Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Enquêtes, Investigations, Intelligence économique,
Renseignement, Numérique, Cyber, Veilles, TIC, SSI …

Articles taggués ‘web 2.0’

La direction de la Communication du groupe La Poste a ainsi édité Le Guide des Bonnes pratiques sur les médias sociaux. Destiné à tous les postiers, ce guide pédagogique propose huit conseils si l’on souhaite être un acteur dans cet univers et que l’on s’exprime en son nom propre, sur des sujets divers. C’est une première étape de sensibilisation à l’usage des réseaux sociaux dans les relations individuelles et professionnelles.

A voir sur laposte.fr :

Comme beaucoup de Français, les postiers sont présents sur les médias sociaux, à titre personnel et parfois au titre de leur appartenance au Groupe la Poste.

Parce que c’est une évolution forte et inéluctable dans la société française et que La Poste est une entreprise qui porte des valeurs de considération, d’honnêteté, de proximité, l’entreprise a choisi d’accompagner les postiers par une démarche qui se veut utile et responsable.

[…]

Par Le Groupe La Poste sur laposte.fr

En savoir plus :

Source : http://www.laposte.fr/legroupe/LeGroupe2/Notre-communication/La-Poste-sur-les-medias-sociaux/Video-de-sensibilisation-et-guide-des-bonnes-pratiques-sur-les-medias-sociaux#popin_content_1

Excellente présentation sur la curation (en vidéo) …

Posté par Arnaud Pelletier le 14 mai 2012

Une très bonne présentation de la curation et des outils web, simple, clair et efficace :

A voir sur adbs.fr.

Une présentation de 2 heures effectuée dans les locaux de l’ADBS :

La curation désigne un ensemble de pratiques et une gamme d’outils destinés à des opérations de republication web. Christophe Deschamps, consultant-formateur en veille et intelligence économique, fait le point sur ce nouveau concept  […]


Vous avez dit « curation » ? (1) Définition… par adbsfr

  • Les questions de la salle.


Vous avez dit « curation » ? (2) Questions-Réponses par adbsfr

Par l’ADBS : L’association des professionnels de l’information et de la documentation sur adbs.fr

En savoir plus :

source http://www.adbs.fr/vous-avez-dit-curation-1-definition-historique-des-pratiques-outils-et-usages-115668.htm

Et aussi http://www.outilsfroids.net/news/les-videos-du-5-a-7-de-l-adbs-consacre-a-la-curation

Comment doper sa carrière avec les réseaux sociaux …

Posté par Arnaud Pelletier le 2 mai 2012

Les réseaux sociaux permettent parfois de trouver un job, mais aussi d’effectuer une veille personnelle et de mettre en valeur son profil.

[…]

A lire sur lexpress.fr :

  • Éviter les messages types, assez rebutants

« Il faut être sur les réseaux sociaux pour détecter les opportunités… et être soi-même détecté », opine Damien Crequer, directeur associé du cabinet de recrutement Taste. Or cela ne se fait pas en un jour. « Il ne suffit pas de se créer un profil et d’inviter une vingtaine de contacts, prévient le chasseur de têtes. Les recruteurs sont en quête de critères précis. » Explicitez donc vos missions, en intégrant les mots-clefs qui vous distingueront. « Prenez ensuite le temps d’inviter vos contacts de façon personnalisée -car les messages types sont assez rebutants. »

[…]

  • Veiller pour comprendre et se développer

Les réseaux sociaux vous simplifieront grandement la vie… si vous leur accordez un peu de temps. « Consacrez-leur des plages horaires définies », suggère Damien Crequer. Vous serez ainsi au courant de l’actualité d’une fonction ou d’un secteur, détaille la consultante Valérie March, cofondatrice du site Place des réseaux.

[…]

  • Compléter ses sources, ses contacts, ses outils

Reste à ne pas se disperser ni se laisser déborder par la multitude d’informations. Pour Jérôme Bondu, auteur de Voyage au pays des réseaux humains (Lavauzelle, 2012), « l’idéal est de revoir et de compléter régulièrement ses sources, ses contacts, ses mots-clefs…, car les informations et les expressions utilisées sont très mouvantes sur le Web social ».

[…]

Par Christophe Dutheil pour lexpress.fr

En savoir plus :

source http://www.lexpress.fr/emploi-carriere/emploi/emploi-l-atout-des-reseaux-sociaux_1108309.html?xtor=RSS-3011

 

Service de renseignement, police et Internet …

Posté par Arnaud Pelletier le 18 avril 2012

« Les gens qu’on arrête, c’est grâce à Internet »

 

« Les gens qu’on arrête, dans la plupart de nos dossiers, c’est grâce à Internet. Si jamais on les empêche d’aller sur Internet, on risque d’avoir du mal à les détecter. »

 

A lire sur bugbrother.blog.lemonde.fr :

Marc Trévidic est juge d’instruction au pôle antiterroriste du TGI de Paris, président de l’Association française des magistrats instructeurs (AFMI). Auditionné au Sénat par la Commission pour le contrôle de l’application des lois, Marc Trévidic n’a pas explicitement dénoncé l’inanité du projet de loi « renforçant la prévention et la répression du terrorisme« , visant notamment à pénaliser la consultation « habituelle » de sites pro-terroristes, se bornant à expliquer ce pour quoi ce type de prohibition ne servirait à rien voire, pis, rendrait encore plus difficile l’identification des personnes tentées par le terrorisme.

  • Un faits divers = une loi

Quelques heures seulement après l’assaut du RAID, et la mort de Mohamed Merah, Nicolas Sarkozy annonçait que le fait de visiter des sites internet promouvant une idéologie terroriste serait pénalisé. Le Canard Enchaîné a depuis révélé que les écoutes téléphoniques et la surveillance de la ligne Internet de Merah n’avaient rien révélé de suspect, c’est pas grave : un fait divers = une loi, il était urgent de communiquer.

« La DCRI a demandé une vingtaine de fois et a obtenu de Matignon que les conversations téléphoniques et les connexions Internet des membres du clan Merah soient placées sous surveillance. Pourtant, en novembre 2011, “à la demande de la DCRI” elle-même, ces écoutes ont été interrompues »

[…]

  • « On peut déjà tout faire ! »

La DCRI et la DGSE, les deux services de renseignement français chargés (notamment) de la lutte contre le terrorisme, ne se prononceront jamais officiellement à ce sujet. Marc Trévidic, lui, l’a fait. Et ses propos tranchent pour le moins avec ce que Nicolas Sarkozy veut faire passer au Parlement :

« Je suis aussi obligé de dire qu’on ne peut pas vraiment avoir beaucoup plus de pouvoirs qu’on en a : on peut à peu près tout faire en terme de pouvoirs d’investigation.

Un juge d’instruction antiterroriste peut sonoriser un appartement, une voiture, faire des écoutes téléphoniques, renouvelées tous les 4 mois, il peut très bien écouter des gens pendant 3 ans si ça lui chante, il fait des perquisitions où il veut quand il veut, peut mettre quelqu’un pendant 4 jours en garde à vue, voire 6 dans certaines conditions particulières…

La loi LOPPSI 2 nous permet d’envoyer des espions dans les ordinateurs pour suivre en direct tout ce qu’il s’y passe… ce sont vraiment des pouvoirs d’investigation qui sont maximum. Je ne vois pas ce que l’on pourrait donner d’autres comme pouvoirs que nous n’ayons déjà. « 

  • A quoi servent les policiers antiterroristes ?

[…]

Des services spécialisés dans la lutte antiterroriste sont très très employés à des tâches qui ne sont pas forcément du terrorisme. Dès qu’il y a un mail de menace, dès qu’il y a le moindre évènement, la moindre alerte à la bombe, on fait systématiquement appel à ces services spécialisés, qui passe leur temps à ça, et ils ont très peu de temps à consacrer aux vrais dossiers terroristes… »

  • Si jamais on les empêche d’aller sur Internet…

Après avoir rappelé que le Parlement a d’ores et déjà adopté une quinzaine de lois pour lutter contre le terrorisme, David Assouline, le président de la commission sénatoriale pour le contrôle de l’application des lois, a interrogé Marc Trévidic sur « ceux qui disent que la prévention doit aussi passer par la répression et la pénalisation, à l’image de la pédopornographie, de la possibilité de consulter sur Internet« , Marc Trévidic explique que ce serait non seulement contre-productif, mais également compliqué :

[…]

Par Jean Marc Manach pour bugbrother.blog.lemonde.fr

En savoir plus :

source http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2012/04/12/les-gens-quon-arrete-cest-grace-a-internet/#xtor=RSS-32280322

 

Espionnage du web sous l’œil de l’Union Européenne …

Posté par Arnaud Pelletier le 17 avril 2012

L’Union Européenne prévoit de faire une proposition d’amendement de la Directive sur la Conservation des Données cette année. L’accès aux données conservées par les autorités policières pourrait être réglementé par l’UE à l’avenir, si la Commission bénéficie du soutien des États membres et des eurodéputés.

A lire sur contrepoints.org :

  • Un article d’Open Europe.

La Coalition au pouvoir [Ndt: nom donné au gouvernement de coalition anglais regroupant le Conservative Party et les Liberal Democrats] a reculé sur les nouveaux pouvoirs gouvernementaux pour la surveillance d’Internet, préférant une « consultation » sur une ébauche à un projet de loi.

Bien que les propositions exactes restent vagues, la Coalition semble se préparer à étendre la législation actuelle sur la conservation et l’accès à ces données (la destination des appels téléphoniques, e-mails et sites visités, mais pas leur contenu, est déjà enregistrée et conservée pendant 12 mois selon la loi anglaise).

Quel est l’angle de l’UE sur cette question, puisqu’il y en a forcément un ?

Les obligations des fournisseurs de services sur la conservation des données sont établies dans la Directive sur la Conservation des Données de 2006. Nous avons examiné la directive et d’autres propositions de surveillance de l’UE dans ce rapport de 2009. Mais il faut noter que le gouvernement précédent du Royaume-Uni a été un co-auteur de la proposition initiale de l’UE quand elle a été déposée en 2004, puis à la suite des attentats de Londres en 2005, un fervent partisan de ces règles.

Les nouvelles propositions de la Coalition, qui devraient probablement continuer à être poussées une fois la tempête calmée, utiliseraient une loi britannique supplémentaire pour étendre les données recueillies aux contacts créés aux travers des réseaux sociaux, et même potentiellement des jeux vidéos en ligne.

  • Mais, la proposition qui est probablement la plus controversée est d’autoriser les agents de renseignement à accéder aux e-mails, appels téléphoniques et SMS en « temps réel » sans mandat, plutôt que rétrospectivement.

Tout cela va au-delà de la directive actuelle de l’UE, qui est essentiellement limitée à la conservation des données sur les appels fixes et mobiles, e-mails et historique web. Cette directive laisse également aux États membres le choix de décider comment les autorités policières peuvent avoir accès à ces données.

[…]

Par la rédaction de contrepoints.org

En savoir plus :

source http://www.contrepoints.org/2012/04/10/76745-espionnage-du-web-lue-y-pousse

Maîtriser les outils web gratuits pour faire votre veille, par la CCI du Loiret

 

A lire sur vedocci.fr :

Pour rester compétitif, il est essentiel, mais pas toujours facile, de suivre l’actualité de son secteur et de surveiller ses concurrents. La CCI du Loiret proposait, le 15 février 2012, une rencontre consacrée à cette thématique.  Au menu : généralités sur la veille, présentation d’outils pour votre veille et La veille appliquée aux marchés publics.

[…]

LA PRÉSENTATION ICI

Outils Gratuits Pour Faire de La Veille

Par Thibault RENARD pour vedocci.fr

En savoir plus :

source http://www.vedocci.fr/2012/04/08/maitriser-les-outils-web-gratuits-pour-faire-votre-veille-par-la-cci-du-loiret/

E-réputation et compagnies d’assurance …

Posté par Arnaud Pelletier le 6 avril 2012

A lire en intégralité sur 20minutes.fr :

Après Swiss Life l’an dernier, Axa propose une nouvelle assurance pour couvrir «les dangers d’Internet»

 

Réputation en ligne, usurpation d’identité, litiges marchands… En janvier, la compagnie d’assurance Axa a lancé son programme «protection familiale intégr@le», présenté comme «la première assurance contre les dangers d’Internet». Jusqu’ici cette nouvelle garantie était passée inaperçue. Mais la semaine dernière, la compagnie d’assurance a lancé une campagne promotionnelle à la télévision et sur Internet.

[…]

  • Axa joue sur l’anxiété

«Quand votre réputation est salie sur Internet, c’est votre famille entière qui est touchée». Ainsi commence le spot publicitaire d’Axa, sur fond de musique dramatique. La Toile est caricaturée, présentée comme un endroit hostile. Y être peut avoir de graves conséquences, fait savoir la campagne promotionnelle. La compagnie d’assurance joue beaucoup l’anxiété pour promouvoir son nouveau produit. «On peut effectivement penser que c’est anxiogène. Mais pour nous c’est le reflet de la réalité.

[…]

  • De nombreuses restrictions dans les conditions générales

Pour justifier de la nécessité de sa nouvelle couverture, Axa souligne un chiffre en particulier… dévoilé par le Credoc en 2009: «Avec 210.000 victimes chaque année,  il y a plus d’usurpations d’identité que de cambriolages en France».  Axa conclut: «On propose des garanties pour les accidents de la vie courante. C’est normal aujourd’hui de faire la même chose en cas d’accident sur Internet.»

Le site Owni.fr, qui a passé le programme «protection familiale intégr@le» d’Axa au crible, pointe toutefois du doigt ses «nombreuses restrictions». Le ménage sur Internet ne se fait qu’à certaines conditions. L’atteinte à votre réputation en ligne ne doit être faite ni par voie de presse et ne doit pas venir non plus «de la participation à l’administration ou à la gestion d’une association ou d’une société civile ou commerciale», «d’une activité rémunérée ou professionnelle» ou «d’une activité politique ou syndicale, d’un mandat électif».

[…]

Par Anaëlle Grondin pour 20minutes.fr

En savoir plus :

source : http://www.20minutes.fr/web/908237-compagnies-assurance-mettent-couvrir-e-reputation

Et aussi : http://owni.fr/2012/03/27/axa-le-reputation-assure-son-industrialisation/

E-Réputation d’entreprise sur BFM Business …

Posté par Arnaud Pelletier le 20 décembre 2011

Paris d’Avenir sur BFM Business nous propose un rendez-vous présenté par Nathalie Croisé.

Une heure pour découvrir les entrepreneurs d’Ile de France et leurs innovations qui vont changer notre façon de travailler, de nous déplacer, de nous informer ou encore de nous soigner.

E-Réputation d’entreprise avec Edouard Fillias de E-reputation.org, Alexandre Lalande, fondateur de YouSeeMii et Albéric Guigou, co-fondateur de Reputation Squad.

Par BFM Business sur vimeo.com

Source : http://vimeo.com/33795023
Et aussi : http://www.bfmbusiness.com/programmes-replay/emission/paris-d%E2%80%99avenir

Le contre-espionnage français vu de l’intérieur : veille et web 2.0 …

Posté par Arnaud Pelletier le 15 septembre 2011

Le 11 septembre 2001 a également bouleversé les méthodes de la lutte anti-terroriste en France.

La preuve au siège de la direction centrale du renseignement intérieur où les caméras n’ont pratiquement jamais accès …

 

Par TF1 pour le journal de 20H sur videos.tf1.fr

En savoir plus :

http://videos.tf1.fr/jt-20h/exclusif-le-contre-espionnage-francais-vu-de-l-interieur-6682250.html

C’est quoi l’E-réputation ?

Posté par Arnaud Pelletier le 11 août 2011

Vous trouverez des réponses très intéressantes à cette question dans le Guide E-réputation, État des lieux et enjeux / Mars 2011.

Une présentation      

Source : http://www.slideshare.net/motb/guide-ereputation-etat-des-lieux-et-enjeux-mars-2011

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous