Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Articles taggués ‘facebook’

reseaux socaiuxLa divulgation d’informations personnelles à partir d’un compte Facebook ne constitue pas une atteinte à la vie privée de la titulaire du compte, dans la mesure où les informations litigieuses étaient rendues accessibles au public.

Sur le site internet de Mediapart, a été mis en ligne un article s’appuyant sur les informations issues du compte Facebook d’une politicienne.

L’intéressée a assigné la société éditrice du site litigieux sur le fondement d’une atteinte au respect de sa vie privée.

Le tribunal de grande instance de Paris a rejeté sa demande, par un jugement du 17 décembre 2014.
Les juges de première instance ont, en effet, relevé que si son compte Facebook ne l’identifiait pas précisément par son nom, les informations y figurant, telles que ses date et lieu de naissance, son activité professionnelle, sa scolarité, un cliché photographique et les noms des membres de sa famille, permettaient de l’identifier.

[…]

Par Anne-Sophie LANCE pour lemondedudroit.fr

En savoir plus :

Source http://lemondedudroit.fr/droit-a-entreprises/technologies-de-linformation/203941-une-personne-divulguant-des-informations-personnelles-sur-son-compte-facebook-peut-elle-se-plaindre-dune-atteinte-a-sa-vie-privee-.html

Crédit Photo : Shutterstock

 

Divorce via message privé de Facebook …

Posté par Arnaud Pelletier le 8 avril 2015

shutterstock_81998779C’est par message privé, via Facebook, que Ellanora Baidoo a fait parvenir à son mari, injoignable, les papiers du divorce. La jeune infirmière de 26 ans avait tout tenté pour joindre Victor Sena Blood-Dzraku, mais «le service postal n’avait pas d’adresse à son nom et aucune adresse de facturation liée à son téléphone portable prépayé n’était disponible, précise l’avocat de la jeune américaine, Andrew Spinnel. Un détective privé a même été engagé.» En vain.

Alors, selon le New York Daily News, Matthew Cooper, juge de la Cour suprême de Manhattan, a autorisé la plaignante à envoyer les documents officiels de son divorce via Facebook. Le réseau social apparaissant, selon lui, comme le dernier recours dans cette affaire qui pourrait faire jurisprudence.

Par la rédaction de 20minutes.fr

En savoir plus :

Source : http://www.20minutes.fr/insolite/1581195-20150407-facebook-cour-supreme-manhattan-autorise-divorce-via-message-prive

Crédit Photo : Shutterstock

 

 

Attention, cliquez, vous êtes fichés !

Posté par Arnaud Pelletier le 2 juin 2014

Cliquez, vous êtes fichés ! Autrefois, la police fichait les criminels, les délinquants, les artistes et les homosexuels. Aujourd’hui, le plus grand fichier est totalement ouvert. Ce ne sont plus les policiers qui le remplisse mais nous-mêmes, en surfant sur les réseaux sociaux. le Journal de l’Intelligence économique d’Ali Laïdi a enquêté dans le monde interlope du fichage des citoyens.

1

Jean Cocteau, Pablo Picasso, Joséphine Baker… ou Adolphe Hitler… Tous épinglés au fichier central du Ministère de l’Intérieur français. Les raisons : ils étaient homosexuels, étrangers ou activistes politiques. Bref, aux yeux de la police, tous suspects… comme les criminels, les prostitués et les vagabonds.

[…]

[…]

Par Thomas DUDZINSKI , Noreddine BEZZIOU , Camille RUSTICI pour france24.com

En savoir plus :

Source http://www.france24.com/fr/20120421-2012-04-21-0410-wb-fr-intelligence-eco/

Réseaux sociaux, communication et police nationale …

Posté par Arnaud Pelletier le 10 février 2014
1Les affaires du lanceur de chat à Marseille et de l’agression d’un jeune homme handicapé près de Grenoble ont mis à l’épreuve la police nationale française sur les réseaux sociaux. Entretien avec Jérôme Bonet, chef du service communication de l’institution.
[…]
  • Comment avez-vous réagi aux alertes lancées sur Twitter et ailleurs dans les affaires du lancer de Marseille et celle de l’agression d’un jeune handicapé près de Grenoble ?

Notre premier réflexe, c’est de rediriger les signalements vers la plateforme Pharos qui est compétente sur ces dossiers. Les personnes qui animent nos comptes sur les réseaux sociaux sont avant tout des communicants, ils ne sont pas dans l’opérationnel. Mais nous avons pris conscience du fait que nous sommes identifiés par les internautes comme représentants de la police sur les réseaux. C’est pourquoi nous leur avons répondu et que nous avons rendu compte par la suite des développements de ces affaires sur Twitter et Facebook.

[…]

Par Adrien Sénécat pour lexpress.fr

En savoir plus :

Ne jouez pas au détective privé via Facebook …

Posté par Arnaud Pelletier le 8 janvier 2014

FBRUXELLES – Si la tentation est grande de jouer au détective via les réseaux sociaux lorsque l’on a subi un délit, sachez que ce n’est pas légal !

À l’heure où les caméras de surveillance se multiplient, la tentation est grande de se faire justice soi-même en jouant au détective via les réseaux sociaux. Hier encore, un fou du volant a été dénoncé via les réseaux sociaux alors que la police n’avait pas été prévenue. Un cas qui n’est pas isolé.

[…]

Une démarche légitime mais qui aurait pu lui valoir de plus gros ennuis qu’à son agresseur car ce n’est pas légal.

Et face à la multiplication de ces dérives, la cellule avis de recherche de la police fédérale, via son chef du service, Erik van Poucke, a fait savoir qu’il faut plutôt collaborer avec les services de police pour diffuser les appels liés à un délit» plutôt que de les publier soi-même sur internet.

  • Violation de la vie privée

[…]

Par M.-A.P. avec Belga sur lavenir.net

En savoir plus :

Source http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20140106_00413055

 

Protéger votre vie privée sur les réseaux sociaux …

Posté par Arnaud Pelletier le 2 juillet 2013

1Des millions d’internautes partagent leurs données personnelles (messages, photos, vidéos) avec leur entourage sur les réseaux
sociaux sans savoir que ces mêmes réseaux peuvent les utiliser, les modifier ou les transmettre… Cette information sensible est savamment noyée au milieu des conditions générales.

L’UFC-Que Choisir vous propose de dire stop à ces pratiques inadmissibles et lance une campagne de mobilisation intitulée :

« Je garde la main sur mes données » !

A cette occasion deux vidéos éducatives sont à disposition :

  •  Facebook : sécuriser votre profil

  • Twitter : sécuriser votre compte

Par la rédaction de quechoisir.org

En savoir plus :

source http://www.quechoisir.org/telecom-multimedia/internet/etude-reseaux-sociaux

Le Top 10 des arnaques mondiales sur Facebook …

Posté par Arnaud Pelletier le 25 avril 2013

FSelon une étude de Bitdefender, les arnaques les plus répandues à l’échelle mondiale sur Facebook sont de type « qui a vu mon profil ». En seconde position et parmi les stars les plus dangereuses pour la sécurité de votre compte : Rihanna et sa fausse sextape.

  1. Qui a visité mon profil (23,8%)
  2. La sextape de Rihanna (17,09%)
  3. Qui visite mon profil – en espagnol (5,31%)
  4. Vérifier si un ami vous a supprimé (5,18%)
  5. Dites au revoir au Facebook bleu – en français (4,16%)
  6. La sextape de Taylor Swift (3,76%)
  7. Billets gratuits pour Disneyland (2,55%)
  8. Avoir le bouton  « je n’aime pas » (2,15%)
  9. Je peux vérifier qui regarde mon profil (1,67%)
  10. Passer son Facebook en couleur (1,64%)

L’étude, qui aura duré six mois, montre qu’un quart de la part totale des arnaques sur Facebook revient au classique « qui a visité mon profil ». Point intéressant, proportionnellement aux autres nationalités, les utilisateurs français et espagnols se font davantage piéger par ce scam.

[…]

Malgré les améliorations apportées par l’équipe de sécurité de Facebook pour limiter le nombre de scams, nombre d’utilisateurs continuent de se faire piéger par ces arnaques. Bitdefender note néanmoins une baisse de la propagation des liens malveillants sur le réseau social.

Par la rédaction de bitdefender.fr

En savoir plus :

source : http://www.bitdefender.fr/blog/Fausses-sextapes-et-arnaques-diverses-:-le-top-10-des-scams-sur-Facebook-1346.html

Et aussi : http://www.blogdumoderateur.com/arnaques-facebook/

Diffamation sur Internet : la loi veille …

Posté par Arnaud Pelletier le 18 avril 2013
1La démocratisation du web a des effets pervers comme nous le constatons chaque jour dans l’actualité des high-tech. […] Mais qu’il s’agisse de se protéger de telles attaques ou à l’instant de déverser sa mauvaise humeur contre son voisin ou son supérieur hiérarchique sur internet, mieux vaut y réfléchir.
[…]
  • La loi française n’est applicable… qu’en France

Pour briser les idées reçues, il ne faut pas oublier que sur Internet tout n’est pas permis et que l’anonymat n’existe pas. Les procédures initiées par les avocats et les tribunaux se sont rodées et s’adapter aux évolutions. Diffamation et injure, qui visent nommément une personne ou une structure, ou dénigrement de produits ou services, la loi veille. Il en va de même de l’usurpation d’identité. Créer une page Facebook ou un compte Twitter à la place d’autrui est un délit.
[…]
  • Trois mois pour lancer une action en justice

Si l’arsenal législatif semble en cours d’évolution positive, des difficultés persistent néanmoins. Une action en justice pour diffamation n’est recevable que si elle est lancée dans les 3 mois suivant la diffusion des propos.

[…]

Par Sylvain Lefèvre pour 01net.com

En savoir plus :

Source http://www.01net.com/editorial/589783/diffamation-sur-internet-les-francais-connaissent-ils-la-loi/#?xtor=EPR-1

Travail et réseaux sociaux : des liaisons parfois dangereuses …

Posté par Arnaud Pelletier le 18 mars 2013

1Twitter et Facebook font désormais partie de nos vies privée et professionnelle. Mais jusqu’où peut-on aller sans se griller ?

 

A priori, rien n’empêche de tweeter ou de consulter Facebook au bureau. « On peut utiliser, de manière mesurée, les réseaux sociaux pendant son temps de travail, explique Frédérique Cassereau, avocate spécialisée en droit social. Même si la jurisprudence sur le sujet reste faible, il faudrait une utilisation réellement abusive pour qu’il y ait une sanction. »

[…]

Et le moindre dérapage peut se payer cher. Les cas de salariés licenciés pour avoir dénigré leur entreprise sur Internet se multiplient, et la justice donne souvent raison aux employeurs.

[…]

Par Cédric Douzant pour metrofrance.com

En savoir plus :

source : http://www.metrofrance.com/info/travail-et-reseaux-sociaux-les-liaisons-dangereuses/mmco!X1ibgaxd6D7hM/

Un excellent outil d’espionnage parental : Facebook …

Posté par Arnaud Pelletier le 19 février 2013

Selon une analyse compilant plusieurs études américaines et réalisée par l’Education Database Online, 50% des parents présents sur Facebook avouent qu’ils utilisent principalement le réseau social pour garder un oeil sur leur progéniture.

A lire sur lexpansion.lexpress.fr

Un nombre croissant de parents utilisent chaque jour Facebook, rapporte le blog de l’Education Database Online, une plateforme américaine dédiée aux actuels et futurs étudiants pour les aiguiller dans leur parcours. Mais ce qui est plus marquant, c’est que près de la moitié d’entre eux admet en faire usage pour la simple raison d’y espionner la vie privée de leurs enfants et pour pouvoir garder un oeil sur eux, électroniquement.

[…]

Par Samuel Baudoui pour lexpansion.lexpress.fr

En savoir plus :

source http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/facebook-cet-outil-d-espionnage-parental_373039.html

 

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous