Blog de l'information stratégique
De l’enquête à l’Intelligence économique
Investigation, Qualiting, Benchmark, Renseignement, Veille, TIC …

Articles taggués ‘numérique’

espionnageQuels sont les principaux risques pour les entreprises en ce début d’année et comment les hiérarchiser ?

 

  • Interview de Mr Alain JUILLET :

Certains risques s’aggravent fortement et on peut les qualifier d’émergents même s’ils ne sont pas nouveaux. C’est le cas des risques naturels, de plus en plus lourds à supporter pour les entreprises, en raison de leur répétition. Ou de la sécurité des salariés expatriés. L’entreprise doit les former à se protéger dans certaines situations. C’est une mutation du concept du risque, qui n’a plus rien à voir, pour les salariés, avec l’accident de travail ou de trajet. Phénomène nouveau, l’émergence du cyberespace nécessite une profonde réflexion. Des organisations criminelles, des concurrents, des ONG activistes sont en mesure de détourner, de pirater les données numérisées des entreprises. Leurs actions peuvent non seulement nuire à l’image de la société attaquée mais la déstabiliser complètement. Autre point sensible, le secret des affaires, qui est la protection du secret des entreprises.

[…]

[…]

[…]

Par

Arnaud Le Gal, Rédacteur en chef et Michèle Warnet, Journaliste pour lesechos.fr

 

En savoir plus :

Source http://www.lesechos.fr/thema/0204132967761-alain-juillet-les-entreprises-ne-sont-pas-preparees-contre-les-risques-du-cyberespace-1090053.php

Crédit Photo : Shutterstock

sécurité informatiqueLes dirigeants français, hors DSI, sont relativement indifférents aux questions de sécurité IT. Moins de 4 sur 10 la considèrent comme une activité « vitale » pour leur entreprise.

L’intendance suivra, disait le Général de Gaulle. C’est en somme la perception des dirigeants d’entreprise en matière de sécurité informatique. Selon une étude Vanson Bourne, sponsorisée par NTT Com Security, la branche spécialisée de l’opérateur japonais, les cadres dirigeants français (hors DSI) ne sont que 38 % à considérer que la sécurité des données est « vitale » pour leur organisation. En Grande-Bretagne ou en Allemagne, cette proportion dépasse les 50 %.

[…]

Par Reynald Fléchaux pour silicon.fr

En savoir plus :

Source  http://www.silicon.fr/securite-informatique-dirigeants-francais-moquent-102064.html

Crédit Photo : Shutterstock

Une déclaration des droits de l’Homme numérique ?

Posté par Arnaud Pelletier le 1 octobre 2014

Le Forum Avignon a dévoilé une ébauche de la première déclaration des droits de l’Homme numérique, pour répondre notamment aux problématique d’exploitation des données et de contrôle des informations privées.

En plein débat sur la protection des données personnelles, le Forum Avignon qui se déroule à Paris a dévoilé une version préliminaire d’une déclaration des droits de l’Homme numérique.

Cette démarche intervient après une journée consacrée au thème du Big Data et plus généralement à la place de la donnée dans la société. Les interventions ont été variées allant du ministre de la Culture, Fleur Pellerin, mais aussi le rappeur Abd al Malik et le magicien Yann Frisch.

[…]

Par la rédaction de itespresso.fr

En savoir plus :

Source : http://www.itespresso.fr/bientot-declaration-droits-homme-numerique-79315.html

Image By : phsymyst

Vie privée disséquée à travers les données personnelles …

Posté par Arnaud Pelletier le 16 juin 2014

Plusieurs centaines de fois par jour, nous générons des données qui disent où nous allons, ce que nous faisons, avec qui nous mangeons et ce que nous avons pris comme dessert.

La NSA. Google. Les opérateurs téléphoniques. Nos banques. La DGSE. Les cartes de fidélité. Le Pass Navigo. La vidéosurveillance. Du lever au coucher, on sait depuis quelques années que nos vies se copient en temps presque réel dans des bases de données, parfois sans notre véritable consentement. L’anonyme dans la foule est de moins en moins flou.

A quoi ressemble une vie contemporaine, et donc numérisée ? Dessine-t-elle un portrait fidèle de ce que je suis ? Est-ce même encore possible, en 2014, de le savoir ?

[…]

En savoir plus :

Par Alexandre Léchenet et Martin Untersinger pour lemonde.fr

Source : http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/06/10/a-la-recherche-de-mes-donnees-personnelles_4424653_4408996.html

Image By : Michel Telendro

Expertises : Enquêteur privé, professionnel de la preuve …

Posté par Arnaud Pelletier le 7 avril 2014

1Au sommaire du n°390 d’avril 2014

 

Expertises des systèmes d’information – Le mensuel du droit de l’informatique et du multimédia.

Interview : Enquêteur privé, professionnel de la preuve, par Arnaud Pelletier

Dans des affaires de concurrence déloyale, de fuite de données ou de contrefaçon, les avocats ou les entreprises font de plus en plus appel à des agents d’enquête privée pour confirmer de façon probante un soupçon en vue de lancer une procédure judiciaire ou de négocier une transaction. Le métier consiste en effet à recueillir des informations ou des renseignements destinés à des tiers, en vue de la défense de ses intérêts, même sans faire état de sa qualité ni révéler l’objet de sa mission. La profession d’enquêteur privé a beaucoup évolué depuis la loi de 2003 qui a imposé des principes d’exercice du métier et des conditions de diplôme, ce qui a conduit à en élever le niveau de compétences. On est bien loin de l’image d’Epinal véhiculée par les films et les romans policiers. Le numérique fait de plus en plus partie du travail d’enquêteur, même si la surveillance des personnes demeure.

Magazine
- Noms de domaine : les Etats-Unis privatisent les racines de l’internet, par Sylvie Rozenfeld

Interview
- Arnaud Pelletier, par Sylvie Rozenfeld

Doctrine
- Loi de programmation militaire : contribution de l’assurance des cyber risques, par Jean-Laurent Santoni
- Drones : responsabilité pénale, vie privée et données personnelles, par Blandine Poidevin et Clémence Vancostenoble
- Monnaie virtuelle : enjeux et perspectives, par Myriam Quéméner
- La Neknomination : un nouveau cyberjeu dangereux ?, par Myriam Quéméner
- Base de données : le périmètre de la protection, par Mélaine Lecardonnel
- Nom de domaine : l’argument de la gestion d’affaires réfuté, par Radmila Chapuis

[…]

Par Sylvie Rozenfeld pour expertises.info

En savoir plus :

Source http://www.expertises.info/

1Les députés ont introduit des garanties plus solides pour les données de citoyens européens transférées vers des pays non européens, lors d’une révision des législations de l’UE liées à la protection des données, adoptée mercredi. Les nouvelles dispositions visent à donner aux citoyens davantage de contrôle sur leurs données personnelles et de permettre aux entreprises de travailler plus facilement au-delà des frontières, en assurant que les mêmes règles s’appliquent dans tous les États membres.

Les députés ont également augmenté les amendes imposées aux entreprises qui violent les règles, jusqu’à 100 millions d’euros ou 5% de leur chiffre d’affaires global.

[…]

Par le parlement européen sur europarl.europa.eu

En savoir plus :

Source http://www.europarl.europa.eu/news/fr/news-room/content/20140307IPR38204/html/Des-r%C3%A8gles-plus-strictes-pour-prot%C3%A9ger-la-vie-priv%C3%A9e-%C3%A0-l%27%C3%A8re-num%C3%A9rique

Vidéo – Les big data c’est quoi ? Une révolution numérique …

Posté par Arnaud Pelletier le 21 novembre 2013

1Les Big Data sont caractérisées par trois « V » : le Volume énorme de ces données, leur Variété et leur Vitesse. Faut-il en avoir peur ? Que permettent d’en faire les nouvelles méthodes statistiques et les technologies informatiques de pointe ?

Avec le mathématicien Stéphane Tufféry, sur le thème de l’exploitation des multiples données.

Par Stéphane Tufféry pour cursus.edu

En savoir plus :

Source http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/formation/21029/les-big-data-une-revolution-numerique/

 

L’espionnage technologique est tentant mais reste illégal …

Posté par Arnaud Pelletier le 24 septembre 2013

logoAprès les révélations sur l’espionnage à grande échelle de la NSA aux États-Unis, même les membres du gouvernement en France ont été appelés à se méfier de leur smartphone. La technologie qui nous accompagne maintenant dans notre quotidien est-elle en train de nous trahir ?

Des dizaines de logiciels espions permettent facilement de piéger des téléphones ou des ordinateurs pour les rendre transparents.

Souvent, ce sont des personnes en détresse qui recourent à ces méthodes. L’utilisation de ces logiciels d’espionnage est pourtant interdite par la loi. Les détectives privés doivent faire barrage pour freiner les ardeurs de certains clients.

Interview d’Arnaud PELLETIER, directeur de l’Agence Leprivé, qui rappelle l’aspect illégal de l’utilisation des ces technologies dans un cadre d’espionnage aussi bien pour les particuliers que les professionnels. Rappelons que les sanctions peuvent aller jusqu’à 45 000 € d’amande et 1 an de prison. Seule une investigation privée réalisée par un professionnel agréé, de manière légale, loyale, légitime et proportionnée, est recevable juridiquement en France.

Par Etienne Monin pour franceinfo.fr

En savoir plus :

Source http://www.franceinfo.fr/justice/cinq-jours-a-la-une/l-espionnage-au-quotidien-l-espionnage-entre-amis-1152285-2013-09-24

Qui sont les mercenaires de la cyberguerre en 2012 ?

Posté par Arnaud Pelletier le 26 novembre 2012

Profession : marchand de cyberarmes. Ils sont une poignée dans le monde à vendre leur expertise en piratage informatique. Clients : les agences de renseignement et les entreprises.

 

Les hackers l’appellent “the Grugq”. Il vit à Bangkok et il est marchand d’armes. Ou, plus exactement, de “cyberarmes”. Il s’agit de codes informatiques conçus pour exploiter des failles dans des logiciels. Une fois la brèche ouverte, l’agresseur peut entrer dans le réseau pour y commettre ses méfaits : voler des fichiers confidentiels, installer un “mouchard” qui lui permettra d’espionner sa victime, ou encore inoculer un virus dans le système pour l’endommager, voire le détruire.

[…]

  • Loin de la caricature du geek boutonneux

Cas typique, un client veut monter une opération d’intrusion. Il a besoin de compétences particulières – par exemple des spécialistes de l’attaque à distance.

[…]

  • Des pirates “rétribués au résultat”

Mais la véritable activité de ces compagnies est bien plus discrète : elles conçoivent des programmes d’attaque pour le compte de gouvernements. En France, on compte une petite dizaine de sociétés sur ce créneau, telle Vupen.

[…]

  • “J’ai formé des policiers au hacking”

Aujourd’hui, les pratiques ont changé. Des scandales ont entaché l’image de grands groupes, à l’instar d’EDF, condamné fin 2011 à verser 1,5 million d’euros à l’organisation Greenpeace pour “complicité de piratage informatique”.

[…]

Par Charles Haquet pour lexpansion.lexpress.fr

En savoir plus :

source http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/qui-sont-les-mercenaires-de-la-cyberguerre_361503.html?p=2

Quelques pratiques d’Intelligence économique en vidéos …

Posté par Arnaud Pelletier le 20 novembre 2012

Le 2 octobre 2012 se déroulait, à Strasbourg et avec le soutien des CCI d’Alsace, la 2ème édition des Rendez-vous du numérique et de l’intelligence économique.

[…]

Parmi plusieurs thèmes abordés, il y a eu entre autre :


[…]

Par Thibault RENARD pour vedocci.fr

En savoir plus :

source : http://www.vedocci.fr/2012/11/07/les-2e-rendez-vous-du-numerique-et-de-lintelligence-economique-en-video/

L’objectif de ce blog créé en 2006, qui n’est pas à proprement parler un blog puisque je ne donne que très peu mon avis, est d’extraire de mes veilles web informationnelles quotidiennes, un article, un billet qui me parait intéressant et éclairant sur des sujets se rapportant directement ou indirectement à la gestion de l’information stratégique des entreprises et des particuliers.
Depuis fin 2009, je m’efforce que la forme des publications soit toujours la même ; un titre, éventuellement une image, un ou des extrait(s) pour appréhender le sujet et l’idée, l’auteur quand il est identifiable et la source en lien hypertexte vers le texte d’origine afin de compléter la lecture.
En 2012, pour gagner en précision et efficacité, toujours dans l’esprit d’une revue de presse (de web), les textes évoluent, ils seront plus courts et concis avec uniquement l’idée principale.
Bonne découverte à tous …


Arnaud Pelletier

Note sur les billets de ce blog et droit de réserve

Facebook


Twitter

Abonnez vous