Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Articles taggués ‘NSO’

Le juteux business des logiciels espions …

Posté par Arnaud Pelletier le 1 septembre 2016

vie privéeL’affaire a surpris les geeks ! Pour la première fois, Apple a dû diffuser dans l’urgence une mise à jour de l’iOS de ses iPhone. Motif ? Citizen Lab, un laboratoire de l’université de Toronto, avait découvert trois failles de sécurité dans les logiciels de ses smartphones et tablettes que l’on disait résistants même au FBI.

Tout a commencé avec Ahmed Mansoor, militant des droits de l’homme habitant les Émirats arabes unis. Le 10 août, il reçoit un message qu’il trouve suspect. Il ne l’ouvre pas, mais l’envoie au Canada pour vérification. Résultat : il s’agit d’un logiciel espion, Pegasus, fabriqué par la société israélienne NSO, spécialisée dans les programmes d’espionnage destinés à des gouvernements.

[…]

Le ministère de la Défense, à Tel-Aviv, suit tout cela de très près. Les logiciels produits par NSO sont considérés comme des cyberarmes. Et les ventes ne sont réalisées qu’avec l’accord des autorités israéliennes. Théoriquement, ces produits sont destinés à lutter contre le crime organisé et le terrorisme. Mais, bien entendu, rien n’empêche un gouvernement de les utiliser pour la surveillance de ses opposants. Ainsi, à en croire le New York Times du 25 août, les autorités mexicaines, qui ont acheté Pegasus en 2012 pour 15,5 millions de dollars afin de lutter contre le cartel local des drogues, l’auraient utilisé contre Rafael Cabrera, un journaliste auteur de révélations concernant des conflits d’intérêts au sein de la famille dirigeante mexicaine.

[…]

Par Danièle Kriegel pour lepoint.fr

En savoir plus :

Source : http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/logiciel-espion-le-juteux-business-des-virus-et-de-leurs-antidotes-31-08-2016-2064995_47.php

Crédit Photo : Shutterstock

Le spyware iOS pour espionnage d’État, sur le marché …

Posté par Arnaud Pelletier le 29 août 2016

Logiciel espionSpécialisé dans la conception d’outils d’espionnage et de piratage, NSO a vendu son spyware Pegasus à un tiers afin d’intercepter les communications d’un activiste des Emirats. Le logiciel espion, qualifié de sophistiqué, exploite pas moins de trois zero-days dans iOS.

Le logiciel Pegasus n’a assurément pas été développé dans un garage. D’après l’enquête menée par Lookout et Citizen Lab, c’est même du travail de pro. Au sens propre. Son créateur est une société basée à Israël, NSO, et propriété depuis 2010 d’un groupe américain, Francisco Partners Management.

Et son fond de commerce, c’est la “cyber-guerre”. NSO et ses dirigeants font toutefois profil bas et peu d’informations sont disponibles les concernant. Son activité consisterait à développer des logiciels espions, vendus à des gouvernements, des services de l’armée et des agences de renseignement. Bref, des clients à pouvoir d’achat, dans des pays où les droits de l’Homme ne sont pas toujours la préoccupation majeure.

[…]

Par Christophe Auffray pour zdnet.fr

En savoir plus :

Source http://www.zdnet.fr/actualites/pegasus-un-spyware-commercial-sous-ios-pour-espionnage-d-etat-39841118.htm

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous