Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Articles taggués ‘propagande’

objet connectéEt c’est une journaliste finlandaise, qui vient d’en faire les frais. Histoire à lire dans les médias locaux et le New York Times. Jessikka Aro, c’est son nom, est une spécialiste de la propagande sur Internet qui a travaillé, entre autres, sur les réseaux jihadistes.

Mais il y a quelques mois, c’est aux activistes russes qu’elle commence à s’intéresser. Elle poste sur les réseaux sociaux des messages pour tenter d’entrer en contact avec ce qu’elle appelle l’armée des trolls de Russie. Les internautes qui postent des messages en faveur du gouvernement de Vladimir Poutine. Et pour mieux comprendre qui se cache derrière les blogs, les comptes Twitter et Facebook, elle part en reportage à Saint Petersbourg, visiter une sorte d’usine troll, dit-elle. Un grand bureau qui s’occupe essentiellement de répondre à toutes les attaques ou les critiques qui concernent la Russie, ou la guerre en Ukraine.
Et c’est là que tout bascule. En quelques semaines, Jessika Aro se retrouve elle-même prise pour cible.

[…]

[…]

Par Antoine Giniaux pour franceinter.fr

En savoir plus :

Source http://www.franceinter.fr/emission-les-histoires-du-monde-la-cyber-guerre-froide-des-trolls-entre-la-russie-et-lunion-europeen

Crédit Photo : Shutterstock

Services de renseignement et réseaux sociaux …

Posté par Arnaud Pelletier le 16 février 2012

A lire sur mondialisation.ca :

Une nouvelle étude parue dans le 2012 Intelligence Studies Yearbook, publié par le Mediterranean Council for Intelligence Studies (MCIS) indique que l’utilisation des médias sociaux constitue « la nouvelle façon avant-gardiste de recueillir des renseignements tactiques à l’aide de logiciels libres ». Joseph Fitsanakis d’IntelNews.org, co-auteur de l’étude, écrit :

Nous expliquons que les agences de renseignement voient de plus en plus Facebook, Twitter, YouTube, et une foule d’autres plateformes de réseautage comme des façons inestimables d’acquérir des informations. Nous basons nos conclusions sur trois récentes études, lesquelles, selon nous, mettent en lumière la fonction des réseaux sociaux dans la collecte de renseignement. (Joseph Fitsanakis, Research: Spies increasingly using Facebook, Twitter to gather data, intelNews.org, 13 février 2012)

L’étude ne mentionne toutefois pas que les agences de renseignement utilisent les médias sociaux à d’autres desseins. L’étude porte à croire que les médias sociaux servent uniquement à la collecte de renseignement, alors qu’en réalité, de nombreux reportages ont démontré qu’ils sont utilisés à des fins de propagande et pour la création de fausses identités utilisées dans des opérations clandestines. Ces pratiques sont explorées dans des articles publiés en 2011 sur Global Research (Army of Fake Social Media Friends to Promote Propaganda, Social Media: Air Force ordered software to manage army of Fake Virtual People et Pentagon Seeks to Manipulate Social Media for Propaganda Purposes).

L’étude du MCIS est en partie basée sur le « printemps arabe », lequel aurait « incité le gouvernement étasunien à commencer à développer des directives pour puiser des renseignements sur les sites de réseautage ».

[…]

Par Julie Lévesque pour mondialisation.ca

En savoir plus :

source : http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=29294

 

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous