Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Articles taggués ‘dgse’

Thinkerview – Excellente interview d’Alain Juillet, Ancien Directeur du Renseignement au sein de la DGSE, Haut Responsable pour l’Intelligence Économique en France auprès du premier Ministre, en direct à 19h, le 07/04/2018.

“ThinkerView est un groupe indépendant issu d’internet, très diffèrent de la plupart des think-tanks qui sont inféodés à des partis politiques ou des intérêts privés.” Marc Ullmann.

Par la rédaction de ThinkerView sur youtube.com et https://thinkerview.com/

Sources https://www.youtube.com/watch?v=AjM8TpMs01Y&feature=youtu.be

En savoir plus :

🎙️ https://thinkerview.com/feed/podcast/

🎙️ https://itunes.apple.com/fr/podcast/t…

🔗 SITE : https://thinkerview.com

🔗 YOUTUBE : https://youtube.com/Thinkerview

🔗 FACEBOOK : https://facebook.com/Thinkerview

🔗 TWITTER : https://twitter.com/Thinker_View

1La gendarmerie et les services de État ont tenu une conférence à destination des chefs d’entreprise de la Marne, le 17 avril à la CCI Reims-Epernay, afin de dresser la liste des risques présents pour les professionnels sur le Web.

  • Le bon sens, meilleur antivirus

S’il n’existe pas de méthode infaillible pour neutraliser les usurpateurs, il convient d’agir en interne pour limiter les risques. Cela passe notamment par des procédures plus strictes, des principes de bon sens à appliquer à chaque prise de décision, davantage de preuves d’identité exigées, un nombre limité de données dévoilées au public. Dans tous les cas, c’est l’ensemble des salariés qu’il faut impliquer dans ces démarches sécuritaires.

[…]

  • Dix étapes vitales

La gendarmerie donne dix conseils aux chefs d’entreprise pour garantir une meilleure sécurité de leurs systèmes d’information. Tout d’abord, il faut faire l’inventaire du patrimoine de l’entreprise (documents, listes de clients, fichiers multimédia, messages, etc.), avant d’en faire des sauvegardes régulièrement, et de les conserver dans un espace de stockage protégé par mot de passe.

[…]

Par Guillaume Perrin pour la-marne-agricole.com

En savoir plus :

Source http://www.la-marne-agricole.com/actualites/cybercriminalite-comment-securiser-ses-comportements-sur-internet:A26KK9ZT.html

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a annoncé lundi la réorganisation de la filière, transformant notamment la DCRI en une direction générale.

 

Un an après l’affaire Merah, où le renseignement avait été pointé du doigt pour ses « failles », le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a annoncé lundi une réorganisation de la filière, transformant notamment la DCRI en une direction générale. La nécessité de réformer le renseignement s’était faite de plus en plus prégnante après les assassinats de Toulouse et Montauban, mais aussi d’autres faits divers comme l’occupation de la mosquée de Poitiers en 2012 par des Identitaires ou les incidents au Trocadéro le 13 mai lors du sacre du PSG.

[…]

1Si Manuel Valls a reconnu devant quelque 200 policiers et gendarmes, réunis Place Beauvau, les bienfaits de la réforme de 2008, il a également pointé la précipitation dans laquelle elle avait été menée, assurant que la disparition des RG s’était faite « avec une certaine brutalité ». Estimant que la France doit disposer d’un service de renseignement interne, « redimensionné et mieux armé pour faire face aux menaces nouvelles », le ministre a donc annoncé la transformation de la DCRI en une direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

  • Équivalent intérieur de la DGSE

Cette nouvelle direction, que Manuel Valls a souhaitée « l’équivalent intérieur » de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), sera placée directement sous l’autorité du ministre et non plus sous la tutelle de la direction générale de la police. L’actuel patron de la DCRI Patrick Calvar doit en prendre la tête.

[…]

Par AFP pour lesechos.fr

En savoir plus :

Source http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202834326045-renseignement-valls-reorganise-l-ensemble-de-la-filiere-576493.php

Renseignement et intelligence économique …

Posté par Arnaud Pelletier le 8 février 2012

Au sein du ministère de la Défense, le renseignement se compose de trois acteurs majeurs concentrant toutes les thématiques de renseignement : la DRM, la DGSE, la DPSD.

  • L’organisme interarmées du renseignement d’intérêt militaire : la DRM

Organisme interarmées, la Direction du renseignement militaire relève du Chef d’état-major des armées (CEMA). Celui-ci assure la direction générale de la recherche et de l’exploitation du renseignement militaire.

  • Le service majeur du renseignement à l’étranger : la DGSE

La Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) a pour objectif d’assurer la réussite des intérêts français dans le monde. Effectivement, son champ d’action se situe hors des frontières, où elle applique des méthodes clandestines de recherche.

  • Renseigner pour protéger : la DPSD

La Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense (DPSD) est le service de renseignement à disposition du ministre de la Défense et des anciens combattants. Elle assure la sécurité du personnel, des informations, du matériel et des installations sensibles. Ces quatre éléments sont les piliers des capacités opérationnelles de la défense nationale.

Elle s’occupe entre autre de la La sécurité économique :

La DPSD doit s’assurer de la protection du secret confié aux entreprises. Elle contribue aussi à la préservation du patrimoine scientifique et technique de défense.
La DPSD travaille ainsi avec environ 2000 sociétés liées avec le ministère de la défense et des anciens combattants.

Par son action dans le domaine de la sécurité économique (sécurité industrielle et contre-ingérence) la DPSD est un acteur reconnu de la politique publique d’intelligence économique animée par le délégué interministeriel à l’intelligence économique ( DIIE).

source http://www.defense.gouv.fr/dpsd/missions/securite-economique/securite-economique

En savoir plus :

Par le ministère de la Défense pour defense.gouv.fr

source http://www.defense.gouv.fr/jeunes/jeuneactu/les-acteurs-du-renseignement

DGSE et renseignement technique via Internet …

Posté par Arnaud Pelletier le 12 octobre 2010

Nos cibles principales aujourd’hui n’utilisent plus le chiffrement gouvernemental ou militaire mais plutôt de la cryptographie grand public, car nous travaillons à 90% sur l’anti-terrorisme“. C’est Bernard Barbier, le Directeur Technique de la DGSE, qui le dit. Il était l’invité de l’ARCSI à l’occasion de l’excellent colloque de l’association de réservistes.

Comment les grandes oreilles de la DGSE abordent-elles alors Internet et son chiffrement grand public facile, souvent gratuit et surtout très efficace ? Pas bille en tête en tout cas. Car la DGSE a beau être dotée d’une conséquente puissance de calcul à faire pâlir le CEA (“nous nous chauffons grâce à notre super-calculateur“, s’amuse Bernard Barbier), ce n’est pas toujours suffisant. “Je pense qu’avec AES 256 nous sommes arrivés à la fin de l’histoire. Nous ne savons pas le casser par une recherche exhaustive des clés“, avoue le Directeur Technique.

La partie est terminée, alors ? Pas vraiment. Car il y a tout un monde entre la qualité intrinsèque de l’algorithme (très bonne) et celle de ses mises en oeuvre, notamment au sein de produits grand public (très variable). “L’implémentation d’un algorithme de chiffrement est délicate et donc souvent ratée : la génération de l’aléa est mal gérée ou bien il existe des canaux auxiliaires, par exemple” précise Bernard Barbier.

[…]

Le renseignement technique a ainsi pris une importance considérable ces dernières années, jusqu’à représenter désormais 80 à 90% de l’activité des services d’après Bernard Barbier, et la France aurait dans le domaine rattrapé son retard au point de “jouer en première division“. Certes, en tant que Directeur Technique, l’homme prêche pour sa paroisse, et il serait un peu rapide de balayer le renseignement opérationnel ou humain. Mais effectivement, comme il l’explique, “il est impossible de se promener dans certaines zones tribales du Pakistan ou d’infiltrer certaines cellules“. Le renseignement technique devient donc central et de ce fait les progrès réalisés en matière de calcul et surtout de corrélation sont probablement significatifs : “notre limitation aujourd’hui c’est la puissance électrique“, observe sans rire Bernard Barbier.

[…]

Par Jerome Saiz pour SecurityVibes.

En savoir plus :

http://www.securityvibes.com/community/fr/blog/2010/10/01/quand-la-dgse-casse-la-crypto-grand-public

La chaîne cryptée est accusée d’avoir espionné une dizaine de ses salariés, dont Bruno Gaccio.

C’est un fait rarissime. Canal Plus et trois anciens responsables du groupe ont été renvoyés en correctionnelle pour l’espionnage présumé d’une dizaine de salariés, dont Bruno Gaccio. La chaîne cryptée sera jugée pour “complicité d’atteinte à la vie privée”, devant le tribunal correctionnel de Paris, après la décision de la juge d’instruction Jeanne Duyé.

[…]

Pierre Martinet, ancien employé des services de sécurité de Canal Plus et ancien agent de la DGSE (direction générale de la sécurité extérieure), avait alors affirmé qu’il avait personnellement filé et photographié Bruno Gaccio, ancien auteur des Guignols.

[…]

Europe1.fr

En savoir plus :

http://www.europe1.fr/Medias/Canal-Plus-sera-jugee-pour-espionnage-260449/

La DGSE recrute …

Posté par Arnaud Pelletier le 20 janvier 2010

Communication relative aux recrutements au sein de la DGSE

Afin de permettre le recrutement du personnel dont elle a besoin, la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) mène des campagnes de communication généralistes ou spécifiques qui, bien que discrètes, se révèlent particulièrement efficaces. Des campagnes d’information sont réalisées par le cabinet du directeur général de la sécurité extérieure dans bon nombre d’universités françaises afin de susciter les candidatures aux différents concours de la DGSE, en particulier celui de délégué (corps de fonctionnaires de catégorie A). Des représentants de la DGSE se rendent également chaque année au sein de certaines écoles d’ingénieurs et universités, pour présenter ce service de renseignement extérieur du gouvernement français et proposer aux étudiants de dernière année des stages de fin d’études dans des domaines pour lesquels la DGSE a des besoins de compétences (traitement du signal, électronique, imagerie…).

En savoir plus :

http://www.defense.gouv.fr/defense/enjeux_defense/defense_au_parlement/questions_parlementaires/communication_relative_aux_recrutements_au_sein_de_la_dgse

A lire : un “barbouze” passe a table …

Posté par Arnaud Pelletier le 21 septembre 2009

Bruno Delamotte, patron d’une des plus importantes entreprises d’intelligence économique en France, tire un trait sur son passé et publie un livre dans lequel il dévoile quelques-uns des sulfureux secrets d’un monde obscur.
“Little Buddha” veut tirer un trait sur son passé français, un passé de dirigeant d’une des plus importantes entreprises d’intelligence économique en France, avant de s’installer à Dubaï. Bruno Delamotte, dit “Little Buddha”, en raison de son physique hors norme, raconte dans un livre à paraître le 24 septembre le quotidien d’un dirigeant d’un cabinet d’intelligence économique.

Un quotidien stressant qui débute le matin par une perquisition dans ses bureaux de Riskeco, l’entreprise qu’il a fondé, alors qu’il se trouve à 9000 km de Paris, pour se terminer en soirée dans des dîners ou des bars d’hôtels en compagnie de grands patrons qui veulent tout savoir de leurs concurrents ou exigent que l’on déménage du matériel bloqué dans un pays exotique, les armes à la main, en passant par les rapports tordus entre les spécialistes de l’intelligence économique et les services de renseignement, DCRI ou DGSE.

Ce livre d’anecdotes masque les lieux et les personnes sous des pseudonymes. Mais ceux-ci sont faciles à démasquer et, derrière, apparaissent quelques vérités sur des affaires qui ont fait jaser par le passé. Ainsi, ce vol des scellés de l’affaire Elf, des pièces de la procédure judiciaire instruite par la juge Joly, dans le bunker ultra-sécurisé de la brigade financière, rue du Château-des-Rentiers, à Paris. Et d’autres affaires tout aussi croustillantes. Les révéler, c’est se couper de son ancien milieu professionnel ….

Les secrets de l’intelligence économique, Bruno Delamotte, Ed du Nouveau monde, 200 pages, 19 euros, sortie le 24 septembre.

Pascal Junghans

http://blog.latribune.fr/blogpascal/?p=264

Alain juillet chez Orrick …

Posté par Arnaud Pelletier le 1 septembre 2009

Alain juillet passe à l’ennemi

30 août 2009

Alain Juillet, ancien grand patron des services de renseignement français – il fut numéro2 de la DGSE avant d’être le Monsieur Intelligence économique du gouvernement -, vient d’intégrer le cabinet américain d’avocats d’affaires Orrick. Nanti d’un solide carnet d’adresses, puisqu’il était chargé d’aider les entreprises françaises à conquérir des marchés étrangers, le neveu de Pierre Juillet, ancienne éminence grise de Jacques Chirac, a retrouvé du beau monde chez Orrick: Pascal Clément, ancien ministre de la Justice, ou encore Bernard Attali, ancien patron d’Air France.

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/alain-juillet-passe-a-l-ennemi-30-08-2009-528515.php

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous