Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

La cybercriminalité menace de plus en plus nos téléphones, déjà 30 000 menaces cette année …

Posté par Arnaud Pelletier le 3 octobre 2012

Tandis que les smartphones ne cessent de faire des adeptes, le nombre de logiciels malveillants visant des téléphones mobiles explose.

 

C’est la conclusion de la société de sécurité informatique Kaspersky, qui organisait une conférence de presse à ce sujet jeudi 27 septembre à Munich.

 

Il est difficile de sortir d’une conférence de presse organisée par un géant mondial de la sécurité informatique sans un sentiment de paranoïa. Difficile aussi de ne pas regarder avec inquiétude les outils qui ont fait basculer notre vie dans l’ère numérique : ordinateurs, tablettes et, c’est plus nouveau, téléphones mobiles.

A lire sur la-croix.com :

Le symposium européen de presse que la société Kaspersky, l’un des leaders mondiaux de la sécurité informatique, a organisé la semaine dernière à Munich a en effet consacré une séquence spéciale aux logiciels malveillants qui visent nos smartphones. Comme les chevaux de Troie qui visent à en prendre le contrôle ou à en explorer les secrets.

  • Déjà 30 000 menaces en 2012

Les chiffres sont impressionnants. « Alors que seulement 1 160 logiciels malveillants avaient été recensés de 2004 à 2010, l’année 2011 a marqué un tournant avec près de 6 200, dont plus de 2 000 en décembre »,  a expliqué Christian Funk, l’un des spécialistes de Kaspersky. Et 2012 devrait faire exploser les statistiques. Alors que l’année n’est pas terminée, plus de 30 000 nouvelles menaces ont été découvertes !

[…]

  • Des cibles vulnérables

Ces appareils nous servent de plus en plus à consulter les comptes bancaires, à réaliser des achats en ligne hors du domicile, à stocker des données sensibles comme ses mots de passe de différents sites. Bref, à faire ce qu’on faisait jusqu’ici au domicile avec un ordinateur et qui attirait déjà des malveillants. Ces derniers ont donc trouvé une nouvelle cible, encore plus vulnérable. Peu d’utilisateurs de smartphones pensent encore à protéger leur appareil contre 80 % des possesseurs d’un ordinateur…

 « Les logiciels malveillants qui visent les smartphones sont essentiellement des chevaux de Troie qui vont servir à envoyer sans qu’on s’en aperçoive des SMS vers des numéros surtaxés »,  explique Nicolas Brulez, analyste chez Kaspersky. Des numéros souvent créés par les mêmes personnes qui ont diffusé le logiciel. Multiplié par plusieurs milliers de messages, ces quelques euros prélevés sur une facture peuvent rapidement rapporter gros.

[…]

  • Attention aux téléchargements

Le système le plus visé par cette nouvelle cybercriminalité est Android. Parce qu’il est le plus ouvert. Les logiciels envahissent en effet le plus souvent les téléphones par l’intermédiaire du téléchargement d’une application. « Généralement, ces applications sont téléchargées sur un site tiers qui propose gratuitement une application normalement payante »,  observe Nicolas Brulez. Le système d’Apple et de ses Iphone, iOS, attire moins les convoitises car il est plus difficile de développer des programmes dans cet univers.

[…]

Par MICHEL WAINTROP pour la-croix.com

En savoir plus :

source http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Economie/La-cybercriminalite-menace-de-plus-en-plus-nos-telephones-_NG_-2012-10-02-860075



Répondez

Publication

Travaux

Interview

Appli iOS / Android


Newsletter

Entrez votre adresse email :

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous