Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Articles taggués ‘surveillance’

Internet est-il le nouveau Big Brother ? (Vidéo)

Posté par Arnaud Pelletier le 25 mars 2015

shutterstock_81998779Une carte des différentes menaces qui pèsent sur la vie des citoyens à l’ère du numérique (mardi 24 mars à 20 h 50 sur Arte).

Les citoyens sont-ils contraints à abandonner leurs libertés et à renoncer à leur vie privée lorsqu’ils utilisent Internet ? Sommes-nous vraiment dépossédés de nos données personnelles par les entreprises et les Etats ? Faut-il davantage encadrer les toutes puissantes agences de renseignement qui moissonnent les données circulant sur Internet ? Qu’est-ce que la démocratisation de la surveillance des communications signifie pour notre démocratie ? Autant de questions qui taraudent les esprits depuis, notamment, les révélations d’Edward Snowden sur les multiples programme d’espionnage d’Internet pilotés par les Etats-Unis.

[…]


  • Cette immanence de la surveillance actuelle est parfaitement saisie par « Un œil sur vous. Citoyens sous surveillance ! », diffusé mardi 24 mars sur Arte et disponible en replay pendant sept jours sur le site de la chaîne.

[…]

Par Martin Untersinger pour lemonde.fr

En savoir plus :

Source http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2015/03/24/internet-le-nouveau-big-brother_4600358_1655027.html

Source http://rue89.nouvelobs.com/zapnet/2015/03/25/oeil-enquete-surveillance-daujourdhui-258364

Crédit Photo : Shutterstock

Big Boss is watching you …

Posté par Arnaud Pelletier le 18 février 2015

watching youVotre patron va adorer les objets connectés.

Cela commence par des programmes vous incitant à davantage marcher que votre patron ou vos collègues de travail. Pour votre santé. Puis, certains passent aux capteurs qui mesurent avec qui vous parlez. En France, la Cnil s’inquiète du risque d’émergence de nouvelles formes de discrimination.

[…]

  • La vie privée, comme au bureau: surveillée

La «soft surveillance» pose surtout des problèmes de vie privée. Illustration: en mars 2014, une employée de la firme pharmaceutique CVS a déposé plainte contre son employeur après que celui-ci avait exigé sous peine d’amende, dans le cadre de son programme de bien-être, qu’elle communique son poids et son niveau d’activité sexuelle.

La géolocalisation concentre particulièrement les critiques. La mise sous surveillance des véhicules d’entreprise ne réjouit pas nécessairement des employés qui bénéficiaient jusqu’alors d’une certaine marge d’autonomie avec leur outil de travail et qui s’inquiètent de savoir que leur patron peut en apprendre tant sur eux.

[…]

Par Philippe Vion-Dury pour slate.fr

En savoir plus :

Source : http://www.slate.fr/story/94731/objets-connectes-surveillance-travail

Crédit Photo : Shutterstock

 

Ces logiciels qui protègent votre vie privée …

Posté par Arnaud Pelletier le 9 janvier 2015

vie privéeLa fondation pour la liberté de la presse est un organisme à but non lucratif qui aide les journalistes du monde entier ainsi que leurs sources à se protéger contre les intrusions gouvernementales, criminelles ou espionnes qui pourraient compromettre la sécurité des individus. Elle met en avant dans ses pages une liste de logiciels permettant de protéger la vie privée et l’anonymat, logiciels que vous pouvez également utiliser, dans une certaine mesure, pour une utilisation domestique.

La liberté de la presse est, comme écrite dans la déclaration des droits de l’homme et du citoyen:

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. »

Voici donc ces quelques logiciels, gratuits, Open Source, qui sont disponibles pour tous mais qui ont besoin de contribution pour continuer d’exister.

  • TOR
  • TAILS
  • Bitmask
  • Cryptocat
  • GNUPG

[…]

Par Frederic Pailliot pour logitheque.com

En savoir plus :

Source http://www.logitheque.com/articles/ces_logiciels_qui_protegent_la_vie_privee_sont_gratuits_mais_ont_un_prix_811.htm

Crédit Photo : Shutterstock

 

Le gouvernement français veut étendre sa surveillance des réseaux …

Posté par Arnaud Pelletier le 26 novembre 2013

bfm-tvL’Assemblée nationale discute ce mardi l’extension de la cybersurveillance. Un texte qui prévoit d’étendre les régimes d’exception concernant l’accès aux données des utilisateurs (téléphone portable, internet).

[…]

Déjà examinée en toute discrétion au Sénat en octobre, la loi de programmation militaire (LPM) arrive en discussion à l’Assemblée nationale mardi.

[…]

Par Caroline Piquet pour bfmtv.com

En savoir plus :

Source http://www.bfmtv.com/high-tech/gouvernement-veut-etendre-surveillance-reseaux-654042.html

L’espionnage électronique passe-t-il par la Suisse ? (Vidéo)

Posté par Arnaud Pelletier le 13 novembre 2013

suisseProfitant de règles plutôt souples et d’une certaine opacité, au moins huit sociétés suisses se sont spécialisées dans l’exportation de système d’espionnage et de surveillance, y compris vers des régimes totalitaires. Un ancien employé du secteur témoigne.

Espionner vos conversations téléphoniques, votre ordinateur, décrypter vos messages ou vos emails, les techniques de surveillance sont aujourd’hui développées par près d’une centaine de sociétés dans le monde. Un secteur juteux qui pèserait à lui seul plus de 5 milliards de francs par an, d’après l’ONG Privacy International.

[…]

Par Mélanie Ohayon avec Yann Dieuaide pour rts.ch

En savoir plus :

PNIJ : un projet « PRISM » à la française existe déjà …

Posté par Arnaud Pelletier le 14 juin 2013

1La France a aussi son projet « secret » d’écoutes centralisées des communications de tout type. Au moment où est révélé le programme américain PRISM permettant à la police du FBI et à l’agence NSA (renseignement) d’accéder aux données des géants de l’Internet, les autorités françaises ne sont pas en reste.

Ce projet a pour nom « technocratique »,  Plate-forme Nationale d’Interception Judiciaires (PNIJ). Ce système d’écoute et d’identification de tout type d’échanges téléphoniques (voix/SMS) ou électroniques sur Internet (e mail, réseaux sociaux), vise à centraliser les réquisitions judiciaires et les écoutes légales mandatées par les juges.

Les défenseurs du projet soutiennent la réalisation d’une structure unique d’interception, comme un excellent moyen de maîtriser la progression des frais de justice (liés aux écoutes) et gage d’efficacité pour les forces de police.

Toutefois, la gestation tortueuse du projet, confié à Thalès comme prestataire externe, inquiète nombre d’observateurs, a révélé récemment L’Express, notamment en raison même de sa centralisation.

[…]

En dépit de cette gestation douloureuse, la plate-forme centralisée doit entrer en service en septembre 2013 …

Par Frédéric Bergé pour 01net.com

En savoir plus :

Source http://www.01net.com/editorial/597007/surveillance-des-reseaux-un-projet-prism-a-la-francaise-existe-deja/

Dans une conférence, un représentant du FBI a indiqué que l’agence fédérale considérait comme une priorité la surveillance en temps réel des services de communications en ligne et des services cloud pour l’année 2013.

1Si on parle beaucoup de Patriot Act ou des différentes lois américaines sur la surveillance des communications électroniques, le FBI rencontre quelques difficultés pour surveiller en temps réel certains services de communications en ligne comme Gmail, Google Voice ou Dropbox. Mais cela pourrait bientôt changer, souligne un article de Slate.com, avec une extension des compétences du FBI. Le bureau fédéral considère la surveillance de toutes les formes de conversation sur Internet et du stockage cloud comme une priorité pour l’année 2013.

[…]

  • Les carences législatives pointées du doigt

[…]  le FBI doit avoir le pouvoir de mandater une surveillance en temps réel de Dropbox, des jeux en ligne (comme la fonction chat dans Scrabble), de Gmail et de Google Voice ». Il ajoute « ces moyens de communications sont utilisés pour des conversations criminelles ».

[…]

Le juriste travaille donc avec d’autres membres de la communauté du renseignement pour proposer l’extension des pouvoirs de surveillance d’Internet.

Par Jacques Cheminat pour lemondeinformatique.fr
En savoir plus :

Surveillés en permanence, les enfants ne font plus confiance à leurs parents, adoptent un comportement subversif ou au contraire finissent par penser que le fait d’être épié est normal. Finiront-ils par penser que la vie privée n’a pas de sens ?

1Une étude qui nous vient du Canada, plus précisément du Commissariat à la protection de la vie privée (OPC), se penche sur les effets d’une surveillance high-tech un peu trop envahissante sur les enfants. Le rapport détaille les raisons et les effets de la surveillance sur nos chers bambins. A long terme, les technologies de surveillance (la vidéosurveillance notamment) pourraient bien avoir des effets nocifs sur leur développement social, notamment en ce qui concerne leur « attitude à l’égard de la notion de vie privée ».

[…]

  • Une surveillance omniprésente

Mais quid des enfants ? « Personne n’est surveillé plus étroitement dans notre société que les enfants et les jeunes », constate l’organisme canadien. En effet, depuis leur « tout jeune âge », les enfants vivent « sous le regard des caméras – dispositif de vidéosurveillance dans leur berceau, caméra pour surveiller la gardienne et vidéosurveillance en garderie par Internet ». A mesure qu’ils grandissent, la surveillance continue, via des logiciels permettant aux parents de surveiller leurs enfants, sur Internet ou sur leur téléphone portable. Des outils GPS comme « Amber Alert GPS » permettent aux parents de géolocaliser leurs enfants.

[…]

  • Confiance et cachotteries

Alors, quels effets a cette « surveillance numérique de tous les instants », de la part de leurs parents, des institutions, de l’école, des publicitaires, des entreprises, sur les enfants ? Selon l’étude, c’est d’abord une question de « confiance et de cachotteries ». Fondamentale pour « promouvoir la maîtrise de soi » et le « développement sain » des enfants, la confiance est « sapée par cette surveillance intrusive », constate l’OPC.

[…]

  • Vie privée

[…]

En résumé, en voulant protéger leurs enfants, la société rogne peu à peu la notion de vie privée – en normalisant la surveillance. Ce qui n’est pas non plus sans risque (si la vie privée ne signifie plus grand chose pour eux, leurs pratiques en ligne seront toujours plus risquées). « Quels seront les effets de cette façon de penser lorsque les enfants d’aujourd’hui deviendront les concepteurs du Web et les artisans de la politique de demain ? », se demande l’Edge Lab. Alors, moralité : laissez vos enfants respirer !

Par Fabien Soyez pour cnetfrance.fr

En savoir plus :

source http://www.cnetfrance.fr/news/la-surveillance-ce-n-est-pas-bon-pour-les-enfants-39788719.htm

Il est 23 heures lorsque la voiture que nous suivons depuis près de 5 heures, s’arrête sur la grand rue à Saint-Etienne. Les minutes filent, rien ne se passe, quand soudain une jeune femme se précipite à l’extérieur d’un immeuble chargée de paquets. A cet instant, l’homme sort  pour lui ouvrir le coffre. Je ne vois rien, le véhicule stationné devant nous fait pilier. David lui, se jette sur son appareil photo et mitraille le couple. Sur un des clichés, on devine un baiser, furtif. « C’est un flag » comme on dit dans le jargon. L’adultère est prouvé ou presque.  Nous décidons de continuer à les suivre, pour en être sûr. « On n’a pas le droit à l’erreur. Il faut être en possession du plus de preuves possibles avant d’ informer la cliente du résultat de nos recherches » explique David Liobard, détective privé. « La cliente », une femme d’une trentaine d’années, soupçonne son mari d’entretenir une ou plusieurs liaisons extraconjugales. Sur le point d’engager une procédure de divorce  […]

Par Laureline Dubuy pour lagazettedelaloire.fr

En savoir plus : http://www.lagazettedelaloire.fr/Infos-du-jour/Saint-Etienne-Ma-nuit-de-filature-avec-un-detective-prive-100313

  • Vous voulez en savoir plus sur le métier de détective ?

DÉTECTIVES PRIVÉS : DES AGENTS TRÈS DISCRETS

 

Qui n’a pas rêvé un jour d’embrasser la carrière mythique de détective privé ? Les filatures, planques et enquêtes en tout genre évoquent, dans notre imaginaire, l’action, le risque et le renseignement au service de la personne privée.

Ces femmes et ces hommes aux activités nimbées de mystère fascinent et sont souvent la figure centrale de nombreux films, séries TV et de la littérature policière.

Mais il ne s’agit pas ici de cinéma, ni de littérature, mais bien de la vraie vie. Détectives privés : des agents très discrets lève le voile sur les arcanes de ce passionnant métier. On découvre que devenir détective n’est pas simple, car la profession est drastiquement encadrée et réglementée ai n d’assurer le respect des droits des personnes privées. Il faut maîtriser des connaissances pratiques et théoriques très diverses, qui font des agents de recherches privées des professionnels du droit et de l’entreprise, mais aussi des spécialistes de la filature et de la surveillance, de la photographie et d’internet…

[…]

  • Ce livre lève le voile sur les arcanes du passionnant métier de détective. On découvre que de venir détective n’est pas simple, car la profession est drastiquement encadrée et règlementée afin d’assurer le respect des droits des personnes privées. Les détectives sont à la fois des professionnels du droit et de l’entreprise, mais aussi des spécialistes de la filature et de la surveillance, de la photographie et d’Internet…

Par Jean-Emmanuel Derny sur editions-harmattan.fr

En savoir plus : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=38233

Détective privé en Inde, une profession peu réglementée …

Posté par Arnaud Pelletier le 19 juillet 2012

Reportage très bien fait du JT de 20 heures de France 2 du 17/07/12.

En Inde la législation sur les enquêtes privées est encore très souple, et donc, tout est possible ou presque … , sachant que les coutumes et traditions encore bien présentes de nos jours concourent à l’explosion du secteur.

Rappelons qu’en France, ces pratiques (qui ont existé naguère) sont strictement interdites, l’activité de détective privé est aujourd’hui très réglementée.

Par france 2 pour son JT de 20h00.

Source : http://www.france2.fr/jt/20h/

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous