Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …
Téléphone Arnaud Pelletier +33 (0)1.34.16.10.50
contact@arnaudpelletier.com

Publication

Travaux

Interview

Appli iOS / Android


Translator

Newsletter

Entrez votre adresse email :

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …



Arnaud Pelletier


Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook



Twitter

Abonnez vous

Articles taggués ‘réputation’

Excellente présentation sur la curation (en vidéo) …

Posté par Arnaud Pelletier le 14 mai 2012

Une très bonne présentation de la curation et des outils web, simple, clair et efficace :

A voir sur adbs.fr.

Une présentation de 2 heures effectuée dans les locaux de l’ADBS :

La curation désigne un ensemble de pratiques et une gamme d’outils destinés à des opérations de republication web. Christophe Deschamps, consultant-formateur en veille et intelligence économique, fait le point sur ce nouveau concept  [...]


Vous avez dit “curation” ? (1) Définition… par adbsfr

  • Les questions de la salle.


Vous avez dit “curation” ? (2) Questions-Réponses par adbsfr

Par l’ADBS : L’association des professionnels de l’information et de la documentation sur adbs.fr

En savoir plus :

source http://www.adbs.fr/vous-avez-dit-curation-1-definition-historique-des-pratiques-outils-et-usages-115668.htm

Et aussi http://www.outilsfroids.net/news/les-videos-du-5-a-7-de-l-adbs-consacre-a-la-curation

Êtes-vous un Collaborateur 2.0 ?

Posté par Arnaud Pelletier le 10 mai 2012

Entreprise 2.0, Entreprise Collaborative, ou Entreprise Communicante …

A lire sur commentcamarche.net :

Selon une étude publiée par Aastra, spécialiste des communications unifiées, les outils web 2.0 (pour la communication et la collaboration) n’auraient plus de mystère pour les entreprises. Si celles-ci ont une bonne connaissance de la plupart de ces outils et de leur place stratégique, deux notions restent encore un peu floues : l’e-recommandation et la réputation en ligne.

[...]

  • Réputation en ligne : des progrès à faire

Ainsi, si les entreprises et leurs collaborateurs se disent familiers des outils de travail collaboratif (ex : partage de documents, 73%), des outils web 2.0 (ex : blogs, 65%), et des réseaux sociaux (66%), ils sont encore nombreux à ne pas être familiers (ou très peu) des problématiques d’e-recommandation (ex : recommandation d’achats en ligne, 58%).

La réputation en ligne est également un domaine qui conserve une forte marge de progression. Ainsi 31% des entreprises ignorent encore ce que recouvre cette notion, et seulement 15% disent avoir intégré cet aspect à leur stratégie. 13% testeraient la mise en place d’un système de veille de leur e-réputation, cette intégration étant en encore en phase de réflexion pour 18% d’entre elles.

Étude publiée récemment par Aastra, spécialiste des communications unifiées, sur la perception, la connaissance et l’utilisation des outils du web 2.0 dans les entreprises.

Par Aastra et la rédaction de commentcamarche.net

En savoir plus :

source http://www.commentcamarche.net/news/5859128-la-reputation-en-ligne-un-concept-encore-flou-pour-les-entreprises

E-réputation et compagnies d’assurance …

Posté par Arnaud Pelletier le 6 avril 2012

A lire en intégralité sur 20minutes.fr :

Après Swiss Life l’an dernier, Axa propose une nouvelle assurance pour couvrir «les dangers d’Internet»

 

Réputation en ligne, usurpation d’identité, litiges marchands… En janvier, la compagnie d’assurance Axa a lancé son programme «protection familiale intégr@le», présenté comme «la première assurance contre les dangers d’Internet». Jusqu’ici cette nouvelle garantie était passée inaperçue. Mais la semaine dernière, la compagnie d’assurance a lancé une campagne promotionnelle à la télévision et sur Internet.

[...]

  • Axa joue sur l’anxiété

«Quand votre réputation est salie sur Internet, c’est votre famille entière qui est touchée». Ainsi commence le spot publicitaire d’Axa, sur fond de musique dramatique. La Toile est caricaturée, présentée comme un endroit hostile. Y être peut avoir de graves conséquences, fait savoir la campagne promotionnelle. La compagnie d’assurance joue beaucoup l’anxiété pour promouvoir son nouveau produit. «On peut effectivement penser que c’est anxiogène. Mais pour nous c’est le reflet de la réalité.

[...]

  • De nombreuses restrictions dans les conditions générales

Pour justifier de la nécessité de sa nouvelle couverture, Axa souligne un chiffre en particulier… dévoilé par le Credoc en 2009: «Avec 210.000 victimes chaque année,  il y a plus d’usurpations d’identité que de cambriolages en France».  Axa conclut: «On propose des garanties pour les accidents de la vie courante. C’est normal aujourd’hui de faire la même chose en cas d’accident sur Internet.»

Le site Owni.fr, qui a passé le programme «protection familiale intégr@le» d’Axa au crible, pointe toutefois du doigt ses «nombreuses restrictions». Le ménage sur Internet ne se fait qu’à certaines conditions. L’atteinte à votre réputation en ligne ne doit être faite ni par voie de presse et ne doit pas venir non plus «de la participation à l’administration ou à la gestion d’une association ou d’une société civile ou commerciale», «d’une activité rémunérée ou professionnelle» ou «d’une activité politique ou syndicale, d’un mandat électif».

[...]

Par Anaëlle Grondin pour 20minutes.fr

En savoir plus :

source : http://www.20minutes.fr/web/908237-compagnies-assurance-mettent-couvrir-e-reputation

Et aussi : http://owni.fr/2012/03/27/axa-le-reputation-assure-son-industrialisation/

A lire et voir sur cnil.fr :

Depuis plusieurs années, la CNIL mène des actions à destination des jeunes, des enseignants et des familles pour les sensibiliser aux bonnes pratiques sur les réseaux sociaux.

[...]

24 millions. C’est le nombre de Français inscrits sur Facebook aujourd’hui 1. Ils sont autant à se rendre sur Youtube chaque mois, ce qui représente 1,3 milliard de vidéos vues.2

En 2011, la CNIL a reçu 700 plaintes portant sur les problèmes d’opposition à la diffusion de contenus sur internet, soit une augmentation de 42% par rapport à 2010.

La CNIL souhaite sensibiliser les jeunes à l’impact que peuvent avoir leurs publications sur les réseaux sociaux et donner au grand public les clefs pour un usage d’internet qui soit plus responsable et  respectueux de la vie privée.

[...]

L’objectif de la vidéo interactive Share the Party* est de faire vivre une expérience aux internautes et de les responsabiliser en les immergeant dans une scène de la vie courante d’un jeune. Un adolescent participe à une soirée et en filme les temps forts avec la possibilité de les “partager ou pas” sur les réseaux sociaux. En fonction de ses choix, la soirée ne se terminera pas de la même manière et l’adolescent devra assumer les conséquences, heureuses ou malheureuses, de ses actes. Ainsi, 11 fins différentes sont possibles.

[...]

Par la CNIL sur cnil.fr

Source : http://www.cnil.fr/nc/la-cnil/actualite/article/article/partager-votre-soiree-ou-pas-a-vous-de-faire-les-bons-choix/

Et aussi : http://www.youtube.com/watch?feature=iv&annotation_id=annotation_79175&src_vid=eNw5vF6PZC4&v=guV0yGrUmco

E-Réputation d’entreprise sur BFM Business …

Posté par Arnaud Pelletier le 20 décembre 2011

Paris d’Avenir sur BFM Business nous propose un rendez-vous présenté par Nathalie Croisé.

Une heure pour découvrir les entrepreneurs d’Ile de France et leurs innovations qui vont changer notre façon de travailler, de nous déplacer, de nous informer ou encore de nous soigner.

E-Réputation d’entreprise avec Edouard Fillias de E-reputation.org, Alexandre Lalande, fondateur de YouSeeMii et Albéric Guigou, co-fondateur de Reputation Squad.

Par BFM Business sur vimeo.com

Source : http://vimeo.com/33795023
Et aussi : http://www.bfmbusiness.com/programmes-replay/emission/paris-d%E2%80%99avenir

La police met en garde sur l'usage de Facebook et Twitter …

Posté par Arnaud Pelletier le 19 novembre 2010

PARIS — La hiérarchie policière a récemment mis en garde les policiers pour l’usage des réseaux sociaux sur internet, comme Facebook ou Twitter, leur rappelant leurs “obligations déontologiques” et de “secret professionnel”.

Dans une note de service diffusée cet été dans les services de police, que l’AFP s’est procurée mercredi, le Directeur général de la Police nationale (DGPN), Frédéric Péchenard, évoquant Facebook ou Twitter, relève que “de nombreux policiers et personnels administratifs” y sont inscrits et que certains y “détaillent des aspects de leur vie personnelle ou professionnelle”.

“Ces renseignements sont susceptibles d’exposer les intéressés à d’éventuelles actions de malveillance du fait de leur profession”, écrit-il, et “peuvent porter atteinte” à leur “réputation” ainsi qu’à celle de la police.

M. Péchenard rappelle donc que tous manquements aux règles de déontologie sont “passibles de poursuites pénales et disciplinaires”, appelant par ailleurs les policiers ayant accès à des données classifiées et bénéficiant d’une habilitation “Secret défense” à être encore plus vigilants.

Ces derniers, “par leur présence sur les réseaux sociaux, s’exposent à des tentatives d’approche par des services de renseignement étrangers”, prévient encore le DGPN.

[...]

Source AFP

En savoir plus :

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5j6FNjKk3FQkzvxIRandyrH3qau_g?docId=CNG.b930bf6b79100d660c1cd57851810a4e.241

Influence et réputation sur Internet …

Posté par Arnaud Pelletier le 16 février 2010

En 2009, le réseau social Facebook a dépassé les 350 millions de membres dans le monde, ; il pourrait doubler en 2010.

Le site de partage de vidéos YouTube compte fin 2009 plus de 100 millions de membres aux Etats-Unis et la toute jeune plateforme Twitter a dépassé en 2009 le million d’utilisateurs en France.
Ce succès du Web social dépasse la sphère privée et touche aussi le monde économique. [...]
Xavier de Mazenod et François-Bernard Huyghe ont rédigé (et vous proposons de télécharger gratuitement) un e-book Influence et réputation sur l’Internet, à l’usage des managers désemparés.
Front Photo

Viadeo, un réseau social pour forger sa réputation professionnelle

Posté par Arnaud Pelletier le 2 avril 2009

Le site Espacemanager.com publie un très intéressant entretien de Dan Serfaty, l’un des co-fondateurs de la plateforme professionnelle Viadeo.
Avec 7 millions de membres, Viadeo (www.viadeo.com) apparaît comme le réseau social leader en France pour ceux qui veulent développer leurs contacts professionnels, échanger des informations ou bien encore trouver des opportunités d’affaires. Viadeo est également devenu un espace numérique important pour ceux qui veulent accroître leur visibilité et leur e-réputation  (web-réputation, cyber-réputation ou encore réputation numérique) professionnelle sur le Net.

Selon Dan Serfaty : “Aujourd’hui, de plus en plus de sociétés sont créées avec un point commun de réseau social. La notion de graphe social est alors apparue. Le principe d’un graphe social est simple : ce dernier représente un ensemble de points de connexions et l’information circule tout au long du graphe et dans les deux sens. La tendance est donc dans les graphes sociaux avec les sites de e-commerce et avec les informations concernant les liens avec mon réseau social. C’est donc en se basant sur ce phénomène que les réseaux sociaux professionnels (RSP) voient le jour. Avec ces derniers, la notion de profil apparait. Avant les sites communautaires comme Facebook et autres, chaque personne pouvait créer un nom et des informations même bidons, ce qui ne peut être le cas dans un réseau social professionnel. En partant de ce principe et ayant compris que sur les sites de recherche d’emplois comme Monster, les salariés n’osaient pas y poster leurs CVs car les RH des entreprises y avaient accès facilement, l’idée sur Viadéo était que chaque personne (salarié ou autre) puisse avoir un profil et y poster son CV sans être inquiétée par les RH ou les directeurs des entreprises où elle est déjà employée. Le réseau social professionnel devient alors un véritable outil pour la gestion de carrière et pour le Networking et représente un terrain riche et intéressant pour les chasseurs de têtes.
(…)
On peut classer les réseaux sociaux en trois grandes catégories, tout d’abord les sites que vous connaissez bien qu’on classe dans les loisirs et la socialisation sont les sites communautaires comme Facebook, MySpace et autres, les sites concernant la gestion de carrière et le business comme Viadéo Linkedin et Xing et enfin les sites de rencontres comme Meetic etc.

Pour lire l’intégralité de l’entretien : www.espacemanager.com/a-la-une/itw-dan-serfaty-fondateur-de-viadeo-parle-du-boom-des-reseaux-sociaux.html

Par Fabrice MOLINARO