Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Articles taggués ‘espionnage’

Surveillance du web, un autre internet est-il possible ? (Radio)

Posté par Arnaud Pelletier le 10 novembre 2016

watching youLa surveillance de masse est-elle une fatalité? Pas pour l’association Framasoft. Depuis plusieurs années elle propose des outils et services respecteux des utilisateurs. C’est à dire qui n’exploitent pas leur données personnelles. Le mois dernier, Framasoft a lancé six nouveaux services; comme Framagenda, pour se passer d’un agenda Google, Framatalk, plutôt que Skype. Ils s’ajoutent à Framacarte (équivalent de Google Maps) ou encore Framadrive, outil d’hébergement de fichier alternatif à Dropbox. 30 services ont ainsi été développés dans le cadre d’un d’un programme baptisé « dégooglisons Internet ». L’idée, c’est de montrer que des solutions libres et éthiques peuvent réellement se substituer à celles de ce qu’on appelle les GAFAM ( Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), Eux ont un modèle simple, ils ne font pas payer directement les usagers mais gagnent de l’argent en collectant le maximum de données sur eux.

[…]

[…]

Par Catherine Petillon pour franceculture.fr

En savoir plus :

Source https://www.franceculture.fr/emissions/le-numerique-et-nous/surveillance-sur-le-web-comment-retrouver-le-pouvoir-dagir

Crédit Photo : Shutterstock

Est-il possible d’avoir une boîte e-mail inviolable ?

Posté par Arnaud Pelletier le 7 octobre 2016

vie privéeDes salariés de la firme américaine Yahoo ont indiqué que leur entreprise avait espionné des millions de boîtes e-mail à la demande du gouvernement américain…

Êtes-vous bien sûr d’être le seul à pouvoir consulter vos e-mails ? Récurrente, la question est revenue, ce mercredi, dans le débat public après les accusations portées par d’anciens salariés de Yahoo ! Ceux-ci ont confié à l’agence de presse Reuters que leur entreprise avait espionné, en temps réel, des millions de boîtes e-mails à la demande du gouvernement américain.

[…]

En conséquence, il ne reste plus qu’à se tourner vers les services proposant de chiffrer (crypter) vos échanges. Comme l’application Telegram, très prisée des djihadistes. Ou Signal. Fin août, un article de Vanity Fair révélait qu’Hillary Clinton avait porté son dévolu sur ce système. Il faut dire qu’elle était dans l’œil du cyclone médiatique pour avoir utilisé sa messagerie personnelle alors qu’elle était à la tête du Département d’Etat américain (2009-2013).

[…]

Par Vincent Vantighem pour 20minutes.fr

En savoir plus :

Source http://www.20minutes.fr/societe/1936827-20161005-espionnage-comptes-yahoo-vraiment-possible-avoir-boite-e-mail-inviolable

Crédit Photo : Shutterstock

 

Netbotz, la machine à espionner de la NSA ..

Posté par Arnaud Pelletier le 28 septembre 2016

vie priveeLe leader mondial des systèmes de vidéosurveillance des datacenters, racheté en 2007 par Schneider Electric, poids lourds du CAC 40, était doté d’une porte dérobée permettant au renseignement militaire américain d’espionner ses clients.

En 2004, un informateur attirait l’attention du BND (l’équivalent allemand de la DGSE) au sujet d’une entreprise américaine qui cherchait à vendre à tout prix à de nombreux clients allemands, administrations publiques et sociétés privées ayant pour point commun de travailler sur des sujets sensibles, un système de surveillance particulièrement sophistiqué.

[…]

Par Jean-Marc Manach pour slate.fr

En savoir plus :

Source http://www.slate.fr/story/123971/la-porte-derobee-des-datacenters

Crédit Photo : Shutterstock

Les cyber risques, fiches conseils du gouvernement …

Posté par Arnaud Pelletier le 27 septembre 2016

espionnageUne cyber-attaque est une atteinte à des systèmes informatiques réalisée dans un but malveillant. Elle cible différents dispositifs informatiques : des ordinateurs ou des serveurs, isolés ou en réseaux, reliés ou non à Internet, des équipements périphériques tels que les imprimantes, ou encore des appareils communicants comme les téléphones mobiles, les smartphones ou les tablettes. Il existe 4 types de risques cyber aux conséquences diverses, affectant directement ou indirectement les particuliers, les administrations et les entreprises : la cybercriminialité, l’atteinte à l’image, l’espionnage, le sabotage.

Par la rédaction de gouvernement.fr

En savoir plus :

Source http://www.gouvernement.fr/risques/risques-cyber

Crédit Photo : Shutterstock

Cryptage, terrorisme 2.0 : le renseignement ne meurt jamais (radio) …

Posté par Arnaud Pelletier le 20 septembre 2016

Comment les renseignements peuvent-ils assurer la sécurité de ses citoyens tout en préservant les libertés fondamentales !? Quel est le juste équilibre ? Existe-t-il plusieurs « modèles » dans les services de renseignements ? Et que nous disent-ils de l’idée que les différentes sociétés se font de leur Etat-nation?

Une émission préparée par Samuel Bernard :

Par Samuel Bernard pour franceculture.fr

Intervenants :

  • Olivier Chopin : Enseignant la sécurité internationale à Sciences Po et chercheur associé à l’EHESS, spécialiste du renseignement
  • Bertrand Warusfel : Professeur à l’Université Lille 2, avocat au barreau de Paris, enseignant à Sciences-Po
  • Mark Lowenthal : Ancien directeur-adjoint de CIA analysis; auteur de « Intelligence: From Secrets to Policy » (2000)

En savoir plus :

Source http://www.franceculture.fr/emissions/culturesmonde/le-monde-pris-en-filature-14-cryptage-terrorisme-20-le-renseignement-ne

Crédit Photo : flickr

Apprendre aux entreprises à se méfier des pirates informatiques …

Posté par Arnaud Pelletier le 15 septembre 2016

cyber attaqueLa troisième édition du Cyber@Hack se fixe comme objectif de sensibiliser les acteurs économiques sur les dangers du piratage informatique. Des ateliers démontreront comment ces pirates opèrent pour voler des données confidentielles.

Qui n’a pas déjà vu sa messagerie piratée, son PC hacké au point de ne plus accéder à ses dossiers ou son identité usurpée sur certains réseaux sociaux ? C’est en partant de ce constat queiTrust, société toulousaine experte en cybersécurité, et Epitech, école de l’innovation, ont décidé d’organiser la manifestation « Cyber@Hack ».

Le 23 septembre à Toulouse aura lieu la troisième édition. « Aujourd’hui tout le monde en parle, alors qu’il y a trois ans le sujet n’était pas très connu », explique Marion Godefroy, chargée de communication chez iTrust. « Le problème est que beaucoup d’entreprises estiment qu’elles sont assez protégées et pensent qu’elles n’intéressent pas les pirates. C’est faux ! »

[…]

Par Philippe Font pour touleco.fr

En savoir plus :

Source http://www.touleco.fr/Cyber-hack-veut-apprendre-les-entreprises-a-se-mefier-des,19874

Crédit Photo : Shutterstock

USB et ondes qui espionnent votre PC …

Posté par Arnaud Pelletier le 6 septembre 2016

cyber attaqueDes chercheurs israéliens ont prouvé que l’on pouvait exfiltrer des données d’un ordinateur en s’appuyant sur les émanations radioélectriques d’une connexion USB.

[…]

Des chercheurs de l’université israélienne Ben Gourion viennent maintenant de présenter une méthode alternative très intéressante. Baptisée « USBee », elle permet d’exfiltrer des données d’un ordinateur non connecté par le biais d’un matériel quelconque connecté en USB, tels que les clés USB ou les smartphones. Pour que cela fonctionne, il faut arriver à infecter cet ordinateur avec le malware USBee.

Ce n’est pas forcément très simple, mais peut-être plus que de trafiquer physiquement un câble de connexion. L’histoire de Stuxnet a montré que l’on pouvait propager un ver sur des infrastructures informatiques non connectés, au moyen de clés USB justement.

[…]

Par Gilbert KALLENBORN pour 01net.com

En savoir plus :

Source : http://www.01net.com/actualites/ils-espionnent-un-ordinateur-grace-aux-ondes-generees-par-l-usb-1032434.html

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

Enregistrer

Le juteux business des logiciels espions …

Posté par Arnaud Pelletier le 1 septembre 2016

vie privéeL’affaire a surpris les geeks ! Pour la première fois, Apple a dû diffuser dans l’urgence une mise à jour de l’iOS de ses iPhone. Motif ? Citizen Lab, un laboratoire de l’université de Toronto, avait découvert trois failles de sécurité dans les logiciels de ses smartphones et tablettes que l’on disait résistants même au FBI.

Tout a commencé avec Ahmed Mansoor, militant des droits de l’homme habitant les Émirats arabes unis. Le 10 août, il reçoit un message qu’il trouve suspect. Il ne l’ouvre pas, mais l’envoie au Canada pour vérification. Résultat : il s’agit d’un logiciel espion, Pegasus, fabriqué par la société israélienne NSO, spécialisée dans les programmes d’espionnage destinés à des gouvernements.

[…]

Le ministère de la Défense, à Tel-Aviv, suit tout cela de très près. Les logiciels produits par NSO sont considérés comme des cyberarmes. Et les ventes ne sont réalisées qu’avec l’accord des autorités israéliennes. Théoriquement, ces produits sont destinés à lutter contre le crime organisé et le terrorisme. Mais, bien entendu, rien n’empêche un gouvernement de les utiliser pour la surveillance de ses opposants. Ainsi, à en croire le New York Times du 25 août, les autorités mexicaines, qui ont acheté Pegasus en 2012 pour 15,5 millions de dollars afin de lutter contre le cartel local des drogues, l’auraient utilisé contre Rafael Cabrera, un journaliste auteur de révélations concernant des conflits d’intérêts au sein de la famille dirigeante mexicaine.

[…]

Par Danièle Kriegel pour lepoint.fr

En savoir plus :

Source : http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/logiciel-espion-le-juteux-business-des-virus-et-de-leurs-antidotes-31-08-2016-2064995_47.php

Crédit Photo : Shutterstock

Espionnage à des fins économiques ou scientifiques …

Posté par Arnaud Pelletier le 31 août 2016

espionnageTrès ciblées et sophistiquées, les attaques utilisées pour l’espionnage à des fins économiques ou scientifiques sont souvent le fait de groupes structurés et peuvent avoir de lourdes conséquences pour les intérêts nationaux. De fait, il faut parfois des années à une organisation pour s’apercevoir qu’elle a été victime d’espionnage, l’objectif de l’attaquant étant de maintenir discrètement son accès le plus longtemps possible afin de capter l’information stratégique en temps voulu.

[…]

Les modes opératoires de ces attaques rappellent ceux que les analystes américains ont baptisé APT (Advanced Persistent Threat) et qui touchent régulièrement des institutions et des industriels œuvrant dans des secteurs sensibles. Nombre de ces attaques sont très similaires, tant par leurs modes opératoires que par les techniques d’infiltration et d’exfiltration employées.

[…]

Par la rédaction de gouvernement.fr

En savoir plus :

Source http://www.gouvernement.fr/risques/espionnage

Crédit Photo : Shutterstock

 

Le spyware iOS pour espionnage d’État, sur le marché …

Posté par Arnaud Pelletier le 29 août 2016

Logiciel espionSpécialisé dans la conception d’outils d’espionnage et de piratage, NSO a vendu son spyware Pegasus à un tiers afin d’intercepter les communications d’un activiste des Emirats. Le logiciel espion, qualifié de sophistiqué, exploite pas moins de trois zero-days dans iOS.

Le logiciel Pegasus n’a assurément pas été développé dans un garage. D’après l’enquête menée par Lookout et Citizen Lab, c’est même du travail de pro. Au sens propre. Son créateur est une société basée à Israël, NSO, et propriété depuis 2010 d’un groupe américain, Francisco Partners Management.

Et son fond de commerce, c’est la « cyber-guerre ». NSO et ses dirigeants font toutefois profil bas et peu d’informations sont disponibles les concernant. Son activité consisterait à développer des logiciels espions, vendus à des gouvernements, des services de l’armée et des agences de renseignement. Bref, des clients à pouvoir d’achat, dans des pays où les droits de l’Homme ne sont pas toujours la préoccupation majeure.

[…]

Par Christophe Auffray pour zdnet.fr

En savoir plus :

Source http://www.zdnet.fr/actualites/pegasus-un-spyware-commercial-sous-ios-pour-espionnage-d-etat-39841118.htm

Crédit Photo : Shutterstock

Enregistrer

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous