Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Articles taggués ‘confidentiel’

Netbotz, la machine à espionner de la NSA ..

Posté par Arnaud Pelletier le 28 septembre 2016

vie priveeLe leader mondial des systèmes de vidéosurveillance des datacenters, racheté en 2007 par Schneider Electric, poids lourds du CAC 40, était doté d’une porte dérobée permettant au renseignement militaire américain d’espionner ses clients.

En 2004, un informateur attirait l’attention du BND (l’équivalent allemand de la DGSE) au sujet d’une entreprise américaine qui cherchait à vendre à tout prix à de nombreux clients allemands, administrations publiques et sociétés privées ayant pour point commun de travailler sur des sujets sensibles, un système de surveillance particulièrement sophistiqué.

[…]

Par Jean-Marc Manach pour slate.fr

En savoir plus :

Source http://www.slate.fr/story/123971/la-porte-derobee-des-datacenters

Crédit Photo : Shutterstock

Turing Phone, nouveau smartphone sécurisé …

Posté par Arnaud Pelletier le 16 juillet 2015

telephoneLe monde des smartphones ultrasécurisés s’agrandit et promet de nous mettre à l’abri de l’espionnage, qu’il soit privé ou étatique. Le dernier modèle à faire les gros titres se nomme Turing Phone et combine une suite logicielle respectueuse de la vie privée et une construction matérielle résistante à toute épreuve.

[…]

Premier produit issu de la société Turing Robotic Industries Corp, le Turing Phone vient se jeter dans la bataille des smartphones consacrés à votre vie privée et l’anonymat de vos conversations. Un secteur déjà occupé aujourd’hui par le Blackphone de Silent Circle et le Fieldbook Secure de Logic Instrument, des marques établies contre lesquelles la nouvelle firme devra faire ses preuves.

[…]

Par la rédaction de lesnumeriques.com

En savoir plus :

Source http://www.lesnumeriques.com/telephone-portable/turing-robotic-industries-turing-phone-p27465/turing-phone-nouvel-entrant-dans-monde-smartphones-securises-n43943.html

Crédit Photo : Shutterstock

Sur internet «Ne stockez rien de confidentiel» …

Posté par Arnaud Pelletier le 2 septembre 2014

«  L’utilisateur doit être conscient que le stockage se fait sur internet. Autrement dit, les données sont éparpillées là où il y a de la place. Elles sont toujours en mouvement et voyagent dans des serveurs situés aux quatre coins de la planète où les législations diffèrent de la nôtre. L’exemple le plus connu vient des États-Unis où les fournisseurs américains sont obligés de se soumettre au droit de regard de la NSA. Même si celle-ci va bien plus loin que les seules entreprises américaines…  »

  • « Tout ce qui est à l’attention du grand public est donc peu sécurisé »

Une grande partie de l’offre cloud est au départ gratuit. Cela cache-t-il quelque chose ?

«  Les services dits gratuits ne le sont que financièrement. Vous ne payez pas l’utilisation du service mais vous fournissez des données. Le cloud n’est qu’un business plan. Prenons l’exemple de Google. Vous ne payez pas mais ce que vous postez, permet à la firme d’affiner votre profil et donc de fournir à des entreprises de meilleures informations vous concernant pour qu’elles vous ciblent d’avantage. Il ne s’agit pas de vols manifestes de fichiers mais plutôt de petites informations qui, misent bout à bout, sont signifiantes. »

[…]

Par Jean-Marc Van Gyseghem recueilli par Gwenn Lucas pour lesoir.be

En savoir plus :

Source http://www.lesoir.be/641757/article/economie/vie-du-net/2014-09-01/des-photos-stars-nues-volees-sur-internet-ne-stockez-rien-confidentiel-conseille

Image By : rjp

Une loi instituant un délit de divulgation d’informations protégées devrait voir le jour d’ici au printemps. Avec ce nouveau délit, puni d’un an de prison et de 15.000 euros d’amende, le gouvernement espère enrayer la hausse de l’espionnage industriel.

 

La France devrait se doter d’ici au printemps d’une loi protégeant le secret des affaires. Une première pour les entreprises, confrontées selon les pouvoirs publics à une augmentation des affaires d’espionnage industriel. Objectif : dissuader toute personne tentée de monnayer des secrets stratégiques pour les sociétés. Le projet, auquel « Les Echos » ont eu accès, crée un délit de « divulgation d’informations protégées » puni d’une peine d’un an de prison et de 15.000 euros d’amende, avec un large champ d’application. Le texte devrait faire l’objet d’une proposition de loi d’ici à deux mois de la part de Bernard Carayon, député UMP du Var, très moteur sur ce sujet

[…]

La nécessité de combler un vide juridique, c’est Alain Juillet, l’ancien « monsieur Intelligence économique » de l’Etat, qui, le premier, a voulu y répondre, en missionnant Claude Mathon, avocat général près la Cour de cassation.

Droits d’accès

[…]

Les entreprises qui le souhaitent auront la possibilité d’estampiller « confidentiel » toute information dont la divulgation est de nature à fragiliser leurs intérêts. Le texte concerne, « quel que soit leur support », les « procédés, objets, documents, données ou fichiers, de nature commerciale, industrielle, financière, scientifique, technique ou stratégique ». Charge à l’entreprise de faire sa propre sélection et d’y associer des droits d’accès. Cette définition, trop large selon certains experts, pourrait être rejetée par le Conseil constitutionnel. Le future proposition de loi viendra en complément du droit existant sur les brevets ou la propriété intellectuelle. Par ailleurs, comme il ne s’agit pas de répliquer le secret-défense, le nouveau droit du secret des affaires tel que préconisé par la Délégation interministérielle à l’intelligence économique ne sera pas opposable dans un certain nombre de cas. La non-divulgation d’une information protégée ne pourra par exemple pas être invoquée face aux autorités de surveillance ou de régulation comme l’AMF ou l’Autorité de la concurrence.

Par V. de. S et A. R. pour lesechos.fr

 

En savoir plus :

source http://www.lesechos.fr/journal20111114/lec2_industrie/0201735283194-espionnage-industriel-une-nouvelle-loi-en-vue-pour-mieux-proteger-les-entreprises-248287.php

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous