Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Articles taggués ‘veille concurrentielle’

Réalisez une veille concurrentielle efficace pour les PME …

Posté par Arnaud Pelletier le 23 novembre 2012

Même pour une PME, garder un œil sur la concurrence est indispensable. Voici quelques règles faciles à appliquer.

 

Indispensable la veille concurrentielle pour une PME ? Sans doute. Le dirigeant ou le cadre supérieur qui va s’en charger en interne devra y consacrer du temps. L’intérêt est de pouvoir riposter rapidement à un concurrent menaçant. Mais aussi se préparer à l’arrivée de nouveaux prétendants sur son marché.

  • 1 : Définir les cibles prioritaires

[…]

  • 2 : Varier les sources d’information

L’erreur serait de vous focaliser sur Internet par facilité. Certes, le Web est une mine d’informations. « Mais un commercial terrain peut aussi glaner des informations, indique Christophe Asselin (Digimind). Lors d’un entretien client, son interlocuteur peut lâcher une  information clé sur l’un de vos concurrents ». Fréquenter les salons, congrès et symposiums peut aussi être riche d’enseignements.

  • 3 : Ne pas négliger les réseaux sociaux

[…]

  • 4 : Designer un responsable veille concurrentielle

[…]

  • 5 : Aller au-delà des concurrents actuels

La surveillance devra porter aussi sur votre marché. Site d’information économique, site de la presse spécialisée, magazines professionnels, blogs d’expert … vous aideront à prendre de la hauteur. Indispensable pour être prévenu à l’avance de l’arrivée de nouveaux concurrents en provenance de France ou de l’étranger. C’est le volet anticipation de la veille concurrentielle qui évite les mauvaises surprises.

  • 6 : Rédiger le rapport selon le destinataire

[…]

Par Bruno Askenazi pour entrepreneur.lesechos.fr

En savoir plus :

source http://entrepreneur.lesechos.fr/entreprise/developpement/actualites/les-six-cles-d-une-veille-concurrentielle-efficace-10023754.php

Faire de la veille concurrentielle sans se ruiner, c’est possible …

Posté par Arnaud Pelletier le 27 septembre 2011

Il est essentiel, mais pas toujours facile pour une PME, de suivre l’actualité dans son secteur et de surveiller ses concurrents. Quelques astuces pour assurer une veille minimale avec un budget maximum limité.

Outils sophistiqués, recours à un consultant en intelligence économique… Il n’y a pas de mystère : pour monter une veille réellement optimale, il faut investir. En attendant de sauter le pas, voici quelques astuces pour surveiller ses concurrents avec les moyens du bord.

[…]

D’abord, distinguez bien la veille, dispositif récurrent de surveillance, de la recherche ponctuelle d’informations sur un concurrent. Collecter, évaluer, trier les informations… est un travail au long cours : il mérite que vous lui attribuiez un créneau incompressible dans votre emploi du temps de dirigeant.

De même, délimitez vos besoins en information. “Quel est mon environnement concurrentiel ?” est une question bien trop large. A vouloir tout suivre, on est vite submergé par l’info. Préférez des champs plus réduits : les références clients de vos concurrents, par exemple, ou leurs technologies… Autant un champ de veille doit être réduit et défini précisément, autant les sources internet à surveiller ne doivent pas être fixées par avance. Ce serait se mettre des barrières.

[…]

Des outils performants

Un peu plus complexes, les “trackers” sont très efficaces. Grâce à des outils comme Copernic Tracker, Trackengine.com ou Website Watchers, l’information vient à vous de manière automatisée, sans que vous ayez besoin de lancer une recherche pour la trouver. Vous pouvez ainsi instaurer la surveillance de sites particuliers, notamment ceux de vos concurrents, et être alerté dès qu’ils subissent une modification.

[…]

Enfin, internet ne doit pas vous interdire de faire appel aux sources classiques. Abonnez-vous aux journaux des lieux où sont installés les concurrents. On apprend beaucoup de choses dans la presse de proximité. Vous pouvez récupérer des documents commerciaux sur les salons professionnels et/ou parcourir les revues spécialisées. Et n’hésitez pas à questionner intelligemment vos clients et fournisseurs.

Enfin, n’oubliez pas la plus importante des sources : vos collaborateurs. Dans 60 % des cas, l’information dont le dirigeant a besoin pour prendre une décision stratégique est déjà dans l’entreprise. Mais il faut que les salariés soient un minimum sensibilisés à l’esprit de la veille pour penser à la communiquer.

Par Marianne Rey pour lentreprise.lexpress.fr

En savoir plus :

http://lentreprise.lexpress.fr/prospection-commerciale/comment-avoir-des-renseignements-sur-la-concurrence-avec-un-budget-limite_30081.html

Intelligence économique des PME : la fuite d’informations …

Posté par Arnaud Pelletier le 29 novembre 2010

Pour ne pas livrer involontairement des données précieuses à la concurrence, adoptez les réflexes anti-fuite et protégez vos dossiers confidentiels contre l’espionnage et la divulgation d’informations stratégiques.

En effet dans les TPE, éviter la fuite d’informations est une nécessité vitale pour tous les dirigeants d’entreprise.

Si l’information peut filtrer à cause de techniques d’espionnage industriel, la plupart du temps quelques précautions sont suffisantes pour se protéger et éviter la diffusion d’informations stratégiques.

Dans le cas de TPE, ces informations relèvent bien souvent  de vos propres intentions, des propres orientations que vous voulez prendre. Si cela vient aux oreilles d’un concurrent, c’est d’autant plus facile de vous faire doubler !

Pour savoir comment verrouiller l’information, ces quelques conseils vous seront certainement utiles :

Règle 1 : Savoir se taire

C’est la première règle et la plus importante. A moins que cela fasse partie d’une communication bien réfléchie, il faut se taire à propos de ses intentions, des orientations que l’on veut prendre avec son entreprise.

En particulier sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Viadéo… suivez mon regard !

[…]

Règle n°2 : Avoir les bons réflexes lors des rencontres professionnelles

Les salons, clubs et rencontres sont une occasion formidable de nouer des contacts qui pourront aboutir par la suite à des ventes ou à des partenariats intéressants. Pour autant, il n’est pas vraiment utile d’emmener une documentation hyper détaillée. Parmi les nombreux visiteurs qui vous aborderont, vous pouvez être sûr qu’il y aura des concurrents. Alors soyez prévoyant et préparez-vous en dressant à l’avance une liste de questions essentielles auxquelles vous ne devez pas répondre.

[…]

Règle n°3 : protéger ses données informatiques

Virus, spywares, piratage… la liste des risques qui menacent votre ordinateur et votre site internet est grande.

Pensez à  sécuriser vos informations au maximum. Dans un premier temps, pour éviter l’accès au réseau de l’entreprise ou à votre messagerie, vous devez être particulièrement attentif au choix de votre mot de passe : il doit comporter au possible des caractères spéciaux, être suffisamment complexe (éviter votre nom, les « administrateur », « 123 » et autres « pseudo », trop fréquemment utilisés) et être changé régulièrement.

[…]

Par Gautier Girard dans la rubrique Stratégie d’entreprise pour www.gautier-girard.com.

En savoir plus :

http://www.gautier-girard.com/dossiers-entrepreneurs-et-managers/strategie-dentreprise/intelligence-economique-3-regles-dor-pour-eviter-la-fuite-dinformations-sur-votre-entreprise/

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous