Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Articles taggués ‘usurpation d’identité’

Usurpation d’identité numérique en expansion …

Posté par Arnaud Pelletier le 18 octobre 2016

Reconnaissance facialeL’usurpation d’identité est devenue un véritable fléau qui affecte de nombreuses personnes physiques, célèbres ou inconnues, mais aussi des entreprises et leurs dirigeants voire des institutions. Ces nouvelles atteintes à l’image et à la réputation d’une personne se multiplient avec les nouveaux usages numériques comme les réseaux sociaux sur lesquels de nombreux éléments de la vie privée ont un caractère public.

[…]

Pour apporter une réponse pénale adaptée, la LOPPSI, votée le 14 mars 2011, contenait un article 226-4-1 du code pénal, ainsi libellé : “Le fait d’usurper l’identité d’un tiers ou de faire usage d’une ou plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15.000 € d’amende. Cette infraction est punie des mêmes peines lorsqu’elle est commise sur un réseau de communication au public en ligne.” L’usurpation d’identité numérique était née.

[…]

Par Eric A. Caprioli pour sine-digitale.fr

En savoir plus :

Source http://www.usine-digitale.fr/article/l-usurpation-d-identite-numerique-un-fleau-grandissant-heureusement-sanctionne.N451422

Crédit Photo : Shutterstock

Les risques d’usurpation d’identité …

Posté par Arnaud Pelletier le 15 octobre 2015

Reconnaissance facialeFellowes poursuit sa campagne de sensibilisation sur les risques d’usurpation d’identité, initiée depuis 2008 en France, et publie les résultats du 6ème volet de son enquête, menée en partenariat avec l’ObSoCo. Cette étude dresse un état des lieux du comportement des français face aux données confidentielles, de leur perception du risque et des paradoxes dans leur gestion des données papier vs numériques. Car contrairement à l’idée reçue, la tendance à la dématérialisation des documents ne s’est pas accompagnée d’une réduction, mais au contraire d’une inflation des échanges par l’intermédiaire de documents papier, avec les risques induits.

[…]

Que faire pour limiter les risques d’usurpation d’identité numérique ?

  • Limiter le nombre de cartes de crédit ou de paiement, les signer dès réception, ne jamais les prêter ni communiquer leurs codes, annuler toute carte de crédit inactive ;
  • Examiner soigneusement ses relevés de compte pour détecter rapidement la moindre anomalie ;
  • Avertir immédiatement dans l’ordre : 1- les forces de police en déposant une plainte, 2- les organismes concernés en cas de vol de carte de paiement ;
  • Avertir immédiatement les organismes concernés en cas de perte de carte de paiement ;
  • Détruire systématiquement avec un destructeur de documents (de préférence coupe croisée) les chèques annulés, les reçus de carte de crédit et les justificatifs de paiement ;
  • Ne jamais conserver le code confidentiel d’une carte, un mot de passe ou un numéro d’assurance sociale dans son portefeuille ;
  • Utiliser une adresse email « informelle jetable » pour remplir toutes les demandes d’inscriptions à des comptes divers ;
  • Toujours cocher la case « je refuse que mes données personnelles figurent dans le fichier informatisé de la société ».

[…]

Par Emmanuelle Lamandé pour globalsecuritymag.fr

En savoir plus :

Source http://www.globalsecuritymag.fr/Usurpation-d-identite-en-2015,20151014,56659.html

Crédit Photo : Shutterstock

Usurpation d’identité par SMS, les dangers du SMS Spoofing …

Posté par Arnaud Pelletier le 5 juin 2013

1Récemment découvert sur l’Internet mondial, Make SMS est un service décliné en français permettant de mettre en pratique un concept obscur appelé le SMS Spoofing. Cette technologie se base sur l’architecture d’un SMS composé d’un identifiant d’envoi (Sender ID), facilement manipulable. C’est en 2004 que ce “détournement” a été utilisé pour la première fois avec plus de 40,000 SMS envoyés falsifiés sur le réseau Verizon. De nombreux outils sont par la suite apparus, exclusivement réservés aux experts et initiés puis au fur et à mesure accessibles aux néophytes (applications Pocket PC notamment).

Il existe désormais des services en ligne, principalement anglo-saxons permettant moyennant finance de réaliser du SMS Spoofing.

[…]

Les dérives avec ce type de services sont légion, il est possible d’arriver très vite à de l’usurpation d’identité. En effet, les virus sur mobiles étant particulièrement actifs depuis l’apparition des smartphones, une personne recevant un lien d’un contact de confiance n’y verra que du feu.

[…]

Par MATHIEU DENEL pour greyhat.fr

En savoir plus :

Sources : http://www.greyhat.fr/article-les-outils-de-sms-spoofing-ne-sont-pas-une-legende-118271519.html

Et aussi : http://www.ballajack.com/sms-communication-deux-telephones

 

1Les usurpations d’identité font au moins 210 000 victimes chaque année en France et les assureurs estiment à environ 474 millions d’euros le coût de cette fraude. Avec internet et le développement des réseaux sociaux, le phénomène ne fait que grandir et permet toutes les dérives : nuire à l’image d’une personne ou la diffamer, violer sa vie privée ou sa correspondance intime, piéger son réseau d’amis, vider son compte bancaire.
[…]
  • ÉCOUTER LA CHRONIQUE DE RFI  :
Reportage France du 18/02/2013 6 Usurpation d’identité sur le Net

(02:32)

Par Véronique Moreau pour rfi.fr

En savoir plus :

source : http://www.rfi.fr/emission/20130218-usurpation-identite-internet

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous