Rhin (24)
  •   – Hérault (22)
  •   – Gironde (20)

Les départements de la région parisienne ne disposent pas d’effectifs très importants sous ce code APE :

  • – Yvelines : 18 agences
  • – Val de Marne : 17
  • – Val d’Oise : 16
  • – Essonne : 14
  • – Hauts de Seine : 14
  • – Seine saint Denis : 12
  • – Seine et Marne : 7 agences (bien que ce département soit le plus grand d’Île de France).

En outre-Mer, la Guadeloupe est en tête avec 13 agences contre 7 pour la Martinique, 2 pour la Guyane, et 8 pour la Réunion.

Aucune agence de recherches ne semble encore « statistiquement » implantée dans les départements 2A, 03, 15, 16, 19, 23, 36, 52, 53, 36, et neuf départements ne disposent que d’une seule agence déclarée sous ce code APE sur leur circonscription territoriale (04, 05, 08, 09, 48, 55, 58, 61, 70).

Sur le plan des effectifs les statistiques confirment nos prévisions, savoir l’absence de salarié dans la très grande majorité des agences puisqu’on observe 638 agences n’ont pas le le moindre salarié (même administratif), 44 entreprises n’ayant qu’un ou 2 salariés et si l’on relève une entreprise classée dans la tranche de 50 à 99 salariés et une seconde dans la tranche de 100 à 200 salariés, à l’évidence elles correspondent à des sociétés de recherches de débiteurs procédant à des enquêtes téléphoniques et non à des cabinets d’enquêtes privées spécialisés dans la recherches de preuves relatives aux litiges civils et commerciaux de type « détective ou enquêteur privé« .

Sur le plan du chiffre d’affaires, une société profiterait d’un chiffre compris entre 10 et 20 millions d’Euros, deux autres d’un chiffre d’affaires compris entre 2 et 5 millions d’euros, enfin six agence se classeraient dans la tranche comprise entre 1 et 2 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires est ignoré pour plus de 600 autres entreprises, mais on observe que la majorité (c’est à dire 67 entreprises) des agences dont le C.A. est connu, se situent dans la tranche inférieure à 0,5 million d’euros ce qui correspond très certainement à la réalité de la très grande majorité des cabinets d’enquêtes privées.

[…]

Accès aux précédents statistiques

 

Par le Centre d’Information sur les Détectives privés pour ufedp.online.fr

En savoir plus :

source http://ufedp.online.fr/detective_infos/2012/statistiques_detectives_France_2012.htm

 

L'intelligence économique à la portée des PME …

Posté par Arnaud Pelletier le 19 octobre 2010

1.4 million d’euros.

C’est la somme affectée par la région IDF à des actions d’intelligence économique depuis 2008.

Sécuriser leur réseau informatique mais aussi connaître leurs concurrents : les PME d’IDF bénéficient désormais de services spécialisés.

Lire l’article :

ie_00000

http://blog.leprive.biz/wp-content/uploads/2010/10/ie_00000.jpg

Source : Le Parisien du 11/10/10.

Le dispositif régional d’Intelligence Economique …

Posté par Arnaud Pelletier le 9 décembre 2009

Dans sa circulaire du 13 septembre 2005, complétée par la circulaire du 13 août 2008, le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de l’aménagement du territoire a engagé les préfets de région à élaborer une stratégie régionale d’intelligence économique.

En application de cette circulaire, le Préfet de la région d’Ile-de-France, Préfet de Paris a mis en place un Schéma Régional d’Intelligence Economique (SRIE). Il vise à créer, pour les acteurs économiques de la région, les conditions nécessaires pour accéder rapidement et directement à un interlocuteur de référence au sein des services de l’Etat.


Télécharger le Schéma Régional d’Intelligence Economique

  • Qu’est-ce que l’intelligence économique ?
  • Le Schéma Régional d’Intelligence Economique (SRIE)
  • Un enjeu considérable pour l’Ile-de-France
  • L’impact du SRIE sur les PME d’Ile-de-France
  • Une logique partenariale au cœur de l’élaboration du SRIE
  • Des actions prioritaires
  • Les outils collaboratifs
  • Fiches conseils:
    • Ingérence économique et déstabilisation de l’entreprise
    • Sécurité des voyages d’affaires
    • La procédure de dépôt de brevet
    • Règles de base de sécurité lors d’un salon professionnel
    • Sécurité informatique de l’entreprise

«  Sécurité économique : Protection du patrimoine économique, technologique et scientifique (DCRI) »

Cliquez sur l’image à gauche pour voir le diaporama

image-puce Qu’est-ce que l’intelligence économique ?

L’intelligence économique est un concept moderne qui utilise toutes les ressources de la technologie de l’information et de la communication pour donner aux entreprises ou à un Etat les moyens d’être plus compétitif et plus efficace face à la concurrence, dans le cadre de la mondialisation.

Pratiquée  par tous les grands pays dans le monde, elle s’applique aussi bien aux sociétés industrielles ou de services, aux organismes financiers, aux travaux des avocats d’affaires qu’à l’Administration.
L’objectif est d’assurer la maitrise et la protection de l’information stratégique utile pour tous les décideurs, en offrant aux entreprises un avantage concurrentiel réel par l’utilisation des apports de l’économie de la connaissance, et en permettant à l’Etat de pouvoir anticiper les évènements économiques.

Après quinze ans de travail en partenariat avec les universités et des chercheurs, le gouvernement français a mis en place en 2003 une politique publique d’intelligence économique afin que les entreprises, petites, moyennes et grandes, et l’administration, apprennent à utiliser l’intelligence économique et puissent  en bénéficier. Cette politique implique quatre phases :

  • la sensibilisation puis la formation des utilisateurs potentiels ;
  • l’implantation de la méthode dans les entreprises et dans l’administration ;
  • la mise en place d’un réseau de travail public-privé pour développer les activités sur le territoire national ;
  • l’accompagnement des entreprises à l’exportation.

►      Le Schéma Régional d’Intelligence Economique (SRIE)

L’émergence de nouvelles puissances économiques exacerbe la compétition internationale tant au plan des entreprises qu’à celui des structures publiques nationales et territoriales chargées d’accompagner leur développement. Dans le même temps, cette nouvelle conjoncture mondiale offre des perspectives nouvelles et  des marchés prometteurs. Mais tous les acteurs ne sont pas systématiquement prêts ou ne possèdent pas toujours les moyens nécessaires pour définir et mettre en œuvre des stratégies adéquates de protection et de conquête pour développer leurs activités. Ces questions relèvent de l’intelligence économique.

S’il appartient au premier chef aux entreprises de se préoccuper de ces enjeux, il est aussi de la responsabilité de l’Etat de les aider à en prendre conscience et de les amener à mettre en œuvre les procédures de protection et d’information nécessaires, en leur proposant des outils efficaces. C’est l’objectif du Schéma Régional d’Intelligence Economique.

image-puce Un enjeu considérable pour l’Ile-de-France

Le schéma régional d’intelligence économique est avant tout un outil au service de la puissance de la région francilienne, dont le poids et le rayonnement dans l’économie nationale la qualifie parmi les premières régions économiques les plus attractives au monde.

La région Ile-de-France constitue en effet la 1ère destination mondiale des centres de services, notamment grâce au secteur des services aux entreprises. Elle représente également la 2ème destination européenne pour l’accueil des fonctions stratégiques, 19% de 26% des créations d’entreprises, 29% du PIB national ou encore 24% de l’emploi total.
C’est en priorité  en faveur de ce tissu économique dense et primordial pour l’économie de la région francilienne qu’a été élaboré le Schéma Régional d’Intelligence Economique.
Le caractère hautement internationalisé de l’Ile-de-France justifie d’autant plus la mise en place d’un schéma régional d’intelligence économique associant clairement les aspects défensifs et offensifs, et combinant de manière collaborative l’expertise et le partage d’informations. L’objectif est de promouvoir des actions opérationnelles au profit, en particulier, des entreprises.

image-puce L’impact du SRIE sur les PME d’Ile-de-France

En collaboration avec le Conseil Régional et l’ensemble des partenaires impliqués, le Schéma Régional d’Intelligence Economique a pour vocation d’aider les PME à accéder à une information simplifiée et à identifier précisément leurs besoins en ce domaine. Il porte également une attention toute particulière sur les entreprises des huit pôles de compétitivité d’Ile-de-France, considérés comme sensibles, et  parmi les plus innovantes et vulnérables.

Le Schéma Régional d’Intelligence Economique doit par ailleurs permettre aux entreprises de se protéger par la prise en compte globale des risques et menaces susceptibles de leur porter atteinte (cybercriminalité, contrefaçons, tentatives de prédation, déstabilisation, etc.…), et les aider également à développer « un esprit de conquête » qui s’inscrit dans la réalité économique de l’entreprise au sein d’un environnement complexe et en perpétuelle évolution.

image-puce Une logique partenariale au cœur de l’élaboration du Schéma Régional d’Intelligence Economique

Le SRIE, outil stratégique au service du développement économique de la région d’Ile-de-France, a étéréalisé dans le cadre d’un important partenariat mené entre les services de l’Etat, de la région d’Ile-de-France, les chambres consulaires et les acteurs du tissu économique.

Dès le début de l’année 2008, un comité de pilotage a été installé par le Préfet de la région d’Ile-de-France, Préfet de Paris. Il a regroupé notamment les représentants des services de l’Etat, du Conseil Régional d’Ile-de-France, des présidents des réseaux consulaires, d’OSEO Ile-de-France, d’UBIFRANCE, du Mouvement des Entreprises de France (MEDEF) d’ Ile-de-France, de la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises (CGPME) d’ Ile-de-France, de la Fédération des Professionnels de l’Intelligence Economique (FEPIE), de l’Agence Régionale de Développement (ARD), de l’Agence Française pour les Investissements Internationaux (AFII)…et de nombreux experts.

Ce comité de pilotage a été animé par le sous-préfet, Chef du cabinet du Préfet de la région d’Ile-de-France, Préfet de Paris dans un esprit partenarial, avec le Conseil Régional d’Ile-de-France et l’ensemble des acteurs. Pour ce faire, trois ateliers ont été constitués :

  • Le premier atelier portait sur deux axes: sécurité économique d’une part, Opérations d’Intérêt National (OIN) et pôles de compétitivité d’autre part ;
  • Le second visait à définir les mesures destinées à renforcer la place financière de Paris pour la rendre plus attractive notamment à l’endroit des fonds souverains émergents ;
  • Le troisième avait pour objet de promouvoir l’esprit de conquête par des prises de positions économiques et financières plus stratégiques des entreprises franciliennes sur le territoire national et à l’étranger.

Les orientations qui s’en sont dégagées ont été, en agrégeant l’expérience et les compétences des acteurs du projet, de favoriser l’essor économique, technique et scientifique de la région d’Ile-de-France au travers de ses PME et de ses structures de recherche et d’enseignement supérieur tout en protégeant ces dernières d’actes prédateurs …

En savoir plus :

http://www.idf.pref.gouv.fr/dossiers/intelligence-economique.htm#

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous