Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Articles taggués ‘TGI’

Dans une ordonnance de référé, le TGI de Montpellier a ordonné à Google Inc. de supprimer de ses moteurs de recherche tous les résultats apparaissant à la suite des requêtes avec les nom et prénom d’une femme associés aux termes « swallows » et « école de Laetitia », qui renvoyaient directement ou indirectement vers une ancienne vidéo à caractère pornographique la mettant en scène. Le tribunal a considéré que ces résultats constituaient un trouble manifestement illicite du fait de l’inaction de Google à désindexer les pages web litigieuses et de l’atteinte à l’intimité de la vie privée de la plaignante.

En plus de l’atteinte à la vie privée, le tribunal s’est fondé sur la loi Informatique et libertés. Il a d’abord reconnu que cette législation est applicable au moteur de recherche tel que Google et que Google Inc. est responsable de ce traitement. En conséquence, « il lui incombe d’aménager la possibilité d’un retrait a posteriori des données à caractère personnel en permettant la désindexation des pages à la demande de la personne concernée par ces données en application de l’article 38 alinéa 1er de la loi précitée. ». Il s’agit du droit pour toute personne physique de s’opposer à ce que les données qui la concernent fassent l’objet d’un traitement. Le tribunal a rejeté l’argument de l’impossibilité matérielle de la désindexation. Il reconnaît que Google n’est pas tenu à une obligation de contrôle a priori des sites indexés, ce qui serait matériellement impossible à réaliser. Toutefois, il estime qu’« il appartient à la société Google Inc., qui dispose des moyens techniques appropriés au regard de la nature même de son activité, de rechercher elle-même les adresses URL précises des résultats de ses moteurs de recherches. ». En conséquence, il lui ordonne, sous astreinte de 1 000 € par jour de retard, de supprimer les résultats litigieux.

[…]

Dans la présente affaire, Google qui a en grande partie exécuté l’ordonnance du tribunal de Montpellier a fait appel.

En savoir plus :

http://www.legalis.net/

Le TGI de Paris accorde un droit de copie en échange de 20 000 euros

Posté par Arnaud Pelletier le 9 juillet 2009

Le TGI de Paris accorde un droit de copie en échange de 20 000 euros (JPEG) Recopier un site n’est pas constitutif de contrefaçon dès lors que les éléments repris ne sont pas originaux. Mais cette reproduction relève du parasitisme lorsqu’elle crée un risque de confusion dans l’esprit du public. C’est pourquoi, dans un jugement du 28 mai 2009, le TGI de Paris condamne l’exploitant d’un site qui avait copié de nombreux éléments d’un site concurrent à 20 000 euros de dommages et intérêts. Il n’a cependant prononcé aucune mesure d’interdiction : le site litigieux peut donc continuer à être exploité. Le tribunal accorde ainsi implicitement un droit de copie à 20 000 euros.
Les juges rejettent les demandes fondées sur l’atteinte aux droits patrimoniaux et moraux. Ils estiment que le demandeur n’apporte pas la preuve « que son site est révélateur de sa personnalité et dépasse la mise en œuvre d’un savoir-faire ». Pour établir l’absence d’originalité du site, ils procèdent à une analyse très détaillée des éléments reproduits et donnent ainsi des critères pour déterminer si un site internet peut être considéré comme une œuvre de l’esprit. Ils relèvent notamment que les termes utilisés par les deux sites pour présenter leur activité sont « nécessaires ou extrêmement banals ». Ils en déduisent qu’ils ne sont pas empreints de la personnalité de leur auteur. Il en est de même pour la police de caractère, les couleurs et la résolution des images utilisées qui sont celles qui apparaissent par défaut. Quant à la présentation des rubriques en colonnes, elle se retrouve dans de nombreux sites internet.
Enfin, les juges ont expressément indiqué que la charge de la preuve du caractère original de l’œuvre revenait au demandeur.

http://www.legalis.net/

Infos du net

Posté par Arnaud Pelletier le 22 janvier 2008

Paru sur Net-Iris, un article sur la rupture du contrat de travail par consentement mutuel :

http://www.net-iris.fr/veille-juridique/doctrine/18826/la-rupture-du- contrat-de-travail-par-consentement-mutuel-ou-la-separabilite.php

Sécu : l’Etat déclare la guerre aux fraudeurs

http://www.lefigaro.fr/economie/2008/01/22/04001- 20080122ARTFIG00273-chasse-aux-arrets-maladie-les-medecins-enroles.php

Pourquoi faut-il détruire les chaînes d’e-mails : explications

http://www.rotary.belux.org/fr/news/00206.shtml

Les avocats prêchent pour une grande profession du droit :

http://www.lesechos.fr/info/france/4675516.htm

Faits divers

1200 euros d’amende pour avoir découpé un radar au chalumeau :

http://www.20minutes.fr/article/207667/France-1-200-euros-d- amende-pour-avoir-decoupe-un-radar-au-chalumeau.php

L’ex patron des RG impliqué dans l’affaire Clearstream :

http://www.liberation.fr/actualite/societe/304669.FR.php

Insolite

Mr Propre retrouve sa fille à cause d’un litige autour d’une caravane…sale ! :

http://blog.choc.fr/index.php/2008/01/21/3432-monsieur-propre -retrouve-sa-fille-apres-quarante-ans-d-absence

Liens utiles

Les listes d’experts judiciaires par cours d’appel, sur le site de la cour de cassation :

http://www.courdecassation.fr/jurisprudence_publica tions_documentation_2/experts_judiciaires_8700.html#experts

Décret énumérant la liste des TGI dotés d’un pôle de l’instruction et précisant la compétence territoriale de ces pôles :

Décret n° 2008-54 du 16 janvier 2008 modifiant le code de  procédure  pénale (troisième partie : Décrets) et relatif aux pôles de l’instruction

Enquête 2007 sur les revenus des juristes salariés et libéraux :

http://www.village-justice.com/revenus_juristes/

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous