Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Articles taggués ‘cybercrime’

Démocratisation du Cybercrime : location de malwares …

Posté par Arnaud Pelletier le 30 juin 2016

Logiciel espionSi vous cherchez à vous introduire dans le système d’une entreprise, à connaître la nouvelle stratégie d’un concurrent ou à assister à un webinaire confidentiel – tout cela sans avoir à acquérir de compétences techniques – il vous faut le dernier malware Adwind. Choisissez simplement l’une des offres d’abonnement très abordable et leur équipe technique vous aidera à faire le reste.

Recherché, commercialisé et vendu comme n’importe quel autre service en ligne, Adwind représente le futur des cyber-attaques. Ce « malware en tant que service » bon marché permet à n’importe quel aspirant cybercriminel aux compétences techniques limitées et disposant d’une connexion internet de mettre un pied dans le monde du cyber-espionnage.

  • La démocratisation des malwares

Nous avons déjà vu ce produit prêt à l’emploi être utilisé à la fois pour des campagnes générales de spam ou pour des attaques hautement ciblées, comme très récemment avec la Singapore bank via un e-mail de spear phishing adressé à un employé.

[…]

Par Tanguy de Coatpont pour programmez.com

En savoir plus :

Source http://www.programmez.com/avis-experts/evolution-du-cybercrime-les-malwares-sont-desormais-disponibles-la-location-24333

Crédit Photo : Shutterstock

Le succès des objets connectés va mener aux cybercrimes ?

Posté par Arnaud Pelletier le 16 octobre 2014

1Chantage, extorsions de fonds et même meurtres pourraient se multiplier du fait des failles de sécurité des objets et maisons connectés, s’inquiète l’office européen de police. Dans un récent rapport publié par Europol, l’office européen de police en charge de la coordination des forces de l’ordre nationales en matière de criminalités, il semble que les objets connectés suscitent de nouvelles inquiétudes.

Selon Europol, les montres connectées, bracelets connectés, Google Glass et autres voitures intelligentes, laissent craindre de nouvelles formes de criminalité de la part des individus qui sont e plus en plus compétents avec ces technologies. L’office européen criant notamment des détournements et qu’un portion de la population recours à ces outils à des fins malveillantes.

[…]

Par Geoffray pour aruco.com

En savoir plus :

Source https://www.aruco.com/2014/10/objets-connectes-cybercrimes/

Et aussi : http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0203834329995-avec-le-succes-des-objets-connectes-europol-craint-une-vague-de-cybercrimes-dont-des-meurtres-1050846.php

Internet : les nouveaux criminels et cybercriminels …

Posté par Arnaud Pelletier le 4 février 2013

Les nouveaux visages de la cybercriminalité

Harcèlement, chantage, fraude bancaire, usurpation d’identité, espionnage… Aucun internaute n’est désormais à l’abri d’être, un jour, victime de la cybercriminalité. Le 5ème Forum International de la Cybersécurité a ouvert ses portes lundi 28 janvier au Grand Palais de Lille. 1.500 professionnels s’y sont réunis, dont trois ministres (Intérieur, Défense, Economie numérique) pour tenter d’enrayer ce phénomène qui touche aussi bien les particuliers, les grandes entreprises que les nations. Retour sur de nombreux exemples préjudiciables, voire dramatiques, de ces escroqueries en ligne.

  • La cybercriminalité peut pousser jusqu’à la mort
  • La fraude bancaire en hausse
  • Le délit d’usurpation d’identité numérique
  • Les nouvelles cibles
  • Une cybercriminalité mondialisée
  • La Côte d’Ivoire, pays phare en matière de cybercriminalité
  • Le site de l’Élisée piraté
  • Etc …

[…]

Par la rédaction de news.fr.msn.com/m6-actualite

En savoir plus :

source http://news.fr.msn.com/m6-actualite/monde/internet-les-nouveaux-criminels#image=1

 

En 2011, le coût global du cybercrime était estimé à 338 milliards de dollars, dépassant le trafic de drogue. Selon une étude de 2010 citée par l’OTAN et l’agence européenne ENISA, contrôler un réseau de dizaines de milliers d’ordinateurs personnels pour les faire participer à des attaques contre des gouvernements ou pour des activités frauduleuses, rapporte de 10 000 dollars à 10 millions de dollars à leurs instigateurs.

Comme toute forme de délinquance, la cybercriminalité légitime des réponses préventives et répressives. Si la lutte contre la cybercriminalité présente des enjeux d’importance évidente, son cadre juridique et institutionnel reste perfectible.

  • Irréel. Le cybercrime est en droit une notion quasiment irréelle. Aucun texte ne le définit, et celui-ci se résume à quelques incriminations spécifiques à la cybercriminalité telles que la consultation d’images de mineurs à caractère pornographique par exemple. Au niveau de la justice, seuls sont disponibles les chiffres des condamnations.

[…]

  • Insaisissable. Où le cybercrime est-il commis ? Sur les serveurs ? Peut-être : l’article 113-2 du Code pénal fait appliquer la loi française dès lors que l’un des faits constitutifs de l’infraction a lieu sur le territoire français.

[…]

  • Submergeant. Les cybercriminels stockent et échangent des terra-octets de données, qui submergent la capacité opérationnelle de traitement des enquêteurs, alors qu’il n’existe pas de texte de procédure pénale spécifique et clarifié couvrant les aspects de l’enquête en environnement numérique.

[…]

  • Hors d’atteinte. La mise en place d’une entraide répressive internationale avec des équipes communes d’enquêtes entre Etats désireux de respecter loyalement les principes procéduraux a requis plusieurs dizaines d’années.

[…]

  • Clos. La justice française ne dispose pas de services dédiés à la lutte contre la cybercriminalité alors qu’un tel dispositif existe actuellement dans tous les pays européens ou ailleurs comme au Canada par exemple.

[…]

  • Intransmissible. La lutte contre la cybercriminalité ne pourra être efficace que si tous les acteurs concernés sont formés à ces problématiques, ce qui suppose de renforcer la place du droit numérique non seulement à l’université mais aussi au niveau de la formation professionnelle des avocats et des magistrats.

[…]

  • COMPLÉMENTARITÉ ENTRE ACTION PUBLIQUE ET PRIVÉE

[…]

Il n’est plus possible de remettre à plus tard les mesures proportionnées qu’exige la lutte efficace contre le cybercrime, sans manquer à la mission primordiale du gouvernement, qui est d’assurer la protection des citoyens et des entreprises.

Par Irène Bouhadana, Yves Charpenel, Christiane Féral-Schuhl, William Gilles, Jean-Christophe Le Toquin, Marc Mossé et Myriam Quemener pour lemonde.fr

En savoir plus :

source http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/11/28/comment-mieux-proteger-les-citoyens-et-l-economie-contre-le-cybercrime_1797110_3232.html

 

L’espionnage industriel priorité du cybercrime …

Posté par Arnaud Pelletier le 1 avril 2011

L’activité d’espionnage économique est aussi vieille que l’économie elle-même. Avec l’avènement de l’Internet dans les entreprises, elle devient l’une des principales activités des cybercriminels, rapporte McAfee.

Un nouveau rapport publié par l’éditeur de solutions de sécurité Mcafee en partenariat avec l’entreprise Scien Applications International Corporation (SAIC) montre un accroissement significatif des activités d’espionnage industriel via Internet aux fins de dérober des secrets commerciaux ou de la propriété intellectuelle dans les entreprises.  L’éditeur indique que ce domaine tend à devenir la priorité des hackers.

« Les cybercriminels préfèrent désormais revendre des informations sensibles sur les entreprises à des concurrents ou à des gouvernements plutôt que des numéros de cartes bleues. Cela rapporte plus d’argent ».

[…]

Plus ennuyeux, « il devient extrêmement difficile de faire la différence entre des personnes effectivement autorisées à consulter ces données et des pirates », précise Scott Aiken de SAIC. « Les attaquants disposent souvent d’identifiants parfaitement valides qui leur permet d’infiltrer les réseaux en toute impunité. »

Un quart des entreprises interrogées ont subi un impact négatif consécutif à un vol d’informations comme un ralentissement ou un abandon de fusion/acquisition ou encore le décalage voire l’annulation d’un lancement de produits.

[…]

La Chine, la Russie et le Pakistan sont considérées comme les pays les moins sûrs au contraire des Etats-Unis, de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne. Parmi les challenges à relever dans le futur, plus de 60% des entreprises considèrent que la gestion de la sécurité sur les mobiles est un enjeu clé.

Par Stéphane Larcher pour linformaticien.com

En savoir plus :

http://www.linformaticien.com/actualites/id/20214/l-espionnage-industriel-priorite-du-cybercrime.aspx

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous